Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

1er juin 2024 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Un remaniement dans les prochaines heures ? Un remaniement ministériel s’annonce imminent en marge du conseil des ministres initialement prévu jeudi et reporté à ce samedi. Il est probable que l’un des deux ministres, Fouzi Lekjaa et Nizar Baraka, soit nommé à la tête du ministère de l’Économie et des Finances, en remplacement de la ministre Nadia Fettah Alaoui. La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima Zahra Mansouri pourrait remplacer le ministre de la Justice Abdelatif Ouahbi.

À lire :Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Des membres du Parti Authenticité et Modernité (PAM) sont de plus en plus pressentis pour des postes ministériels, croit savoir Assabah, citant Fatiha Layadi, Samir Belfkih et Ali Belhaj. Ceux-ci ont fait une entrée remarquée au bureau politique du parti lors de son dernier congrès. En revanche, des membres du Parti de l’Istiqlal vont quitter l’équipe gouvernementale. Il s’agit du ministre de l’Industrie et du Commerce Ryad Mezzour et du ministre des Transports et de la Logistique Mohamed Abdeljalil. Ce dernier a d’ailleurs exprimé son intention de quitter le navire.

À lire :Maroc : remaniement ministériel imminent

Les membres du Rassemblement national des Indépendants (RNI) comme Chakib Benmoussa seraient également parmi les départs. Le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement primaire et des sports avait provoqué un large mécontentement au sein de son département. La ministre Fatima Zahra Ammor pourrait, elle, quitter ses fonctions ou être nommée au ministère de l’Industrie et du Commerce après le départ de Ryad Mezzour.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Conseil des ministres - Conseil de gouvernement - Gouvernement marocain - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Maroc : remaniement ministériel imminent

Le Chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, prévoit de réaménager son équipe. Certains ministres devraient perdre leurs postes.

Maroc : ces ministres qui veulent quitter le gouvernement

Alors que de nombreuses rumeurs font état d’un remaniement, certains ministres sont impatients de quitter le navire d’Aziz Akhannouch pour diverses raisons. Qui sont ces membres...

Maroc : remaniement ou pas remaniement ?

L’éventualité d’un remaniement ministériel agite l’opinion publique marocaine. Aziz Akhannouch prépare-t-il un réajustement de son équipe ?

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas avoir encore reçu. Ils appellent le roi Mohammed VI au secours.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Eau et électricité : une bonne nouvelle pour les ménages marocains

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch renonce à son projet visant à augmenter la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour l’eau et l’électricité. Ce projet avait soulevé de vives polémiques et inquiété les Marocains.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Les ministres marocains offrent un mois de salaire aux victimes du séisme

Les ministres marocains viennent de décider de faire don d’un mois de salaire suite au terrible séisme que le Maroc a connu dans la nuit de vendredi à samedi.