Sebta-Melilla : Driss Lachgar écrit à Pedro Sanchez

25 mai 2021 - 18h30 - Ecrit par : S.A

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne préoccupent Driss Lachgar, premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP). Il appelle Madrid à discuter avec Rabat sur l’avenir de Sebta et de Melilla.

« Nous pensons qu’il est temps de commencer à discuter calmement et raisonnablement du devenir de Sebta et Melilla en tenant compte des intérêts des populations espagnoles et marocaines qui y vivent », a affirmé Driss Lachgar dans une correspondance adressée au chef du gouvernement espagnol, à Pedro Sanchez. Le patron de l’USFP a évoqué la crise diplomatique doublée de crise migratoire provoquée par l’admission d’urgence du leader du Polisario Brahim Ghali dans un hôpital à Logroña sous fausse identité sans que l’Espagne ne prévienne « son partenaire le Maroc ».

« Les relations entre nos deux pays sont au plus mal suite », notamment à « votre visite en tant que Premier ministre à la ville occupée de Ceuta et le déploiement des unités de l’armée espagnole qui sont une démonstration de force qui vise à la provocation », a-t-il dit, fustigeant les attaques de la presse espagnole contre le Maroc et le recours du gouvernement espagnol à son passé de puissance coloniale pour justifier ses positions anti-marocaines. Selon Driss Lachgar, « parler aujourd’hui d’une responsabilité historique ou administrative de l’Espagne sur les provinces sahariennes du Maroc ne participe plus que de la nostalgie d’un passé colonial ignominieux et en contradiction avec les valeurs que nous défendons en tant que socio-démocrates ».

Le premier secrétaire de l’USFP a rappelé qu’une partie du Nord et du Sud du Maroc, Sidi Ifni, Tarfaya et le Sahara avait été colonisée par l’Espagne, mais « l’Espagne n’a jamais revendiqué sa responsabilité historique envers les populations » après la récupération de ces provinces. « Pourquoi donc, insiste-t-elle encore à réclamer sa tutelle et sa responsabilité concernant la population des provinces sahariennes en particulier », s’interroge Driss Lachgar.

« Malheureusement, le conflit provoqué dans le Sahara marocain n’est qu’un épisode d’une démarche conspirationniste visant à diviser et encercler le Maroc », fait-il remarquer, expliquant que cela « s’est matérialisé par le soutien financier et médiatique aux séparatistes et la mise en place d’un axe Madrid-Alger dont la dernière collusion fut la falsification de l’identité de votre hôte », (Brahim Ghali).

Tags : Espagne - Madrid - Rabat - Ceuta (Sebta) - Melilla - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP)

Aller plus loin

Le Maroc a coupé tout contact avec l’Espagne

Le Maroc « n’a pas eu de contact avec l’Espagne » depuis la crise migratoire à Ceuta, consécutive à l’entrée de Brahim Ghali sur le sol espagnol, a assuré dimanche, Nasser Bourita,...

Affaire Ghali : la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne risque de perdurer

Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction près de l’Audience nationale espagnole chargé du dossier du leader du Polisario a refusé de diriger des mesures conservatoires contre...

Tahar Ben Jelloun : «  Ceuta est une terre marocaine  »

L’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun a réagi aux nouvelles tensions entre le Maroc et l’Espagne. Il a affirmé que «  Ceuta est une terre marocaine ...

Nous vous recommandons

Le Maroc commande des moteurs d’avions de chasse aux États-Unis

Le Maroc a commandé des moteurs d’avion de chasse auprès de l’entreprise américaine Raytheon spécialisée dans les systèmes de défense. De quoi renforcer davantage son armement.

La princesse Lalla Hasna citée dans l’enquête des « Pandora Papers »

Plusieurs personnalités africaines, dont des Marocains, auraient dissimulé des sociétés dans des juridictions secrètes, principalement dans des pays riches. C’est ce que révèle une enquête dénommée « Pandora Papers » du Consortium international des journalistes...

Maroc : après la canicule, les averses orageuses

La Direction générale de la météorologie (DGM) prévoit des averses orageuses localement fortes, ce samedi dans plusieurs provinces du royaume dont Al Hoceima.

Les avions russes obligés de faire escale au Maroc avant d’aller en Amérique du Sud

Les avions russes à destination de l’Amérique du Sud sont contraints de faire des escales au Maroc à cause de l’avalanche de sanctions économiques contre la Russie, notamment la fermeture de plusieurs espaces...

Le Royaume-Uni installe un radar géant dans le détroit de Gibraltar

Le Royaume-Uni vient d’installer un radar géant dans le détroit de Gibraltar, l’un des points stratégiques les plus importants au monde que tentent aussi de contrôler le Maroc, l’Espagne et les États-Unis.

Sahara : Christopher Ross charge à nouveau le Maroc

Après avoir accusé le Maroc d’être à l’origine de son départ de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) en 2017, le diplomate américain Christopher Ross revient à la charge. Il a toujours soutenu le...

Pays-Bas : 2000 kilos de cocaïne saisie, un Marocain arrêté

La police néerlandaise a intercepté 2000 kilos de cocaïne lors d’une intervention dans un hangar à Voorschoten, à Amsterdam, le 8 décembre dernier. Cinq personnes ont été arrêtées, dont un Marocain âgé de 21...

Que pensent les Marocains du rapprochement Maroc-Israël ?

Au Maroc, les citadins acceptent davantage la normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et Israël que les ruraux. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le groupe Sunergia.

Un an de prison pour l’auteur de l’agression sexuelle filmée à Tanger

Le tribunal de première instance de Tanger a condamné jeudi 16 décembre le principal suspect de l’agression sexuelle filmée d’une jeune fille — un mineur de 17 ans — à un an de prison.

La France met en garde contre les cas de rage en provenance du Maroc

Le ministère français de l’Agriculture a lancé une campagne de sensibilisation à l’intention des voyageurs sur les précautions à prendre pour éviter l’introduction d’animaux atteints de rage en provenance du Maroc via...