Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

21 mars 2024 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent, malheureusement, fréquents au Maroc.

La députée du parti de la Fédération de la gauche démocratique, Fatima Zohra Tamni, affirme que les causes de cette bagarre sont complexes. Dans une déclaration au site Kech24, elle a expliqué que d’une part, de nombreux Marocains ont pris l’habitude d’utiliser ces applications pour commander des taxis en raison du manque de moyens de transport public dans certaines régions, et que d’autre part, les propriétaires de taxis perdent en clientèle et en ressources du fait des propriétaires de ces applications qui exercent en toute illégalité.

À lire : A Casablanca, la guerre entre les taxis et les VTC refait surface

La faute revient à l’État qui n’a pas réglementé l’utilisation des applications de transport, prouvant son incapacité à fournir des moyens de transport publics dans certaines régions et à garantir les droits des propriétaires de taxis sous licence, fait observer la députée qui a insisté sur la nécessité pour l’État de créer un cadre réglementaire pour ce sous-secteur des transports.

À lire : Rabat : les chauffeurs de taxi en colère contre les VTC

Pour sa part, le secrétaire régional des petits taxis à l’Union nationale du travail au Maroc, a déclaré que ces applications ont été très sollicitées lors de la conférence sur le climat qui s’est tenu à Marrakech, ajoutant que leurs propriétaires ont été déjà arrêtés à plusieurs reprises par la police et leurs véhicules saisis. Le syndicaliste souligne que la plupart des propriétaires de ces applications étaient des chômeurs, mais qu’aujourd’hui, plusieurs employés ont investi ce secteur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transport en commun - Violences et agressions

Aller plus loin

Un chauffeur de VTC marocain assassiné dans la région de Malaga (vidéo)

Un homme d’origine marocaine a été poignardé à mort par un jeune homme à Fuengirola, dans la région de Malaga. Le Marocain était chauffeur VTC (Véhicule de Transport avec...

A Casablanca, la guerre entre les taxis et les VTC refait surface

La tension entre chauffeurs de taxi et ceux de voiture VTC (Voitures de transport avec chauffeur), refait surface. Ces derniers jours, plusieurs altercations ont été observées...

Attaque meurtrière d’un VTC marocain à Malaga : le suspect en prison

L’homme qui a tué un chauffeur de VTC d’origine marocaine il y a trois jours à Fuengirola, dans la région de Malaga a été interné au centre psychiatrique pénitentiaire de Séville.

Rabat : les chauffeurs de taxi en colère contre les VTC

Les chauffeurs de taxis de Rabat sont en colère contre les autorités de la ville qui se préparent à accorder des autorisations à plusieurs sociétés de VTC (voiture de transport...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.