Ceuta convoie des mineurs marocains vers Galice et Estrémadure

1er juillet 2021 - 22h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un groupe de 31 mineurs marocains pris en charge par le gouvernement de Ceuta a embarqué mercredi pour la Galice (20) et l’Estrémadure (11) dans le cadre de l’opération de répartition de 200 migrants marocains, coordonnée par le ministère des Affaires sociales avec les communautés des péninsules et de Baléares.

À lire : La situation des mineurs marocains est insoutenable pour Ceuta, selon le juge

Ce groupe de 31 mineurs est le plus important enregistré depuis le 11 juin que l’opération de répartition a démarré avec les transferts de 11 migrants vers les îles Baléares, 13 vers l’Andalousie, et 8 vers Castille et León. L’objectif est de réduire l’effectif d’au moins un millier de migrants encore pris en charge par les autorités locales ou qui continuent d’errer dans les rues de Ceuta, après leur arrivée massive en mai dans la ville autonome.

À lire : Plus de 1 000 mineurs marocains continuent d’errer à Ceuta

Des sources du ministère des Affaires sociales ont confirmé à Europa Press le départ des 20 migrants mineurs pour la Galice et de 11 autres à destination de l’Estrémadure. D’autres transferts de migrants sont prévus dans les prochains jours en direction de La Rioja (5), Catalogne (15), Aragon (9) et Madrid (20). Ceux de Cantabrie (7), des Asturies (11), de Castilla-La Mancha (14), de la Communauté valencienne (13), de Murcie (7), de Navarre (6) et d’Euskadi (8) auront lieu à une date ultérieure, précise la même source.

À lire : Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

En tout, près de 850 mineurs marocains ont été pris en charge par le gouvernement régional dans un centre sportif et dans les entrepôts de Tarajal et de Piniers. Plusieurs autres continuent d’errer dans les rues de Ceuta. Pour le moment, toutes les tentatives de regroupement familial des mineurs avec leurs familles ont échoué, les autorités marocaines refusant aux parents d’atteindre la frontière afin de permettre aux agents du Service de protection des enfants d’assister aux retrouvailles.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Mineurs marocains : Ceuta va dépenser 100 000 euros pour des interprètes

Le Conseil des gouverneurs de la ville autonome de Ceuta a annoncé vendredi qu’il recrutera huit interprètes comprenant le darija pour une période de quatre mois afin de...

Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

Parmi les milliers de migrants marocains arrivés en masse à Ceuta en début de semaine dernière, la police nationale a dénombré 920 mineurs qui ont été répartis dans trois...

Valencia va accueillir 25 mineurs marocains

La Communauté valencienne accueillera 25 mineurs la semaine prochaine dans le cadre de l’opération de répartition de 200 migrants marocains sur les près de 8 000 arrivés en...

Le Maroc « ne joue pas le jeu » du rapatriement des mineurs

« Deux ou trois ordres de rapatriements » de mineurs marocains non accompagnés sont signés chaque jour, a assuré Abderrahim Mohamed Hammú, le vice-conseiller du mineur dans la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...