Le Maroc rappelle son ambassadrice en Espagne

18 mai 2021 - 21h00 - Ecrit par : S.A

L’Espagne a convoqué l’ambassadrice du Maroc, Karima Benyaich suite à l’arrivée de milliers de migrants marocains à Sebta (Ceuta) lundi dernier. En réponse, le gouvernement marocain vient de rappeler la diplomate marocaine pour consultation.

Les relations entre l’Espagne et le Maroc se sont à nouveau détériorées. Même si Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole écarte tout lien entre le désaccord avec Rabat sur l’hospitalisation de Brahim Ghali, patron du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous fausse identité pour des « raisons humanitaires » et l’afflux massif de migrants à Sebta, les déclarations de l’ambassadrice du Maroc en Espagne, Karima Benyaich prouvent tout le contraire. Celle-ci a d’ailleurs été convoquée par la cheffe de la diplomatie espagnole, fait savoir le journal espagnol El Mundo.

« Il y a des actes qui ont des conséquences et qu’il faut assumer », a déclaré la diplomate marocaine, quelques heures avant sa convocation par Arancha Gonzalez Laya. « Il y a des attitudes qui ne peuvent pas être acceptées », a-t-elle martelé. Selon elle, les relations entre Rabat et Madrid doivent être basées sur « la confiance mutuelle, qui doit être travaillée et entretenue ».

Le Maroc a décidé de rappeler la diplomate marocaine. « L’ambassadrice a été rappelée pour consultation et rentre incessamment au Maroc », a déclaré à l’AFP la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Tags : Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Karima Benyaich - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Affaire Ghali : la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne risque de perdurer

Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction près de l’Audience nationale espagnole chargé du dossier du leader du Polisario a refusé de diriger des mesures conservatoires contre...

L’Espagne lance une manœuvre diplomatique contre le Maroc

En réaction à la crise migratoire à Ceuta et à l’affaire Brahim Ghali, le ministère espagnol des affaires étrangères vient d’instruire ses ambassadeurs dans les 27 pays de l’Union...

Le Maroc déploie des forces de l’ordre pour empêcher le passage à Sebta

L’afflux massif des migrants vers Sebta a poussé le Maroc à déployer des forces de sécurité pour maintenir l’ordre le long de la frontière, et empêcher les passages en...

Madrid : un manifestant tente de brûler le drapeau marocain

Un groupuscule d’extrême droite dénommé «  la Jeunesse phalangiste  » a organisé une manifestation à proximité du siège de l’Ambassade du Maroc à Madrid, mardi, pour protester contre...

Nous vous recommandons

Quand Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe

La société britannique Sound Energy entend donner une nouvelle vie au gazoduc Maghreb-Europe (GME). Dans ce sens, elle a conclu un accord contraignant de vente et d’achat de gaz (le “GSA”) concernant le développement de la phase 2 de la concession de...

Des enfants de personnalités arrêtés à Tétouan pour violation de l’état d’urgence

À Tétouan, les hauts responsables de la région attachent du prix à l’application de la loi sur les violations de l’état d’urgence sanitaire. Plusieurs fils de personnalités subissent la rigueur de la loi. Ceux-ci ont été déférés devant le parquet...

Une Marocaine perd la nationalité suisse après un divorce

Le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a retiré la nationalité suisse à une Marocaine à la suite de son divorce, nationalité qu’elle avait acquise par mariage. Depuis janvier 2020, elle est privée de son passeport...

Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui refusent la convocation du Maroc

Après que Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a annoncé ce dimanche que les internationaux marocains Hakim Ziyech, Noussair Mazraoui et Abde Ezzalzouli figurent sur la liste des pré-convoqués pour le prochain match...

Easyjet : les raisons de la suspension provisoire des vols vers la France

Easyjet a annoncé la suspension de ses vols entre la France et le Maroc du 25 au 30 novembre 2021. Voici les raisons.

Au Maroc, les plaintes contre des responsables gouvernementaux augmentent

Il ressort de la présentation du rapport annuel sur la situation des droits humains au Maroc au titre de l’année 2021, intitulé « les répercussions du Covid-19 sur les catégories vulnérables et les voies de l’effectivité » que les plaintes contre des agences...

Fincantieri en négociations avec le Maroc, Naval Group se sent menacé

L’Italien Fincantieri discute avec le Maroc qui souhaite acquérir deux frégates multi-missions. Ces discussions sont vues comme une menace par l’industriel français Naval Group.

Un ferry pour rapatrier les Français bloqués au Maroc

Les Français, citoyens européens et autres résidents permanents en France pourront emprunter un ferry spécial, qui reliera Tanger Med à Marseille. Le départ est prévu le samedi 12 mars prochain.

L’Algérie ne veut pas d’un arbitre marocain pour le match Niger-Burkina Faso

L’Algérie n’approuve pas le choix de la CAF de désigner un arbitre marocain pour le match Niger – Burkina Faso qui aura lieu le 12 novembre au stade de Marrakech, lors de la cinquième journée des éliminatoires du Mondial 2022. Elle aurait même demandé à...

Les parents de Monim, rapatrié, regrettent son retour au Maroc

Monim Almaymoni fait partie de la première vague de mineurs du centre sportif de Santa Amelia rapatriés au Maroc. Ses parents, qui l’ont poussé à partir, regrettent son retour. Le jeune homme aussi guette la moindre occasion pour retourner à...