Après la fin de la contrebande avec Ceuta, lancement des travaux de la zone industrielle de Fnideq

25 décembre 2021 - 16h20 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Les autorités locales de la ville de Fnideq, dans le nord du Maroc, viennent d’annoncer le début des travaux de réalisation de la zone industrielle de Haidara et ce après l’achèvement des études techniques. La mise en place de cette zone industrielle survient après l’arrêt définitif de la contrebande avec Sebta.

S’étendant sur une superfine de 15 hectares, cette zone sera réalisée sur un domaine appartenant à l’État avec la mise à disposition aux investisseurs privés d’unités à prix attractifs.

A lire : Le Maroc cherche à « étouffer » Ceuta

Ainsi, des conventions ont été signées avec trois entreprises, deux dédiées au recyclage de textile et la troisième dans les industries alimentaires et la valorisation des produits de la mer, selon la Map, qui précise que d’autres projets devraient être annoncés prochainement.

Ce projet, dit-on, vise à améliorer l’employabilité et à stimuler l’entrepreneuriat auprès des catégories précaires, en particulier les femmes et les jeunes de la préfecture de M’diq-Fnideq.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Fnideq - Contrebande

Aller plus loin

Sebta va se servir d’Algésiras pour inonder le Maroc de ses produits de contrebande

Le projet d’une zone franche à Algésiras, le plus grand port espagnol, prendra corps dans l’enceinte fiscale de la Baie située dans la commune de « Los Barrios ». Il est...

La Fnideq Free Zone démarre ce mois-ci

Les travaux pour la réalisation de la première partie de la zone franche de Fnideq sont achevés et le démarrage des activités est prévu ce mois de février.

La fin de la contrebande hypothèque l’avenir économique de Sebta et Melilla

Deux ans après la fermeture de Sebta et Melilla à cause notamment de la contrebande, l’avenir économique de ses deux villes semble hypothéqué.

Fnideq : les premiers commerçants accueillis à la zone d’activités économiques

La zone d’activités économiques de Fnideq a accueilli samedi 12 février ses premiers commerçants lors d’une visite présidée par le Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.