Pedro Sanchez accueilli sous les huées et insultes à Sebta

19 mai 2021 - 09h20 - Espagne - Ecrit par : J.D

En visite ce mardi, pour la première fois à Sebta, le président du gouvernement d’Espagne, Pedro Sanchez a essuyé dès son arrivée, de nombreuses huées et insultes de la part des habitants.

Alors qu’il est arrivé à bord d’un hélicoptère en début d’après-midi, le président du gouvernement espagnol a été accueilli par des hués et insultes d’habitants révoltés par la crise migratoire. Certains d’entre eux ont pris d’assaut la voiture officielle avec laquelle le président se rendait au Palais de l’Assemblée pour y rencontrer Juan Vivas, président de la ville. Sanchez a rencontré également, à cette occasion, le délégué du gouvernement et le ministre Marlaska à Sebta.

Avant l’arrivée du président du gouvernement espagnol, le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska avait également subi le même sort de la part d’une vingtaine d’individus qui se sont pressés aux portes de son hélicoptère. Le ministre de l’Intérieur a ensuite été reçu par le délégué du gouvernement, Salvador Mateos.

Les éléments de la police nationale ont eu de la peine à instaurer l’ordre au vu de la tension générée sur l’enclave par la gestion de l’exécutif de la crise migratoire. Aucune déclaration n’a été faite par les deux autorités à l’issue de cette visite pour le moins, mouvementée de Sebta.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

L’Europe ne se laissera pas « intimider » par le Maroc

L’Europe « ne se laissera intimider par personne » sur la question migratoire. Une déclaration faite mercredi par le vice-président de la Commission européenne, Margaritis...

Ceuta et Melilla, au cœur de la crise entre le Maroc et l’Espagne

Ceutaet Melilla vivent une crise économique sévère depuis la fermeture des frontières avec le Maroc le 20 mars 2020. Les deux enclaves espagnoles n’en peuvent plus de cette...

Madrid : un manifestant tente de brûler le drapeau marocain

Un groupuscule d’extrême droite dénommé «  la Jeunesse phalangiste  » a organisé une manifestation à proximité du siège de l’Ambassade du Maroc à Madrid, mardi, pour protester...

Maroc : les frontières de Ceuta et Melilla restent fermées jusqu’au 30 avril

Les frontières de Ceuta et de Melilla avec le Maroc resteront fermées jusqu’au 30 avril en raison de la crise sanitaire. C’est ce qu’a indiqué lundi 29 mars, le ministère...

Ces articles devraient vous intéresser :