Tensions avec le Maroc : Pedro Sanchez se rend d’urgence à Ceuta et Melilla

18 mai 2021 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a dû annuler son déplacement à Paris où il devait participer à un sommet sur le financement des économies africaines. À l’origine de cette annulation, l’afflux de milliers de migrants marocains à Sebta (Ceuta).

Dans un communiqué, le gouvernement a annoncé que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a décidé d’annuler mardi sa participation à Paris à un sommet sur le financement des économies africaines en raison de la crise provoquée par l’afflux de milliers de migrants à la ville de Sebta.

Selon les chiffres fournis par le gouvernement espagnol, 6 000 personnes ont rejoint l’enclave de Sebta, et environ 1 500 migrants ont été déjà expulsés vers le Maroc. « Nous allons rétablir l’ordre dans (la) ville et à nos frontières le plus rapidement possible », a promis Pedro Sanchez en déplacement à Ceuta ce mardi. Il entend jouer la carte de la fermeté afin de « garantir la sécurité » dans l’enclave espagnole. Le chef du gouvernement a également décidé de se rendre à Melilla qui a enregistré l’arrivée de plus de 300 migrants clandestins.

Selon la presse espagnole, l’afflux des migrants marocains à Sebta est la conséquence de l’admission d’urgence de Brahim Ghali, patron du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous fausse identité pour des « raisons humanitaires ». Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole ne partage pas cet avis.

Dans une interview accordée à la radio Cadena Ser, elle a écarté tout lien entre le désaccord avec Rabat sur ce sujet et l’arrivée de milliers de migrants marocains dans l’enclave espagnole de Sebta. « Je ne conçois pas que l’on puisse mettre en danger la vie de mineurs dans la mer comme nous l’avons vu ces dernières heures à Ceuta », et que cela puisse être « une réponse à une action humanitaire », a ajouté la cheffe de la diplomatie espagnole.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Paris - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Pedro Sánchez juge « inacceptable » la réaction du Maroc

Le premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, juge « inacceptable que l’immigration ait été utilisée dans ce conflit », faisant allusion à l’attitude du Maroc qui a laissé des...

Tahar Ben Jelloun : «  Ceuta est une terre marocaine  »

L’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun a réagi aux nouvelles tensions entre le Maroc et l’Espagne. Il a affirmé que «  Ceuta est une terre marocaine  ».

L’Espagne écarte tout lien entre l’hospitalisation de Brahim Ghali et l’afflux massif de migrants à Sebta

Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole revient sur l’admission d’urgence de Brahim Ghali, patron du...

Manifestation anti-marocaine dans les Îles Canaries

Une trentaine de personnes ont manifesté samedi devant le consulat du Maroc à Palma pour «  condamner l’attitude des autorités marocaines  » qui ont laissé entrer des milliers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.