Ceuta : à quand le retour de tous les mineurs marocains ?

16 janvier 2022 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Des milliers de migrants mineurs sont entrés à Ceuta en mai dernier, provoquant une crise migratoire inédite. Aujourd’hui, ils sont encore plus de 370 enfants et adolescents marocains à séjourner dans les centres de mineurs ou à errer dans les rues de la ville autonome.

Après leur arrivée en masse en mai dernier, beaucoup de mineurs sont retournés volontairement au Maroc, tandis qu’une soixantaine ont été rapatriés par les autorités espagnoles avant la suspension de l’opération par la justice espagnole. Plusieurs organisations de défense des droits de l’homme qui avaient dénoncé le caractère illégal de ces retours, assurent que la pratique se poursuit.

« Le gouvernement continue de rapatrier des migrants, y compris des mineurs, en violation des procédures et textes en vigueur », dénonce Francesca Fusaro, une militante de No Name Kitchen. Cette organisation a enregistré au moins six expulsions de mineurs entre octobre et décembre. Estimés à plus de 700 en septembre dernier, les mineurs pris en charge dans les centres ne dépassent pas plus de 370 en janvier, fait savoir El Pais.

À lire : Presque la totalité des mineurs marocains à Sebta refuse de rentrer au Maroc

Beaucoup d’autres mineurs préfèrent errer dans les rues de la ville autonome, à guetter la première occasion pour rejoindre la péninsule. « Chaque nuit, ils essaient de monter sous les camions ou les moteurs des ferries ou d’embarquer sur des bateaux de fortune », explique Fusaro. Selon les dernières données publiées par le ministère espagnol de l’Intérieur, à la date du 28 décembre 2021, 41 632 migrants sont arrivés en Espagne de manière irrégulière, soit 0,4 % de plus qu’en 2020.

La fermeture des postes frontaliers terrestres depuis mars 2020 a par ailleurs poussé de nombreux jeunes désespérés à engager une procédure de demande d’asile, leur permettant de se rendre à Ceuta ou Melilla, puis à la péninsule pour chercher du travail et se construire un meilleur avenir. Selon les dernières données, l’Espagne a enregistré, à fin novembre, 6 123 demandes d’asile de Marocains (3 078 à Ceuta et 2 985 à Melilla) contre 1 110 en 2020.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Rapatriement

Aller plus loin

Le Maroc va autoriser le retour des mineurs de Ceuta

Les relations entre le Maroc et l’Espagne se normalisent. Après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara, le roi Mohammed VI a invité Pedro Sanchez à effectuer une...

Le président de Ceuta tient au retour des 700 mineurs restants au Maroc

Le président du gouvernement de Ceuta, Juan Vivas (PP), a insisté lundi sur la nécessité de procéder au rapatriement des 700 mineurs marocains qui continuent d’errer dans la...

Presque la totalité des mineurs marocains à Sebta refuse de rentrer au Maroc

La plupart des mineurs marocains arrivés en mai à Ceuta affirment avoir subi des violences physiques, des abus et mauvais traitements au Maroc. Pour cette raison, ils ne...

Plus de 300 mineurs marocains « oubliés » dans les centres de Sebta

Mohamed C. fait partie des 1 356 mineurs marocains arrivés à Ceuta en mai 2021. Il est l’un des rares chanceux qui ont réussi à rejoindre la péninsule. Plus de 300 mineurs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...