Recherche

Nouvelle plainte contre Brahim Ghali

© Copyright : DR

15 mai 2021 - 16h20 - Monde - Par: S.A

Le politologue espagnol Pedro Ignacio Altamirano avait déposé une plainte pour menaces de mort contre le leader du Polisario Brahim Ghali auprès du juge d’instruction du tribunal de Malaga. Ce dernier a donné une suite favorable à cette plainte et a décidé de porter l’affaire devant l’Audience nationale.

Encore des ennuis judiciaires pour le chef des séparatistes. Dans une plainte déposée auprès du juge d’instruction du tribunal de Malaga, le politologue espagnol Ignacio Altamirano, un des défenseurs de la marocanité du Sahara, a accusé Brahim Ghali d’être l’instigateur des menaces de mort proférées à son encontre par des milices du Polisario à travers les réseaux sociaux. Le plaignant avait réclamé son arrestation immédiate.

Dans son ordonnance, le juge d’instruction du tribunal de Malaga a indiqué que le politique espagnol a effectivement fait l’objet de menaces de mort et entend envoyer cette affaire devant l’Audience nationale. Pour la défense de Pedro Ignacio Altamirano, la décision du juge d’instruction du tribunal de Malaga est une « opportunité pour que le chef des séparatistes soit jugé et réponde de ses actes ».

« Il s’agit d’une nouvelle affaire qui s’ajoute à celles déjà instruites par la justice espagnole contre le dénommé Brahim Ghali pour des accusations de violation des droits de l’Homme, violence et menaces”, a souligné l’avocat du politologue espagnol.

Depuis l’admission du patron du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, sous le nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne, les victimes du leader du mouvement indépendantiste demandent que justice soit faite.

Mots clés: Brahim Ghali , Malaga , Espagne , Droits et Justice , Plainte
Ces articles peuvent vous intéresser

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact