Étouffées par le Maroc, Sebta et Melilla agonisent

23 août 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : S.A

Les dirigeants et les commerçants de Sebta et Melilla doutent de la survie économique des deux villes, la nouvelle stratégie adoptée par le Maroc étant un sérieux handicap.

La fermeture des frontières marocaines avec Sebta et Melilla lors de la pandémie de Covid-19, ainsi que les mesures prises par le Maroc pour mettre fin à la contrebande, ont produit un impact négatif sur les deux villes espagnoles. Les grands commerçants ont déserté faute d’activité économique. Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla paient un lourd tribut. Une perte sèche de plus de 2 milliards de dollars pour l’économie des deux villes a été enregistrée.

À lire : Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

Malgré les nombreux appels d’associations commerçantes et d’entrepreneurs de Sebta et Melilla, la douane commerciale reste fermée. Elles commencent à exprimer des inquiétudes quant à l’avenir des deux villes, fait savoir Maghreb-intelligence. Face à cette situation, leurs dirigeants auraient multiplié les missions de lobbying auprès de Madrid, mais également de Bruxelles, pour faire pression sur le Maroc afin d’obtenir de celui-ci l’assouplissement des « mesures » pénalisant le commerce.

À lire : Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

Du côté de Rabat, la réouverture de la douane commerciale semble ne pas être à l’ordre du jour. Le Maroc a ouvert et achevé plusieurs chantiers dans la région, notamment le port Nador West Med qui sera fonctionnel dans les tout prochains mois et l’extension et la modernisation en cours de l’aéroport de Tétouan-Sania R’mel.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Crise économique - Contrebande - Douane marocaine - Trafic - Nador West Med

Aller plus loin

Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

La mise en place des douanes commerciales est l’une des principales conditions pour relancer l’économie de Sebta et Melilla et mettre fin à la contrebande aux frontières des...

Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

La Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME) salue la réouverture prochaine de la frontière avec le Maroc prévue le mardi 17 mai à 00 heure, déplorant toutefois que la...

La douane marocaine interdit toute contrebande avec Sebta et Melilla

En annonçant la réouverture des postes frontaliers de Sebta et Melilla, les autorités marocaines avaient déclaré qu’elles n’admettront en aucun cas la contrebande. Aujourd’hui,...

Contrebande à Sebta et Melilla : le Maroc perdait 1 milliard d’euros par an

Le gouvernement marocain a fait part dimanche de l’ouverture des points de passage de Sebta et Melilla à compter de demain, mardi, mais sous mais sous certaines conditions,...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Le Roi appelle à combattre les spéculateurs

Dans son discours adressé aux Marocains à l’occasion de la fête du Trône, le Roi Mohammed VI a appelé à une lutte efficace contre les spéculations et la manipulation des prix.

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

La construction du port Nador West Med avance à grands pas

Les travaux de construction du port Nador West Med avancent à grands pas. La digue principale de l’infrastructure a été installée vendredi, a annoncé le ministère de l’Équipement et de l’Eau.

Maroc : les duty free font leur révolution

Du changement en vue pour les magasins de vente sous douane, communément appelés « Duty free shops ». L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) et l’Office des changes ont fixé de nouvelles règles relatives à leur gestion et fonctionnement.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Le FMI confirme l’éligibilité du Maroc à une ligne de crédit

Le Maroc a entamé des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL), a annoncé, vendredi, le représentant de l’institution financière au royaume, Roberto Cardarelli.

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.