Recherche

Fnideq : 700 femmes-mulets recasées dans le textile

© Copyright : DR

23 février 2021 - 07h20 - Société - Par: I.L

Quelque 700 femmes-mulets vont être recasées dans des usines de textile grâce au programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq, et la province de Tétouan, en collaboration avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC).

Plusieurs contrats de travail ont été signés au profit de ces femmes, fortement impactées par le coronavirus et la fermeture du point de passage de Bab Sebta, rapporte la MAP. Pour l’heure, seuls 107 contrats de travail ont été signés au profit d’un groupe de femmes pour travailler dans l’une de ces unités industrielles de textile. À la fin de cette semaine, tous les contrats devraient être signés pour ces femmes dont le transport pour se rendre sur les lieux de travail sera assuré gratuitement.

Dans le détail, 300 contrats sont disponibles au sein d’une entreprise installée dans la zone d’activités économiques « Tétouan Park » alors que 200 contrats de travail sont offerts par une société à Tanger contre 200 autres avec une entreprise à Tétouan. Toutes ces entreprises sont spécialisées dans les industries du textile et de l’habillement.

En attendant la finalisation de leurs contrats de travail, ces femmes devraient recevoir une avance sur salaire en raison du caractère urgent de l’opération. Outre ces unités de textile, d’autres opportunités d’emplois seront également offertes aux autres femmes-mulets qui attendent d’être prises en charge, assure-t-on.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Emploi , Anapec

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact