27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

19 octobre 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

C’est en réponse à une question sur « la mobilité de la main-d’œuvre marocaine au niveau international », que le ministre Younes Sekkouri a fourni ces chiffres. Dans les détails, il s’agit de 14 579 travailleurs en France, 11 429 en Espagne, 109 au Qatar, 84 au Canada, 80 en Allemagne et 77 en Arabie Saoudite. Ils évoluent dans les secteurs de l’agriculture, le transport aérien, l’hôtellerie, la restauration, l’industrie minière et la santé.

À lire : Entrepreneurs marocains à l’étranger : la CGEM et le CCME s’unissent pour capter leurs apports

En dehors de l’accord signé avec le Portugal afin de permettre aux travailleurs marocains de bénéficier de certains avantages dont celui du regroupement familial, le ministre a souligné que « le gouvernement entend mettre en place plusieurs accords avec les pays dans lesquels résident ces travailleurs » afin de protéger leurs droits.

À lire : Entrepreneurs marocains à l’étranger : la CGEM et le CCME s’unissent pour capter leurs apports

En attendant ces accords, le Maroc mène diverses actions en collaboration avec ces pays dans le but d’attirer la main-d’œuvre marocaine, et ceci à travers l’Agence nationale de promotion des emplois et des compétences.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Emploi - Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle - Parlement marocain

Aller plus loin

Quelque 15  000 travailleurs marocains attendus en Israël

Afin de pallier sa pénurie de main d’œuvre, Israël envisage de lancer un programme pilote qui accueillerait des travailleurs marocains, dont 15 000 spécialisés dans le bâtiment.

La galère des travailleurs marocains bloqués à Ceuta

Depuis deux mois, une cinquantaine de travailleurs frontaliers manifestent devant la délégation gouvernementale de Ceuta pour demander l’amélioration de leurs conditions de vie...

Entrepreneurs marocains à l’étranger : la CGEM et le CCME s’unissent pour capter leurs apports

La CGEM et le Conseil de la Communauté Marocaine à l’Étranger (CCME) ont procédé mardi, à la signature d’une convention cadre de coopération visant à contribuer à l’économie...

Travail des salariés étrangers au Maroc : la liste des pièces à fournir disponible

La liste des pièces à fournir pour l’obtention et le renouvellement de l’autorisation de travail pour les salariés étrangers au Maroc est disponible. Cette liste a été publiée...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Spirit Aerosystems renforce ses effectifs marocains

Après une pause en 2021, les recrutements ont repris au Maroc chez l’Américain Spirit Aerosystems, leader mondial de la fabrication des aérostructures pour l’aviation civile et militaire. Déjà de dizaines de personnes recrutées.

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

Maroc Telecom augmente de 10% le salaire de ses employés

Après une série de négociations, les employés de Maroc Telecom ont réussi à obtenir de la direction, une augmentation des salaires de 10 % avec effet rétroactif. Un accord a été signé dans ce sens entre les deux parties.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Maroc : Trop de centres commerciaux ?

Au Maroc, la multiplication des malls soulève des inquiétudes. Les fermetures de plusieurs franchises enregistrées ces derniers temps amènent à s’interroger sur la viabilité de ce modèle commercial.