Emploi

Déception de nombreux infirmiers marocains recrutés au Québec

Alors qu’il n’offre pas de meilleures conditions de travail aux infirmières provenant principalement de France, mais aussi de Belgique, du Maroc, du Cameroun, de Tunisie, du Liban ou du Bénin, le Québec cherche à en recruter davantage à l’étranger. Des voix s’élèvent contre la politique du gouvernement qui ne sait comment garder les professionnelles de soins.