Des mineurs marocains maltraités et arrêtés à Melilla

3 janvier 2022 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) dénonce le traitement « inhumain et illégal » infligé à une trentaine de mineurs marocains résidant au centre d’accueil de Melilla dans la nuit du 31 décembre 2021 et l’arrestation de quelques-uns. Ces mineurs marocains se sont vus refuser l’accès au centre d’hébergement et ont dû manifester pendant deux jours.

Dans la nuit du 31 décembre, une trentaine de mineurs non accompagnés résidant au centre d’accueil de Melilla sont sortis pour assister aux célébrations du nouvel an, « mais lorsqu’ils sont revenus le soir vers 21H, ils se sont vu refuser l’accès au centre, sachant que le règlement interne dudit centre stipule que la fermeture des portes ne se fait qu’à 22 heures », explique à Hespress Omar Naji, membre de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), antenne de Nador.

À lire : Des mineurs marocains violemment agressés par la Guardia civil (vidéo)

En conséquence, ces mineurs marocains « ont passé la nuit dans la rue, alors que ce ne sont que des mineurs, ce qui est inacceptable », déplore-t-il. Mécontents, ils ont organisé une marche de protestation le 1ᵉʳ janvier 2022. Trois d’entre eux seront arrêtés par la police. Ils sont toujours en détention, et ont été maltraités par les gardiens, affirme Omar Naji.

À lire : Espagne : deux ans de prison requis pour incitation à la violence envers les Marocains

« La situation des mineurs non accompagnés à Melilla est difficile, en particulier ceux qui vivent dans la rue et font donc l’objet de comportements arbitraires », ajoute-t-il. Interdire aux mineurs marocains de séjourner dans les centres d’hébergements « se faisait dans le respect du droit interne strict du centre, c’est-à-dire si quelqu’un rentre après 22 heures. Et il s’agissait de cas isolés, mais aujourd’hui, il s’agit d’environ 30 mineurs. La presse espagnole a déclaré qu’ils sont rentrés à 21H30, alors que eux nous ont dit être revenus à 21H », poursuit ce militant des droits humains.

Sujets associés : Arrestation - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Melilla

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Des mineurs marocains dans une situation critique à Bruxelles

Environ une cinquantaine de mineurs non accompagnés, dont de nombreux Marocains sont livrés à eux-mêmes dans les rues de Bruxelles, faute de prise en charge. Des associations de...

Melilla : un jeune Marocain lâchement tabassé par 6 policiers (photo)

Une plainte a été déposée lundi par un homme qui affirme que son neveu âgé de 17 ans a été tabassé la veille par au moins six policiers à la sortie d’un restaurant McDonald’s. D’après...

Des mineurs marocains violemment agressés par la Guardia civil (vidéo)

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, on voit des agents de la Guardia Civil harceler et violenter un groupe d’immigrants clandestins. Parmi eux, des mineurs...

Pays basque : des Marocains arrêtés à la « frontière de la mort »

La Garde civile de Guipuscoa (Pays basque) a arrêté dans la ville d’Irun quatre migrants mineurs dont des Marocains alors qu’ils tentaient de traverser la rivière Bidassoa où de...

Nous vous recommandons

Arrestation

Maroc : un commissaire arrêté pour complicité avec un trafiquant de drogue

Un homme activement recherché à Nador et Al Hoceima, a été finalement interpellé par les éléments de la BNPJ et les services de la Direction générale de la surveillance du territoire. Il serait membre d’un réseau criminel actif dans le trafic international de...

Tanger fait la chasse aux trafiquants de drogue

La ville de Tanger est confrontée à une vague de trafiquants de drogue opérant sur son territoire. Les services de la police judiciaire ont lancé des opérations de ratissage dans les différentes zones de la ville. Déjà plusieurs...

Un baron de la drogue arrêté à Taza

Un dangereux trafiquant de drogue, faisant l’objet de 25 avis de recherche, a été interpellé, vendredi à Taza. Le prévenu, qui bénéficiait de la complicité d’un grand réseau d’informateurs, s’était réfugié dans une zone montagnarde difficile...

Zbarbooking et Brahim Bouhlel restent en détention

Le tribunal de première instance de Marrakech a décidé mercredi, de reporter au 21 avril, le procès de l’Algérien Brahim Bouhlel et du Franco-Marocain Zbarbooking. La demande de libération conditionnelle des deux prévenus déposée par leurs avocats a été...

Kénitra : Fatima-Zahra, âgée de 5 ans, retrouvée 24h après son kidnapping

Les services de police de Kénitra étaient en alerte dans la nuit de jeudi à vendredi pour retrouver Fatima-Zahra, une petite fille de cinq ans, kidnappée par un inconnu.

Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)

Au Maroc, certaines banques refusent de reporter les délais des crédits

Dans une correspondance adressée au chef du gouvernement, au ministre de l’Économie et des finances, au président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), et au wali de Bank Al Maghrib (BAM), le bureau régional de l’Association marocaine...

Arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), a dénoncé samedi les arrestations massives de migrants subsahariens au Maroc, près des frontières de Ceuta et Melilla.

Maroc : prison ferme pour atteinte à la religion islamique

Un homme a été condamné à 6 mois de prison ferme et à une amende de 3 000 dirhams, pour avoir publié sur son compte Facebook des caricatures jugées blasphématoires.

Affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat » : des associations féminines déterminées

La Fédération de la ligue des droits des femmes a décidé de suivre le procès des cinq professeurs de la faculté des sciences juridiques de Settat impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes ». De son côté, l’Association marocaine des droits de...

Le Maroc a connu une « régression sans précédent » de la liberté de la presse, selon l’AMDH

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) épingle à nouveau le Maroc dans le domaine de la liberté d’expression. Dans son rapport annuel sur les libertés publiques, l’association affirme que le royaume a connu « une régression sans précédent » en...

Melilla

Ceuta et Melilla étouffées par le Maroc

Les villes de Ceuta et Melilla subissent depuis des années la pression économique du Maroc. Étouffées, elles estiment être laissées à leur sort par le gouvernement espagnol. Selon les autorités locales des deux villes, il est temps d’envisager des solutions...

Le Maroc accusé de vouloir « annexer habilement » Sebta et Melilla

Le parti d’extrême droite Vox a critiqué samedi la passivité du gouvernement espagnol qui refuse de réagir face aux intentions du Maroc d’annexer Ceuta et Melilla et soulevées par l’Observatoire des deux villes, continuant de privilégier ses « relations...

Melilla demande la réouverture contrôlée de la frontière avec le Maroc

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, plaide pour la réouverture « contrôlée » de la frontière avec le Maroc, après plus de deux ans de fermeture.

Vox dénonce la « démission » du gouvernement dans la défense de Ceuta et Melilla

Vox continue d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de protéger Ceuta et Melilla des envies annexionnistes du Maroc. Le parti a même proposé au Congrès et au Sénat que les villes autonomes soient sous la protection de l’OTAN. Mais toutes ces...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de Melilla à Beni-Ensar.