Pedro Sánchez promet de défendre Ceuta

10 juin 2021 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, dans une lettre adressée au président de Ceuta, Juan Vivas, a rassuré ce dernier que l’intégrité de la ville autonome, « comme celle de tout territoire espagnol », sera toujours défendue, tant par le gouvernement que par l’Union européenne.

Dans sa lettre parvenue ce jeudi 10 juin au président de Ceuta, Pedro Sánchez a renouvelé à Vivas « le ferme engagement du gouvernement espagnol à garantir le contrôle du trafic à la frontière avec le Maroc », précisant que Ceuta, faisant partie intégrante du territoire espagnol, « a la solidarité de toutes les communautés autonomes en ces moments difficiles ». « Le gouvernement espagnol continue de travailler pour fournir aux villes de Ceuta et Melilla tous les moyens nécessaires pour résoudre la crise humanitaire », a ajouté Sánchez.

A lire : Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

Le chef du gouvernement espagnol, accompagné du ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, était en visite le 18 mai dans les villes autonomes de Ceuta et Melilla, après l’arrivée massive de migrants marocains la veille, 17 mai, provoquant une crise migratoire inédite. À cette occasion, il avait échangé avec Vivas et le délégué du gouvernement afin de trouver une solution à la crise. Une rencontre que Vivas a qualifiée de « très satisfaisante », appelant par ailleurs à l’unité en cette « période d’adversité ».

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

L’Espagne demande au Maroc de durcir les contrôles aux frontières

L’Espagne demande au Maroc de durcir les contrôles aux frontières pour limiter l’arrivée massive de migrants à Ceuta.

Le Maroc renforce les mesures aux frontières avec Ceuta

Pour empêcher à l’avenir toute tentative d’entrée massive de migrants à Ceuta, le Maroc a pris des mesures drastiques au niveau de ses frontières.

Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

Parmi les milliers de migrants marocains arrivés en masse à Ceuta en début de semaine dernière, la police nationale a dénombré 920 mineurs qui ont été répartis dans trois...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla prolongée

Les enclaves Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 31 mai. Ainsi en a décidé le gouvernement espagnol au regard du contexte diplomatique tendu qui prévaut avec le Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Immigration : le Maroc recevra 500 millions d’euros d’aide de l’Europe

Le Maroc recevra une enveloppe d’au moins 500 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour renforcer ses actions dans la lutte contre l’immigration clandestine. Cette aide couvrira la période 2021-2027.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Drame de Nador : les recommandations de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’Organisation des nations unies tient également à ce que le drame de Nador ne se répète plus jamais. C’est dans ce cadre que le Mécanisme international indépendant pour la justice et l’égalité raciale des Nations unies envisage d’émettre des...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des frontières, Frontex.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.