Fnideq : 700 femmes-mulets recasées dans le textile

23 février 2021 - 07h20 - Espagne - Ecrit par : I.L

Quelque 700 femmes-mulets vont être recasées dans des usines de textile grâce au programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq, et la province de Tétouan, en collaboration avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC).

Plusieurs contrats de travail ont été signés au profit de ces femmes, fortement impactées par le coronavirus et la fermeture du point de passage de Bab Sebta, rapporte la MAP. Pour l’heure, seuls 107 contrats de travail ont été signés au profit d’un groupe de femmes pour travailler dans l’une de ces unités industrielles de textile. À la fin de cette semaine, tous les contrats devraient être signés pour ces femmes dont le transport pour se rendre sur les lieux de travail sera assuré gratuitement.

Dans le détail, 300 contrats sont disponibles au sein d’une entreprise installée dans la zone d’activités économiques « Tétouan Park » alors que 200 contrats de travail sont offerts par une société à Tanger contre 200 autres avec une entreprise à Tétouan. Toutes ces entreprises sont spécialisées dans les industries du textile et de l’habillement.

En attendant la finalisation de leurs contrats de travail, ces femmes devraient recevoir une avance sur salaire en raison du caractère urgent de l’opération. Outre ces unités de textile, d’autres opportunités d’emplois seront également offertes aux autres femmes-mulets qui attendent d’être prises en charge, assure-t-on.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Emploi - Anapec

Aller plus loin

Zone franche de Fnideq : reprise des travaux après deux mois de suspension

Six mois après le lancement en juin, du projet de construction de la zone franche commerciale à Fnideq, les travaux avaient été suspendus en raison, entre autres, de la crise...

Les habitants de Fnideq défient les autorités et redescendent dans la rue

Après les manifestations des vendredis 5 et 12 février, les habitants de Fnideq sont redescendus dans la rue ce vendredi 19 février pour demander la réouverture de la frontière...

Pas de libération pour les manifestants de Fnideq interpellés

L’examen du dossier des quatre personnes arrêtées dans le cadre des manifestations contre la dégradation de la situation économique au Maroc, a été repoussé au 16 février par le...

Fnideq : relaxe et peine de prison avec sursis pour les quatre jeunes interpellés

Les quatre jeunes interpellés dans le cadre des manifestations du 5 février à Fnideq ont été condamnés à six mois de prison avec sursis. Sur ordre du procureur, ils ont été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Les Marocains partiront à la retraite plus tard

Le Maroc s’est engagé dans la voie de réforme de son système de retraite visant à rétablir l’équilibre financier des régimes. Et l’une des principales dispositions du nouveau texte est le relèvement de l’âge de départ à la retraite à 65 ans. La...

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.