M’diq-Fnideq : les femmes en situation difficile ont reçu leurs chèques de soutien

12 avril 2021 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le 4ᵉ groupe des bénéficiaires du programme de soutien des femmes en situation difficile ont reçu, jeudi à Fnideq, leurs chèques, en vue de financer leurs projets. C’est dans le cadre du programme « Régions émergentes ».

La cérémonie de remise de chèques a eu lieu à la Maison de la Culture de Fnideq. Les bénéficiaires sont quelque 22 filles et femmes qui travaillaient auparavant dans la « contrebande vivrière » dans la préfecture de M’diq-Fnideq. Les chèques reçus est un effort fourni par la préfecture pour contribuer au décollage économique au profit de la population locale. Avec ces 22 nouvelles bénéficiaires, le nombre total vient d’atteindre 80 femmes et filles issues de la préfecture, qui ont reçu des chèques pour acquérir les équipements nécessaires, à même de lancer des projets générateurs de revenus.

L’enveloppe budgétaire dédiée au programme « Régions émergentes », mis en œuvre durant la période 2020-2021, est mobilisée par le Conseil de la région (6 millions de DH) et le ministère de tutelle (6 MDH). C’est un programme qui s’inscrit dans le cadre du programme national pour l’autonomisation économique des femmes et des filles, et la promotion de leurs droits économiques et sociaux à travers la qualification et l’autonomisation des femmes en situation difficile ou issues d’un milieu précaire.

C’est un comité technique commun de suivi et de sélection qui procède périodiquement à l’examen des demandes déposées par des femmes et filles porteuses de petits projets, en vue de bénéficier du soutien financier et de l’accompagnement offert dans le cadre de ce programme.

Sujets associés : Soutien - Fnideq - Femme marocaine

Aller plus loin

Fnideq : 700 femmes-mulets recasées dans le textile

Quelque 700 femmes-mulets vont être recasées dans des usines de textile grâce au programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq, et la...

Maroc : reconversion à marche forcée des femmes-mulets

Les [« femmes-mulets »] qui font la navette entre le Maroc et Sebta ont bénéficié de formations et de financements de projets, après l’arrêt définitif des activités de contrebande.

La situation des femmes-mulets décortiquée

Dans un rapport publié lundi 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, l’Association andalouse des droits de l’homme (APDHA) demande que les droits des...

Des femmes marocaines dénoncent l’État auprès des Nations Unies

Se disant victimes d’intimidation et de diffamation de la part des médias proche de l’État, des militantes du mouvement Khmissa ont adressé une lettre de doléances à ONU Femmes,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont atteint le dernier carré de la coupe du monde Qatar 2022. Il assure n’avoir pas...

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.