Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

12 juin 2022 - 23h00 - Ecrit par : A.P

La mise en place des douanes commerciales est l’une des principales conditions pour relancer l’économie de Sebta et Melilla et mettre fin à la contrebande aux frontières des deux villes avec le Maroc, après plus de deux ans de fermeture.

Melilla avait déjà un bureau de douane à la frontière de Beni-Ensar, mais il a été fermé par le Maroc le 1ᵉʳ août 2018, après plus de six décennies de fonctionnement. La fermeture de ce poste douanier, vue comme un moyen pour le Maroc d’étouffer Melilla, a eu des conséquences considérables sur l’économie de la ville autonome. L’année précédant sa fermeture, la douane a enregistré 70 % de transactions commerciales pour 40 millions d’euros, a expliqué à EFE, Enrique Alcoba, le président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE).

Avec la fermeture de la frontière en mars 2020, la contrebande a cessé à Melilla. Depuis lors, la ville n’a entretenu aucune relation commerciale avec Rabat. La reprise du trafic de marchandises, annoncée à Rabat par le président Pedro Sanchez, et réitérée cette semaine au Congrès, « est un enjeu fondamental et essentiel pour l’économie de la ville », a souligné Alcoba, précisant que plusieurs entreprises, durement touchées par la crise, ont dû fermer leurs portes ou déménager vers Almeria et Malaga pour continuer à exporter vers le Maroc.

À lire : Melilla : les hommes d’affaires appellent à la réouverture de la douane commerciale

Pour le président du CEME-CEOE, le démarrage des douanes ne devrait pas poser de problèmes majeurs à Melilla, étant donné que l’infrastructure existait déjà. Le retard dans le démarrage pourrait être dû à la création de la douane à Sebta pour que les deux soient activées au même moment. Pour Karim Bulaix, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de navigation de Ceuta, la douane est une opportunité pour l’avenir, car elle va pousser plusieurs entreprises à vouloir s’installer à Ceuta, ce qui permettra de créer des emplois et de la richesse.

La Confédération des entrepreneurs de Ceuta (CECE) rappelle que ce bureau de douane offrirait aux citoyens marocains « la possibilité de déclarer leurs marchandises conformément à la réglementation internationale et de s’acquitter des droits de douane correspondants ». Pour sa part, la ministre des Finances, de l’emploi et du commerce de Melilla, Dunia Almansouri, a souligné que les frontières de Sebta et Melilla ont besoin de « relations saines et commerciales » et de reprendre « une activité normale ».

Tags : Douane - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Étouffées par le Maroc, Sebta et Melilla agonisent

Les dirigeants et les commerçants de Sebta et Melilla doutent de la survie économique des deux villes, la nouvelle stratégie adoptée par le Maroc étant un sérieux...

Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

La non-réouverture de la douane commerciale à Melilla, qui permet le trafic de marchandises avec le Maroc, pourrait entraîner une crise économique dans la ville autonome en 2023,...

Melilla veut la « réciprocité » dans le trafic de marchandises avec le Maroc

Le secrétaire général du Parti populaire (PP) de Melilla, Miguel Marín, a insisté lundi sur la nécessaire « réciprocité » dans le trafic de marchandises par les frontières terrestres de...

Il est possible d’ouvrir les douanes commerciales à Sebta et Melilla

Nabil Lakhdar, directeur général des Douanes du Maroc affirme qu’il sera possible d’établir une infrastructure douanière avec Sebta et Melilla. En amont, il faudra effectuer...

Nous vous recommandons

Mohammed VI est retourné à Paris

Après une semaine environ au Maroc où il a célébré l’Aïd Al-Adha, le roi Mohammed VI serait retourné à Paris vendredi pour un court séjour. Cette année, le monarque marocain a déjà passé plus de deux mois et demi entre le Gabon et la...

L’Armée algérienne engagée à contrer les attaques de ses « ennemis marocains »

L’Armée nationale populaire (ANP) s’est engagée à contrer toutes les attaques de ses « ennemis marocains et israéliens ». Un engagement pris devant le président algérien, Abdelmadjid Tebboune lors de sa visite au siège du ministère de la...

Au Maroc, le couvre-feu passe à 21h

Le gouvernement vient d’annoncer une série de mesures sanitaires restrictives, notamment un couvre-feu national de 21h à 5h, une interdiction de sortie ou d’entrée depuis Casablanca, Marrakech et Agadir. Ces mesures qui vont entrer en vigueur mardi 3 août...

Maroc : une arnaque coûte 60 millions de dirhams à un Brésilien

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont réussi à démanteler un réseau international de trafic de diamants et d’autres bijoux de grande valeur actif au Maroc, en Égypte et dans des pays du Golfe. La victime, un Brésilien, à qui plus de 60...

Coupe du monde : le Maroc envoie des milliers de policiers au Qatar

Le Qatar, pays organisateur de la coupe du monde de football 2022, a sollicité l’expertise du Maroc en matière de sécurité pour réussir l’organisation de la compétition.

Flambée du prix des billets d’avion entre la France et Marrakech

Pour cet été 2022, les prix des billets d’avion entre la France et Marrakech (Maroc), l’une des 20 destinations les plus prisées des Français, connaissent une flambée.

De Tanger à Marseille, La Méridionale fera escale à Alicante dès le 1er mars

La liaison maritime entre le Maroc et l’Espagne reprend timidement avec l’escale prévue à Alicante le 1er mars par la compagnie maritime française La Méridionale, lors de la liaison entre le port de Tanger Med et celui de...

Espagne : 34 ans de prison pour le Marocain qui a enterré un homme vivant

Le tribunal de Saragosse a condamné le Marocain Mohammed AD et sa femme, Hedangeline AL, d’origine vénézuélienne, à 34 ans de prison pour le meurtre d’un homme d’affaires de Getxo (Pays basque), enterré vivant à Pedrola (Saragosse) en...

Transavia annule ses vols au départ de la France vers le Maroc

Suite à la fermeture du ciel marocain, la compagnie aérienne Transavia a décidé d’ajuster son programme de vols dans le sens France vers Maroc et Maroc vers France. Plusieurs vols ont été annulés tandis que d’autres ont été...

Essaouira : un entrepreneur arrêté pour avoir émis 400 chèques sans provisions

Un entrepreneur accusé d’avoir distribué plus de 400 chèques sans provisions à ses fournisseurs a été arrêté par la police judiciaire de la ville d’Essaouira.