Étouffées par le Maroc, Sebta et Melilla agonisent

23 août 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : S.A

Les dirigeants et les commerçants de Sebta et Melilla doutent de la survie économique des deux villes, la nouvelle stratégie adoptée par le Maroc étant un sérieux handicap.

La fermeture des frontières marocaines avec Sebta et Melilla lors de la pandémie de Covid-19, ainsi que les mesures prises par le Maroc pour mettre fin à la contrebande, ont produit un impact négatif sur les deux villes espagnoles. Les grands commerçants ont déserté faute d’activité économique. Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla paient un lourd tribut. Une perte sèche de plus de 2 milliards de dollars pour l’économie des deux villes a été enregistrée.

À lire : Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

Malgré les nombreux appels d’associations commerçantes et d’entrepreneurs de Sebta et Melilla, la douane commerciale reste fermée. Elles commencent à exprimer des inquiétudes quant à l’avenir des deux villes, fait savoir Maghreb-intelligence. Face à cette situation, leurs dirigeants auraient multiplié les missions de lobbying auprès de Madrid, mais également de Bruxelles, pour faire pression sur le Maroc afin d’obtenir de celui-ci l’assouplissement des « mesures » pénalisant le commerce.

À lire : Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

Du côté de Rabat, la réouverture de la douane commerciale semble ne pas être à l’ordre du jour. Le Maroc a ouvert et achevé plusieurs chantiers dans la région, notamment le port Nador West Med qui sera fonctionnel dans les tout prochains mois et l’extension et la modernisation en cours de l’aéroport de Tétouan-Sania R’mel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Crise économique - Contrebande - Douane marocaine - Trafic - Nador West Med

Aller plus loin

Sebta et Melilla étouffées par le Maroc : un eurodéputé saisit la Commission européenne

L’eurodéputé de Ciudadanos, Jordi Cañas, a de nouveau porté plainte devant la Commission européenne contre le Maroc qui continue, dit-il, d’étouffer Sebta et Melilla en...

Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME) salue la réouverture prochaine de la frontière avec le Maroc prévue le mardi 17 mai à 00 heure, déplorant toutefois que la...

Contrebande à Sebta et Melilla : le Maroc perdait 1 milliard d’euros par an

Le gouvernement marocain a fait part dimanche de l’ouverture des points de passage de Sebta et Melilla à compter de demain, mardi, mais sous mais sous certaines conditions,...

Douane commerciale de Melilla : l’Europe invite l’Espagne à prendre ses responsabilités

L’Union européenne dit être informée de l’interdiction par le Maroc du trafic de marchandises en provenance de Melilla, mais souligne que « la gestion des douanes relève de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : hausse de 21% des recettes douanières à fin novembre

À fin novembre dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 76,81 milliards de dirhams, en hausse de 21,4% par rapport à la même période un an auparavant.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Marchandises et cadeaux : que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a démenti les rumeurs selon lesquelles une nouvelle taxation serait appliquée aux cadeaux importés par les voyageurs marocains ou étrangers.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Le Maroc face au casse-tête des vendeurs ambulants

Malgré les actions mises en œuvre par les autorités marocaines, le phénomène de marchands ambulants, communément appelés "ferrachas", résiste au temps.

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.