Des mineurs marocains dans une situation critique à Bruxelles

31 juillet 2022 - 11h00 - Belgique - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Environ une cinquantaine de mineurs non accompagnés, dont de nombreux Marocains sont livrés à eux-mêmes dans les rues de Bruxelles, faute de prise en charge. Des associations de défenses alertent et demandent des mesures urgentes et pérennes.

Ces mineurs ont retrouvé la rue suite la fermeture mi-juillet de la structure d’hébergement qui leur était dédiée et que gérait Médecins sans frontières (MSF) en partenariat avec la Plateforme Citoyenne, SOS Jeunes et Caritas, rappelle MSF, prétextant un défaut de moyens suffisants, rappelle Belga.

Sur les 80 mineurs pris en charge en juillet par MSF et ses partenaires, seuls 29 ont trouvé une « solution d’hébergement d’urgence au sein de structures tout à fait inadaptées », tandis que les autres se sont retrouvés à la rue, souligne l’organisation, demandant aux autorités de concrétiser « de manière pérenne » des structures adaptées à l’accueil de ces jeunes « aux vulnérabilités multiples. »

A lire : Mineurs marocains : l’ONU dénonce une violation du droit international

D’après MSF, les mineurs étrangers non accompagnés (Mena) sont de plus en plus nombreux à être livrés à eux-mêmes dans les rues de Bruxelles. « Cette situation préoccupante n’est aucunement nouvelle et s’illustre d’année en année », déplore l’organisation, ajoutant que « cette crise est à situer dans un contexte de crise migratoire global. »

Interpellée sur la situation, la porte-parole de la secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, Nicole de Moor, a indiqué que le gouvernement cherchait une solution au problème que présente le bâtiment abritant la structure d’hébergement désormais fermée, « qui appartient à la Région bruxelloise et non au fédéral ». « Mais la reprise du projet est prévue pour septembre », a-t-elle affirmé.

Sujets associés : Bruxelles - Immigration clandestine - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Mineurs marocains en Europe : la France se félicite de l’engagement du Maroc

Le Maroc a récemment pris l’engagement de mettre définitivement un terme à la question des mineurs marocains non accompagnés en Europe. Cette décision a été très bien accueillie par...

L’Unicef s’inquiète pour les mineurs marocains à Sebta

Face à la situation critique que vivent les mineurs marocains non accompagnés entrés à Sebta en mai dernier, l’Unicef a insisté auprès de l’Espagne pour l’adoption de mécanismes de...

Des mineurs marocains maltraités et arrêtés à Melilla

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) dénonce le traitement « inhumain et illégal » infligé à une trentaine de mineurs marocains résidant au centre d’accueil de Melilla...

Un dispositif pour identifier les faux mineurs marocains en France

La préfecture de police de Paris a mis en place un dispositif pour identifier les individus qui se font passer pour des mineurs non accompagnés marocains et du Maghreb pour...

Nous vous recommandons

Bruxelles

Belgique : fin de cavale pour un « dangereux criminel marocain »

En cavale depuis décembre 2019, Youssef Ben Hamou, kickboxeur d’origine marocaine, présenté comme un « dangereux criminel » a été arrêté dans la commune bruxelloise d’Anderlecht, le 29 avril dernier. Poursuivi pour meurtre, trafic et possession de drogue, vol...

Bruxelles : Mohamed et Sophia, prénoms les plus populaires en 2020

Mohamed et Sofia sont en tête du top 10 des prénoms les plus portés en 2020 dans la région de Bruxelles, occupant la première place du classement.

Émeutes à Anderlecht : un jeune innocenté

Des informations du tribunal correctionnel de Bruxelles font état de l’acquittement du jeune de 18 ans, accusé d’avoir jeté un pavé sur un véhicule de police lors des émeutes à Anderlecht le 11 avril dernier, et d’avoir violé six fois de suite les mesures de...

Bruxelles : fort taux de décès des sans-abris marocains en 15 ans

Au moins 762 sans-abris dont des Marocains ont trouvé la mort dans les rues de la région bruxelloise en quinze ans, selon un recensement du collectif Les Morts de la rue.

Après les émeutes d’Anderlecht : des jeunes jouent la carte de l’apaisement

Après les émeutes d’Anderlecht et les interpellations massives, les ASBL "Le foyer des jeunes des Marolles" et "Jeunes ambition Marolles" ont, dans une correspondance, sollicité une rencontre avec le bourgmestre de Bruxelles-Ville, Philippe Close, et le...

Immigration clandestine

France : un dispositif pour décourager le squat des logements par les sans-papiers

L’Assemblée nationale française a adopté le 2 octobre dernier, un dispositif pour faciliter l’expulsion des squatteurs des logements qu’ils occupent illégalement. La mesure a été votée par 37 voix contre une, et fait partie du projet de loi d’accélération et...

Le retour des mineurs de Ceuta au Maroc est « nul et non avenu »

Le parquet de l’Audience nationale considère que les rapatriements au Maroc des mineurs arrivés en masse à Ceuta en mai sont « nuls et non avenus », parce que la procédure légalement établie en la matière n’a pas été respectée » et qu’ils « portent atteinte au...

Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Quelques heures après l’assaut de migrants subsahariens à la frontière de Melilla avec le Maroc, plusieurs médias ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des corps de migrants entassés sur le sol. Ces images ont suscité une vague d’indignation...

Le Maroc fait baisser drastiquement le flux migratoire dans le détroit de Gibraltar

Le flux migratoire a sensiblement baissé dans le détroit depuis la normalisation des relations entre l’Espagne et le Maroc. Des experts et ONG estiment qu’il s’agit d’une situation « passagère ».

Bloqués à Melilla, des Tunisiens reviennent illégalement au Maroc

Le Tunisien Yacoub (nom d’emprunt), 30 ans, envisage, comme beaucoup de compatriotes avant lui, de passer par-dessus la clôture à la frontière de Melilla pour rejoindre le Maroc. Il n’en peut plus de sa vie de sans-papiers à Melilla, qui ne lui permet pas...

MRE

Pas de ramadan au Maroc pour les Marocains de Corse

Alors qu’ils pensaient pouvoir rentrer au Maroc passer le mois du ramadan en famille, les Marocains de Corse devront, pour la deuxième année consécutive, se contenter de rester sur place. Au-delà des mesures prises par la France, le Maroc a suspendu les...

Plus de 7 % des Marocains arrivant en Israël contaminés au Covid-19

Les voyageurs provenant du Maroc affichent le taux d’infection le plus élevé en Israël. Plus de 7 % d’entre eux ont été testés positifs au Covid-19.

Plusieurs heures d’attente pour les MRE qui passent par Melilla

Les Marocains d’Europe arrivant à Melilla dans le cadre de l’Opération Marhaba ont dû passer plusieurs heures d’attente à la frontière Beni Ensar lundi, avant d’entrer au Maroc. Le flux d’arrivée est resté important, bien que la journée était fériée dans la...

Nora Fatehi s’attire les foudres des internautes indiens (vidéo)

L’actrice et productrice maroco-canadienne, Nora Fatehi essuie un flot de critiques pour avoir tenu le drapeau indien à l’envers lors de sa prestation à la Coupe du monde Qatar 2022.

Prise en charge de 60 citoyens marocains bloqués en Mauritanie

Depuis que le Maroc a fermé ses frontières, 60 Marocains sont restés bloqués en Mauritanie et attendent de rentrer au pays. L’ambassade du Maroc à Nouakchott a annoncé samedi, les avoir pris en charge, dans le cadre des mesures prises pour assurer le suivi...