Les îles Canaries et Sebta vont transférer 400 mineurs en Espagne

28 juillet 2022 - 09h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les îles Canaries et Sebta sont débordées par les mineurs non accompagnés arrivant du Maroc. Avec le gouvernement, elles ont convenu de transférer cette année 400 mineurs vers la péninsule où 374 autres séjournent toujours dans les centres de mineurs.

Les îles Canaries avaient demandé le transfert de 1 363 mineurs et Sebta, 182, car leurs systèmes de protection étaient débordés à 150 %. Selon le plan de réponse à cette situation, la communauté d’accueil des mineurs doit prendre en charge 25 à 50 % du surplus. Sur cette base, 682 mineurs devraient quitter les îles Canaries et 92 mineurs de Sebta. Le transfert se fera en deux vagues : 400 mineurs cette année (340 des îles Canaries et 60 de Sebta) et 374 (342 des îles Canaries et 32 de Sebta) l’année prochaine, fait savoir EFE.

À lire : Ceuta convoie des mineurs marocains vers Galice et Estrémadure

Pour préparer leur arrivée dans les communautés d’accueil, 20 millions d’euros leur seront alloués cette année, en tenant compte de la population, du revenu par habitant, du taux de chômage ou des mineurs déjà présents. L’objectif est de garantir l’intérêt supérieur des mineurs, en accordant une attention particulière aux personnes les plus vulnérables (demandeurs d’asile, filles, handicapés, etc.).

À lire : Ceuta : à quand le retour de tous les mineurs marocains ?

Les mineurs doivent subir un entretien individuel, avoir été informés du transfert et exprimé par écrit leur accord. Un protocole sera signé entre les communautés pour coordonner les actions des administrations de protection. Il comprend l’engagement d’assumer la tutelle. Le gouvernement a déjà alloué 500 000 euros respectivement à Sebta et aux îles Canaries pour l’obtention de la documentation des mineurs et leur transfert.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Iles Canaries - Enfant

Aller plus loin

Valencia va accueillir 25 mineurs marocains

La Communauté valencienne accueillera 25 mineurs la semaine prochaine dans le cadre de l’opération de répartition de 200 migrants marocains sur les près de 8 000 arrivés en...

Ceuta convoie des mineurs marocains vers Galice et Estrémadure

Un groupe de 31 mineurs marocains pris en charge par le gouvernement de Ceuta a embarqué mercredi pour la Galice (20) et l’Estrémadure (11) dans le cadre de l’opération de...

Plus de 300 mineurs marocains « oubliés » dans les centres de Sebta

Mohamed C. fait partie des 1 356 mineurs marocains arrivés à Ceuta en mai 2021. Il est l’un des rares chanceux qui ont réussi à rejoindre la péninsule. Plus de 300 mineurs...

Le Maroc a fait baisser drastiquement le flux migratoire vers les Îles Canaries

Moins de migrants marocains sont arrivés dans les îles Canaries depuis la fin de la crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc. Le flux a augmenté de seulement 15 % à fin...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.