Que retenir de la première audition de Brahim Ghali ?

1er juin 2021 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

L’audition de Brahim Ghali, leader du Polisario accusé de tortures, de viols et d’atteintes aux droits de l’Homme a bel et bien eu lieu ce 1ᵉʳ juin par visioconférence. Il a été entendu par le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez.

Le chef des séparatistes devra pouvoir «  être localisé à un domicile et joignable sur un numéro de téléphone  ». Telle est la décision prise par le juge d’instruction Santiago Pedraz Gomez. Aussi, a-t-il rejeté, pour la deuxième fois, les mesures conservatoires demandées par l’accusation, à savoir, le retrait du passeport du patron du Polisario, son placement en détention provisoire, etc.

Dans une déclaration à la presse, l’avocat de Brahim Ghali, Manuel Ollé a annoncé qu’il allait déposer une requête pour le rejet de l’ensemble des «  plaintes infondées  » contre le chef des séparatistes. Celui-ci est visé par plusieurs plaintes. Une plainte déposée par El Fadel Breika, un dissident du front naturalisé espagnol pour «  enlèvement, détention arbitraire et torture  » dans les prisons de Tindouf ; une déposée par l’ASADEH et une autre déposée par l’association canarienne des victimes de terrorisme pour «  génocide, tortures, séquestrations, viol, enlèvements, disparitions  ».

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska a réagi tôt ce mardi à l’audition du «  président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Il est important de «  respecter la décision du juge qui enquête sur l’affaire Brahim Ghali  », a-t-il dit, appelant à «  laisser la diplomatie travailler sereinement pour résoudre la crise ouverte avec le Maroc  ».

L’admission d’urgence du leader du mouvement indépendantiste dans un hôpital de Logroño le 18 avril a provoqué de nouvelles tensions entre l’Espagne et le Maroc. Des tensions qui sont restées fortes suite à l’arrivée massive de 8000 migrants – dont 2000 mineurs – à Ceuta. Le Maroc maintient la pression sur l’Espagne pour que Brahim Ghali réponde de ses actes devant la justice espagnole. Madrid lie la crise bilatérale à la question migratoire.

Sujets associés : Madrid - Droits et Justice - Polisario - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un juge cherche désespérément le responsable de l’entrée de Brahim Ghali en Espagne

Un juge a demandé aux autorités de l’armée de l’air à Saragosse de lui révéler l’instance qui a autorisé l’atterrissage de l’avion qui a transporté le leader du Polisario, Brahim Ghali...

Affaire Ghali : la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne risque de perdurer

Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction près de l’Audience nationale espagnole chargé du dossier du leader du Polisario a refusé de diriger des mesures conservatoires contre...

Espagne : le PP dénonce la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali

Le Parti Populaire (PP) a dénoncé mercredi, la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali par le gouvernement de Pedro Sánchez, et appelé à la démission « immédiate » de la...

Brahim Ghali : la décision du juge ne va pas plaire au Maroc

L’Association sahraouie pour la défense des droits de l’Homme (Asadedh) et l’activiste sahraoui Fadel Breika qui ont porté plainte contre le leader du Polisario et appelé à son...

Nous vous recommandons

Madrid

Sauvetage d’un Marocain qui a tenté de se jeter d’un pont à Madrid

La Guardia civile espagnole a secouru mardi un jeune Marocain de 26 ans qui a tenté de se jeter d’un pont à Madrid.

Mustapha Ramid : «  sous-estimer le Maroc se paie cher »

Le ministre d’État en charge des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement, Mustapha Ramid, a réagi à l’entrée massive des migrants – 8 000 personnes dont 2 000 mineurs – à Sebta (Ceuta), qui a aggravé la crise diplomatique entre l’Espagne et le...

Qui est Oumaima Oumi Rayane, la fiancée marocaine de Remco Evenepoel ?

Le Belge Remco Evenepoel, 22 ans, a remporté dimanche à Madrid le tour cycliste La Vuelta Ciclista a España. Sa fiancée d’origine marocaine, Oumaima Oumi Rayane, était sur place pour le féliciter.

L’espagnol Unisono racheté par le Marocain Intelcia

Le Groupe espagnol Unísono fait désormais partie du portefeuille du marocain Intelcia. Par cette acquisition approuvée par les Conseils d’Administration des deux groupes le 6 août 2021, Intelcia étend son développement à l’international avec de nouvelles...

Un Marocain membre présumé de Daech arrêté en Espagne (vidéo)

La police espagnole a procédé à l’arrestation d’un "individu de nationalité marocaine pour sa participation présumée aux crimes d’appartenance à une organisation terroriste, d’endoctrinement et d’autoformation", le 3 juin à Guadalix de la Sierra, près de...

Droits et Justice

Un Marocain arrêté pour esclavagisme moderne en Espagne

La police de Murcie a arrêté un Marocain de 39 ans, accusé d’avoir agressé sexuellement et exploité une Marocaine pendant environ deux ans et demi.

Marrakech : un homme fonce sur la foule, plusieurs blessés

Une enquête a été ouverte à l’encontre d’un individu ayant provoqué, ce mercredi, un accident volontaire. Le bilan fait état de plusieurs écoliers blessés et d’importants dégâts matériels.

La famille de Zakaria Mennouni, tué par la police en France, réclame justice et vérité

N’ayant pas reçu jusque-là le rapport de l’autopsie réalisée en France, la famille de Zakaria Mennouni, jeune étudiant de 26 ans, tué par la police française à Blois le 22 avril dernier et enterré à Casablanca, réclame justice et vérité. Son avocat a déposé une...

France : six organisations exigent la suppression des contrôles au faciès

Six organisations non gouvernementales sont décidées à contraindre l’État français à supprimer les contrôles au faciès. Elles ont annoncé ce mercredi, le lancement d’une action conjointe contre l’État.

France : la famille de Wissam El Yamni porte plainte contre le médecin légiste

La famille du franco-marocain Wissam El Yamni, mort le 9 janvier 2012 après une interpellation policière violente à Clermont-Ferrand, a décidé de porter plainte contre le médecin légiste mandaté par la justice. Elle remet en cause l’expertise...

Polisario

Au mépris des mises en garde de l’ONU, le Polisario occupe Guergarat

Après l’échec de ses pressions sur l’ONU, la direction du Polisario fait parler d’elle à nouveau. En plus d’un ultimatum à la Minurso, elle a autorisé l’installation de ses troupes au poste frontalier de Guergarat, pourtant, considéré comme une zone...

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.

L’Espagne confirme l’audition du leader du Polisario

Plus de doute sur la convocation de Brahim Ghali, leader du Polisario hospitalisé à Logroño depuis le 21 avril dernier. Le magistrat Santiago Pedraz Gomez, juge d’instruction de Madrid a bel et bien émis une convocation pour son audition le 5 mai, ainsi...

L’Algérie exige des négociations directes entre le Maroc et le Polisario

L’Algérie, soutien du Polisario contre le Maroc, estime que l’organisation des tables rondes pour régler le conflit du Sahara s’est avéré « contre-productive » et fait une proposition à l’envoyé spécial de l’ONU, Staffan de...

L’Espagne cherche-t-elle à éviter une nouvelle crise avec le Maroc ?

L’Espagne continue de jouer l’apaisement avec le Maroc. Il a été interdit à des journalistes de la chaine publique espagnole TVE de participer à un voyage professionnel aux camps de Tindouf, au cours duquel des confrères d’autres médias devront interviewer...

Brahim Ghali

Le Maroc hausse le ton face à l’Espagne

Les tensions entre le Maroc et l’Espagne au sujet de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du Polisario dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse sous un nom d’emprunt de Mohamed Ben Battouche, de nationalité algérienne ne retombent pas. Nasser...

L’Espagne demande au Maroc de durcir les contrôles aux frontières

L’Espagne demande au Maroc de durcir les contrôles aux frontières pour limiter l’arrivée massive de migrants à Ceuta.

La rencontre entre Pedro Sanchez et Brahim Ghali pourrait irriter le Maroc

Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, rencontrera le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, et le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, lors du sommet UE-Afrique qui se tiendra les jeudi et vendredi à...

L’Espagne lance une manœuvre diplomatique contre le Maroc

En réaction à la crise migratoire à Ceuta et à l’affaire Brahim Ghali, le ministère espagnol des affaires étrangères vient d’instruire ses ambassadeurs dans les 27 pays de l’Union européenne pour « contrer l’offensive diplomatique du Maroc...

Pas de traces « d’un dossier Ghali » dans les services de santé d’Aragon

Le service de santé d’Aragon a assuré qu’« il n’y a aucune preuve » sur le transfert du leader du Polisario, Brahim Ghali à Logroño depuis Saragosse dans l’une de ses ambulances dans ses registres.