Maroc : le secteur des énergies renouvelables créera près de 500 000 emplois les 20 prochaines années

25 février 2021 - 09h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Le passage aux sources d’énergies renouvelables au Maroc créera jusqu’à 482 000 emplois les 20 prochaines années. C’est ce que révèle une étude du Forum euroméditerranéen des instituts de sciences économiques (FEMISE).

Le futur partenariat entre l’UE, le Maroc et la Tunisie dans le domaine de l’environnement est source de création d’emplois : des travailleurs hautement qualifiés pour construire et entretenir des parcs éoliens, des centrales solaires, et autres installations énergétiques.

Les préoccupations concernant les effets du changement climatique au Maroc sont croissantes. Fort de ce constant, le royaume mise sur toute initiative visant à compenser son impact environnemental et à mettre le pays à l’abri de la désertification, des sécheresses et de l’élévation du niveau de la mer. Le pays prévoit ainsi d’investir environ 35 milliards de dollars dans les secteurs de l’eau, de l’agriculture et la foresterie au cours de la prochaine décennie.

Le Maroc annonce donc de gros investissements. Mais pourra-t-il vraiment freiner les impacts négatifs du changement climatique sans objectifs politiques d’atténuation pour réduire les émissions de carbone ? Selon les explications de John Holdren, professeur à Harvard et conseiller en énergie de l’ancien président américain Barack Obama, si les efforts d’adaptation, comme la stratégie actuelle du Maroc protègent contre les effets des fluctuations climatiques et du réchauffement planétaire, les efforts d’atténuation préviennent les dommages environnementaux avant qu’ils ne se produisent.

Les politiques climatiques d’atténuation courantes incluent le plafonnement des émissions de carbone et la transition vers des sources d’énergie verte comme le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité, a-t-il expliqué. « Nous avons essentiellement trois choix : atténuation, adaptation et souffrance, a précisé le spécialiste Holdren. Plus nous faisons d’atténuation, moins d’adaptation sera nécessaire et moins de souffrance. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Energie - Emploi - Energie solaire

Aller plus loin

Économie verte : les recommandations de Bank Al-Maghrib

Bank Al-Maghrib (BAM) vient de faire quelques recommandations pour booster les actions devant conduire à la croissance et le développement de l’économie verte au Maroc.

Energies renouvelables : le Maroc va "plus loin et plus vite"

Le Maroc veut "accélérer le processus de la transition énergétique pour installer le Maroc dans la croissance verte". Lors d’une rencontre virtuelle, le Conseil économique,...

L’ONU salue les efforts du Maroc en matière d’énergies renouvelables

Lors de la présentation d’un nouveau rapport des Nations-Unies sur l’environnement, Inger Andersen, directrice exécutive du PNUE a salué les efforts du Maroc dans le secteur des...

Énergies renouvelables : Mohammed VI en fait l’une de ses priorités

Une séance de travail a été consacrée à la stratégie des énergies renouvelables au Palais Royal de Rabat. Cette réunion s’inscrit dans le cadre du «  suivi des grands chantiers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la réunion de travail sur les énergies renouvelables qu’il a présidée mardi...

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique...

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.