La fin de la contrebande hypothèque l’avenir économique de Sebta et Melilla

17 décembre 2021 - 11h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Deux ans après la fermeture de Sebta et Melilla à cause notamment de la contrebande, l’avenir économique de ses deux villes semble hypothéqué.

Plus de contrebande à Fnideq, Nador ou dans les villes avoisinantes. Plus de présence de commerçants qui traversaient quotidiennement Sebta et Melilla. Depuis la fermeture de ces deux villes en mars 2020, la fin de la contrebande se précise de plus en plus au grand dam des familles surtout les « femmes mulets  » qui sont en première ligne de ce commerce illicite. Selon les estimations, ce commerce générait plus de 1,5 milliard d’euros de revenus pour les deux villes, mais faisait perdre annuellement entre 360 et 540 millions d’euros en droits de douane au fisc marocain.

À lire : L’Espagne veut mettre fin à la contrebande à Sebta et Melilla

Du côté espagnol, les autorités de Sebta et Melilla ont fait de la modernisation des deux passages une priorité, mais la réouverture de ces villes n’est pas pour demain. Afin de gérer les aspects commerciaux, sociaux et sécuritaires liés à la fin de la contrebande, une commission interministérielle a été mise en place pour dresser une feuille de route, rapporte Al Ahdath al Maghribia.

À lire : Ceuta et Melilla étouffées par le Maroc

Du côté marocain, différents projets axés notamment sur les atouts forestiers et marins des villes du Nord ont été mis en œuvre pour soutenir la population qui vivait de cette contrebande. Certaines femmes s’investissent déjà dans l’entrepreneuriat, avec le soutien des autorités locales, tandis que d’autres sont parmi les bénéficiaires du Programme d’initiatives économiques intégrées qui s’étalent jusqu’en 2023, du programme d’inclusion par les activités économiques, du programme du ministère de la Solidarité consacré au développement régional ou encore du Programme de développement de l’économie solidaire.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Boudée par le Maroc, Melilla se tourne vers l’Algérie

Le port de Melilla se prépare à effectuer une mission en Algérie pour établir des liens commerciaux avec ce pays afin de limiter les effets pervers de la fermeture prolongée des...

Ceuta et Melilla étouffées par le Maroc

Les villes de Ceuta et Melilla subissent depuis des années la pression économique du Maroc. Étouffées, elles estiment être laissées à leur sort par le gouvernement espagnol. Selon...

Vides depuis la fin de la contrebande, les commerçants de Melilla offrent leurs entrepôts

Les commerçants de Melilla proposent de mettre à disposition, à court terme, leurs entrepôts inexploités depuis la fermeture de la frontière avec le Maroc, aux entreprises qui...

Fermeture Sebta/Melilla : les recettes douanières marocaines explosent

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla a fait exploser les recettes douanières marocaines. Preuve en est que la contrebande mettait vraiment à mal l’économie...

Nous vous recommandons

Ceuta (Sebta)

Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne servirait à rien de forcer une...

Vox exige du Maroc la reconnaissance de « l’espagnolité » de Sebta et Melilla

Le parti Vox demande au gouvernement de Pedro Sanchez d’exiger du Maroc la reconnaissance « explicite » de la souveraineté espagnole sur Sebta et Melilla.

Un migrant marocain, homosexuel, demande l’asile à Ceuta

Ryan (nom d’emprunt) a caché depuis des années son homosexualité au Maroc, de peur de subir des discriminations ou des menaces. Il fait partie des quelque 1 000 migrants qui sont entrés en masse à Ceuta les 17 et 18 mai. La semaine dernière, il s’est rendu...

Les Marocains bloqués à Ceuta font encore parler d’eux

Le parti espagnol d’extrême droite Vox a qualifié de "pantomime" la réponse du gouvernement au sujet de la manière dont les listes ont été établies pour le rapatriement des Marocains bloqués à Ceuta.

Sebta et Melilla ferment leurs frontières avec le Maroc jusqu’au 9 juillet

Alors que l’Europe a décidé d’ouvrir ses frontières avec le Maroc, le 1ᵉʳ juillet, Sebta et Melilla veulent déroger à la règle. Les deux enclaves espagnoles ont décidé de fermer leurs frontières avec le royaume jusqu’au 9 juillet...

Melilla

Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne servirait à rien de forcer une...

Les Espagnols pour une réponse armée en cas d’attaque de Sebta et Melilla

La majorité des Espagnols seraient favorables à une réponse armée du gouvernement face à une attaque éventuelle des villes de Ceuta et Melilla par le Maroc.

Sebta et Melilla : une co-souveraineté entre l’Espagne et le Maroc d’ici 2030 ?

L’expert en renseignement, Fernando Cocho, a déclaré avoir découvert dans des rapports l’existence d’un accord entre l’Espagne et le Maroc pour établir une sorte de co-souveraineté sur Sebta et Melilla d’ici...

La situation des femmes-mulets décortiquée

Dans un rapport publié lundi 8 mars, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, l’Association andalouse des droits de l’homme (APDHA) demande que les droits des milliers de femmes-mulets soient respectés en cette période de crise sanitaire qui a...

Bientôt une allocation chômage pour les travailleurs frontaliers de Sebta et Melilla ?

La ministre espagnole du Travail, Yolanda Diaz, a présenté mardi en Conseil des ministres une proposition de loi visant à accorder une allocation de chômage aux travailleurs frontaliers de Sebta et...