Pays basque : des Marocains arrêtés à la « frontière de la mort »

31 mai 2022 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La Garde civile de Guipuscoa (Pays basque) a arrêté dans la ville d’Irun quatre migrants mineurs dont des Marocains alors qu’ils tentaient de traverser la rivière Bidassoa où de nombreux migrants s’étaient noyés dans le passé en voulant rejoindre la France.

Âgés entre 15 et 17 ans, ces mineurs d’origine marocaine et algérienne se sont échappés, début mai, d’un centre de mineurs à Madrid et voulaient traverser à la nage la rivière Bidassoa afin d’éviter les contrôles aux frontières françaises. Ils ont été arrêtés jeudi non loin du pont international de Biriatou à Irun, a rapporté la délégation du gouvernement central à Euskadi (Pays basque) à 20minutos.

À lire : Plus de 300 mineurs marocains « oubliés » dans les centres de Sebta

« Les mineurs présentaient des signes évidents de fatigue », ont précisé les mêmes sources. Après leur arrestation, ils ont été transférés au siège de l’Institut armé de Guipuscoa où leur identité a été vérifiée. Ils ont été ensuite mis à la disposition du juge des mineurs qui a ordonné leur transfert dans un centre de mineurs à Saint-Sébastien.

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Espagne - Enfant - Arrestation

Aller plus loin

Plus de 300 mineurs marocains « oubliés » dans les centres de Sebta

Mohamed C. fait partie des 1 356 mineurs marocains arrivés à Ceuta en mai 2021. Il est l’un des rares chanceux qui ont réussi à rejoindre la péninsule. Plus de 300 mineurs...

Des mineurs marocains maltraités et arrêtés à Melilla

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) dénonce le traitement « inhumain et illégal » infligé à une trentaine de mineurs marocains résidant au centre d’accueil de...

« La vie devant nous », l’histoire poignante de 80 000 mineurs marocains en France

Présenté au Fipadoc 2022, « La vie devant nous » raconte la vie jusque-là méconnue de plusieurs milliers de Marocains ayant travaillé dans les mines en France. 80 000 mineurs...

Ceuta : à quand le retour de tous les mineurs marocains ?

Des milliers de migrants mineurs sont entrés à Ceuta en mai dernier, provoquant une crise migratoire inédite. Aujourd’hui, ils sont encore plus de 370 enfants et adolescents...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.