Affaire Ghali : la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne risque de perdurer

19 mai 2021 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction près de l’Audience nationale espagnole chargé du dossier du leader du Polisario a refusé de diriger des mesures conservatoires contre Brahim Ghali. La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne va certainement s’envenimer.

Pas de retrait du passeport du patron du Polisario, pas de mesures de surveillance et de garde à vue à son encontre… Telle est la décision prise par le magistrat Santiago Pedraz Gomez, fait savoir EFE. Le juge d’instruction de Madrid a également refusé qu’un médecin légiste examine Brahim Ghali, admis d’urgence dans un hôpital de Logroño, en Espagne, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, le 21 avril dernier.

Cette décision du magistrat met le patron du Polisario, poursuivi notamment pour des « crimes génocidaires » à l’abri de toute inquiétude, mais pourrait raviver les tensions entre le Maroc et l’Espagne. Depuis lundi, la tension est d’ailleurs montée d’un cran entre les deux pays suite à l’arrivée massive des migrants à Sebta. La crise diplomatique entre les deux pays est à l’origine de cette crise migratoire.

Le juge d’instruction a toutefois accepté de rouvrir l’affaire enclenchée en 2008. Une décision qui fait suite à une plainte de l’Association sahraouie pour la défense des droits de l’Homme (ASADEH), pour des crimes présumés tels que génocide, meurtre, blessures, détention illégale, terrorisme, torture et disparitions. Brahim Ghali devrait comparaître devant la justice espagnole le 1ᵉʳ juin prochain, notamment suite à une plainte d’El Fadel Breika, un dissident du front naturalisé espagnol pour « enlèvement, détention arbitraire et torture » dans les prisons de Tindouf.

Sujets associés : Espagne - Diplomatie - Polisario - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Nouvelle plainte contre Brahim Ghali

Le politologue espagnol Pedro Ignacio Altamirano avait déposé une plainte pour menaces de mort contre le leader du Polisario Brahim Ghali auprès du juge d’instruction du...

Maroc-Espagne : intervention de Felipe VI pour désamorcer la crise ?

Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole affirme que le rétablissement d’une relation normale avec le Maroc...

Le Maroc rappelle son ambassadrice en Espagne

L’Espagne a convoqué l’ambassadrice du Maroc, Karima Benyaich suite à l’arrivée de milliers de migrants marocains à Sebta (Ceuta) lundi dernier. En réponse, le gouvernement...

Un ancien ministre espagnol défend le Maroc

Josep Piqué, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères a affirmé que l’accueil de leader du Polisario, Brahim Ghali sous fausse identité est «  une erreur  » que...

Nous vous recommandons

Espagne

Les Espagnols en croisade contre la tomate marocaine

Les producteurs et exportateurs espagnols réunis au sein de la Fédération espagnole des associations de producteurs exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX) s’attaquent une fois de plus à la tomate marocaine. Ils dénoncent...

Un jeune Marocain poignardé à mort en Espagne

Un Marocain de 28 ans est décédé jeudi des suites d’une violente agression dont il a été victime de la part d’une douzaine de personnes, à l’entrée de la gare d’Abando-Indalecio Prieto, en plein centre de Bilbao.

Le racisme envers les Marocains continue en Espagne, le cas de Saad Belhaj

Les discriminations raciales continuent en Espagne. Le cas de Saad Belhaj, un jeune marocain à qui il a été refusé une colocation à cause de son origine, ramène sur le tapis ce phénomène qui gangrène la société espagnole.

Espagne : plusieurs arrestations pour trafic de migrants depuis le Maroc

La Garde civile espagnole a arrêté à Melilla six personnes soupçonnées d’avoir des liens avec une organisation spécialisée dans l’immigration irrégulière basée à Nador.

L’Espagne envoie trois frégates dans les eaux proches du Maroc

Face à la persistance des revendications du Maroc sur Sebta et Melilla, l’Espagne a décidé de renforcer sa présence dans les eaux des deux villes autonomes.

Diplomatie

Sahara : la Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec la « RASD »

La Bolivie a décidé de rétablir ses relations diplomatiques avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Une annonce faite par le ministère bolivien des Affaires étrangères à l’issue de la visite du représentant du Polisario à La Paz,...

L’Espagne ne changera pas sa position sur le Sahara (vidéo)

L’Espagne est disposée à travailler pour le rétablissement des relations avec le Maroc, mais elle maintient sa position en ce qui concerne la souveraineté du Sahara occidental. C’est ce qu’a indiqué mercredi, Carmen Calvo, la première vice-présidente...

Le rapprochement entre le Maroc et Israël pourrait fragiliser les rapports de force dans la région

Entre le rétablissement des relations israélo-marocaines et la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, l’Algérie semble sonnée par deux décisions qu’elle considère comme un danger pour sa stabilité. Abdelaziz Djerad, le Premier ministre...

Gonzalez Laya « sacrifiée » pour calmer la colère du Maroc

La ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, a été éjectée samedi du gouvernement à l’occasion du dernier remaniement opéré par Pedro Sanchez. L’Exécutif espagnol a trouvé en elle le fusible idéal pour tenter d’apaiser le Maroc dans la...

Le bureau de liaison israélien au Maroc officiellement inauguré

Le bureau de liaison de l’État d’Israël a été inauguré, jeudi à Rabat, par le ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, actuellement en visite au Maroc.

Polisario

L’armée marocaine a-t-elle tué trois miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué trois miliciens du Polisario lundi 19 avril. Aucune source officielle n’a, pour l’instant, confirmé cette information.

Le Polisario accuse le Maroc de propager le coronavirus

Après l’enregistrement des premiers cas de coronavirus, le Polisario tente de tenir le Maroc pour responsable de cette propagation du virus.

Espagne : l’affaire Brahim Ghali classée « secret défense » ?

Le gouvernement espagnol tente une nouvelle fois d’enterrer l’affaire de l’entrée illégale de Brahim Ghali en Espagne. Il a décidé d’opter pour la stratégie du « secret défense » par le biais d’un courrier envoyé au juge Rafael Lasala, chargé de...

Bloqués à la frontière mauritanienne, des routiers marocains crient leur détresse

Ils sont environ 200 routiers marocains à se retrouver bloqués au passage frontalier Guerguerat, entre la Mauritanie et le Sahara. Désespérés, ils appellent les autorités marocaines au secours.

L’Espagne hausse le ton face au Maroc

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne provoquée par l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du Polisario à Logroño, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne s’envenime. La première vice-présidente du...

Brahim Ghali

Le Maroc a imposé ses conditions dans le départ de Brahim Ghali

Le Maroc a contraint l’avion du gouvernement algérien, qui était censé assurer le retour de Brahim Ghali en Algérie après sa comparution, à faire demi-tour en plein vol.

Ce qu’a déclaré Brahim Ghali au juge en juin dernier

Lors de sa comparution par visioconférence le 1ᵉʳ juin depuis l’hôpital de San Pedro de Logroño, Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, accusé de torture et de diverses violations de droits de l’Homme, avait affirmé au juge Santiago Pedraz qu’il...

Le Parti populaire souhaite un rapide rétablissement des relations entre Rabat et Madrid

Préoccupé par les tensions entre le Maroc et l’Espagne, le Parti Populaire (PP) espagnol souhaite que Madrid reprenne « le plus tôt possible » ses relations avec Rabat.

Brahim Ghali dénonce le « règne de la terreur » du Maroc

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a condamné les « crimes atroces » que subiraient les militants sahraouis de la part du Maroc, et dénoncé le silence « injustifié » et persistant de l’ONU face à ce qu’il qualifie de « règne de la terreur » des...

Affaire Ghali : l’ancien chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères devant la justice

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, Rafael Lasala, a décidé de citer à comparaître le diplomate Camilo Villarino, l’ancien chef de cabinet du ministère espagnol des Affaires étrangères, dans le cadre de l’enquête judiciaire en cours...