Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

31 mai 2021 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Parmi les milliers de migrants marocains arrivés en masse à Ceuta en début de semaine dernière, la police nationale a dénombré 920 mineurs qui ont été répartis dans trois centres de la ville autonome.

Un premier groupe de 250 mineurs a été logé au centre de Santa Amelia, et un autre de 240 mineurs, à l’auberge provisoire de Piniers. Le reste est gardé dans des hagars à Tarajal, près du poste frontière, indique El Pais qui informe que la délégation du gouvernement à Ceuta a déjà reçu plus de 4 400 appels des membres de familles marocaines à la recherche de leurs enfants à Ceuta. Selon des sources gouvernementales, les agents de police et ceux en charge des affaires sociales font un « travail intense » d’identification pour pouvoir disposer des données sur ces mineurs.

Depuis le début de cette crise migratoire, plusieurs migrants mineurs ont été victimes de violations de droits dénoncées par des organisations de la société civile. De son côté, le ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska, qui assurait que le gouvernement allait protéger ces mineurs, a pourtant procédé au rapatriement de certains d’entre eux au Maroc.

Cette semaine, le juge des mineurs de Ceuta a ouvert une enquête sur ces retours immédiats des migrants mineurs au Maroc, effectués par les autorités espagnoles pendant la crise migratoire. D’après Jose Luis Puerta, le procureur de la région, cette enquête concerne pour le moment le cas d’Achraf, cet adolescent de 16 ans, renvoyé au Maroc à deux reprises pendant la crise.

Sujets associés : Immigration clandestine - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

Près d’un millier de mineurs marocains toujours présents à Sebta

Environ 810 mineurs marocains se trouveraient toujours dans l’enclave espagnole de Sebta, d’après les autorités locales. Ces mineurs sont actuellement hébergés dans des centres...

L’Espagne exige des garanties avant le retour des mineurs marocains

Carmen Calvo, première vice-présidente du gouvernement espagnol, exige des garanties et des conditions avant tout rapatriement des mineurs marocains arrivés en masse à Ceuta il...

Plus de 1 000 mineurs marocains continuent d’errer à Ceuta

Plusieurs centaines de mineurs marocains continuent d’errer dans les rues de Ceuta, près d’un mois après la survenue de la crise migratoire. En tout, 900 mineurs sont pris en...

Ces articles devraient vous intéresser :

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.