L’Espagne ouvre une enquête après l’agression de mineurs marocains

12 février 2021 - 07h40 - Espagne - Ecrit par : J.K

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska Gómez, a ordonné l’ouverture d’une enquête suite à l’agression de plusieurs mineurs marocains par les agents de la Guardia civil à Las Palmas. Sa réaction fait suite à la convocation de l’ambassadeur espagnol accrédité à Rabat.

Après une alerte des éducateurs du centre d’accueil des mineurs isolés à Las Palmas, demandant une intervention policière suite à un accrochage dans la cour, les policiers ont donné l’assaut. Mais, la force de l’intervention était disproportionnée, comme le prouve la vidéo montrant une partie des faits et ayant fait le tour des réseaux sociaux. Ainsi, « le quartier général supérieur de la police des îles Canaries a reçu un appel de Madrid pour annoncer l’ouverture immédiate d’une information sur les actions des agents », a indiqué Ok Diario, soulignant que le ministère espagnol de l’Intérieur a aussi activé « son mécanisme disciplinaire contre les agents apparaissant dans la vidéo ».

La vidéo a bouleversé les Marocains qui ont pu constater la violence avec laquelle le policier s’est déchainé sur le mineur. Le jour suivant l’événement, une association marocaine a exhorté les autorités espagnoles à mener une enquête et leur rappelant leurs devoirs en matière de protection internationale des mineurs. Le bureau exécutif de la Ligue marocaine pour la citoyenneté et les droits de l’Homme (LMCDH), a aussi dénoncé la semaine écoulée les agressions et appelé le ministère des Affaires étrangères à « envoyer une demande d’explication à son homologue espagnol, sur ces pratiques auxquelles sont exposés les mineurs marocains en Espagne ».

Suite aux voix d’indignation qui s’élevaient de part et d’autre, la diplomatie marocaine a convoqué l’ambassadeur de l’Espagne au Maroc, Ricardo Díez-Hochleitner. L’UNICEF a également appelé Madrid à amplifier les actions de prévention et de lutte contre le racisme et la xénophobie. Toutefois, personne ne sait encore ce qu’il en est du jeune vu au sol dans la vidéo qui rappelle tant, celle de la mort d’Ilias Tahiri, lors d’une intervention policière en juillet 2019.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Iles Canaries - Enquête - Violences et agressions

Aller plus loin

Des mineurs marocains maltraités et arrêtés à Melilla

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) dénonce le traitement « inhumain et illégal » infligé à une trentaine de mineurs marocains résidant au centre d’accueil de...

Procès contre des exploitants des mineurs marocains à Bordeaux

Six individus (un receleur et ses complices) comparaissent ce mardi 9 février au tribunal correctionnel de Bordeaux. Ils sont accusés de livrer des médicaments et de l’argent à...

Bordeaux : comparution de six prévenus incitant des mineurs marocains à commettre des vols

Six individus –un receleur et ses complices– seront jugés, mardi 9 février, au tribunal correctionnel de Bordeaux sur les vols commis par des mineurs non accompagnés venus du...

Alerte sur la situation des mineurs marocains en Espagne

L’ONG Save the Children a, dans un récent rapport, alerté les autorités marocaines sur la situation des mineurs marocains irréguliers en Espagne. Ils seraient au nombre de 10 000.

Ces articles devraient vous intéresser :

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.