Tensions avec l’Espagne : réunion de crise au palais royal ?

2 juin 2021 - 21h00 - Ecrit par : A.P

Le Maroc accuse l’Espagne d’avoir « facilité » le retour de Brahim Ghali en Algérie, au petit matin de ce mercredi 2 juin 2021, et promet de prendre des mesures drastiques en urgence.

Le Maroc prépare une réponse appropriée à l’attitude de l’Espagne qui selon lui, « a facilité la fuite » de Brahim Ghali vers l’Algérie, quelques heures après sa comparution devant la Haute cour nationale. Les autorités marocaines prévoient des mesures drastiques contre l’Espagne, fait savoir El Español qui informe que le roi Mohammed VI aurait tenu à ce sujet une réunion de crise au palais de Fès, avec son conseiller personnel, Fouad Ali Himma, et le chef de la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED), Yassine Mansouri, et un officier supérieur des Forces armées royales.

De sources crédibles, il ressort de cette rencontre que l’ambassadeur d’Espagne à Rabat serait prochainement invité à quitter le pays, indique la même source qui précise que cette décision diplomatique n’affectera pas les relations commerciales entre les deux pays. « Le Maroc n’a aucun problème avec les citoyens espagnols, les opérateurs économiques, les acteurs culturels et les touristes, qui sont accueillis comme des amis et des voisins dans le pays », a rassuré lundi, le ministère marocain des Affaires étrangères dans un communiqué.

Après 44 jours passés à l’hôpital San Pedro de Logroño, le chef du Front Polisario s’est envolé mercredi depuis l’aéroport de Pampelune vers la capitale algérienne à bord d’un avion civil français affrété par les autorités algériennes. Le gouvernement espagnol a informé par voie diplomatique les autorités marocaines du retour de Ghali en Algérie, précisant qu’« il repart avec les mêmes documents d’identité avec lesquels il est entré en Espagne le 18 avril ». Le leader du Polisario a quitté l’Espagne 12 heures après sa comparution intervenue le 1ᵉʳ juin. Dans son ordonnance, le juge Santiago Pedraz a décidé qu’« il n’y a pas lieu d’ordonner la détention provisoire ou tout autre type de mesure de précaution personnelle contre Brahim Ghali ».

L’accueil de Brahim Ghali en Espagne a provoqué une grave crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. En réaction à cette attitude de l’Espagne, le Maroc a fermé les yeux sur l’entrée à Ceuta, plus de 10 000 migrants, entre le 17 et le 18 mai. L’Espagne, pour faire baisser la pression, a indiqué qu’il reste le meilleur allié du Maroc en Europe. Dans le même temps, elle maintient sa position sur la souveraineté du Sahara.

Tags : Espagne - Algérie - Brahim Ghali

Aller plus loin

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González Laya, la...

Brahim Ghali est retourné en Algérie

Brahim Ghali, leader du Polisario admis d’urgence en Espagne le 18 avril après avoir contracté le Covid-19 a quitté l’hôpital San Pedro de Logroño, mardi 1ᵉʳ juin vers 21h30. Accusé...

Que retenir de la première audition de Brahim Ghali ?

L’audition de Brahim Ghali, leader du Polisario accusé de tortures, de viols et d’atteintes aux droits de l’Homme a bel et bien eu lieu ce 1ᵉʳ juin par visioconférence. Il a été...

L’Espagne cherche à débloquer la situation avec le Maroc

Dans le souci de détendre la situation diplomatique entre Madrid et Rabat, les autorités espagnoles entrevoient une main tendue.

Nous vous recommandons

Maroc : les températures vont frôler les 50 degrés

Le temps sera plus chaud que prévu suite à la remontée par le Sud d’une masse d’air sec et chaud, selon la Direction Générale de la Météorologie (DGM).

Nabilla Benattia cambriolé, un Marocain arrêté

Un Marocain déjà condamné 24 fois entre 2005 et 2020, a été placé en détention provisoire, pour le cambriolage dont ont été victimes Nabilla Benattia et son conjoint Thomas Vergara.

Le port de Tanger prêt à accueillir les MRE

Le port de Tanger ville a assuré qu’il est prêt à reprendre immédiatement le trafic maritime de passagers avec le port de Tarifa.

Du nouveau dans l’affaire dite Dr Hassan Tazi

Le juge d’instruction de la première chambre à la cour d’appel de Casablanca a pris une décision concernant l’affaire du célèbre médecin esthéticien El Hassan Tazi, placé en détention provisoire à la prison d’Oukacha pour notamment traite d’êtres humains et abus...

L’Espagne refuse de fournir toute information sur l’aide apportée au Maroc

Le ministère espagnol de l’Intérieur a refusé de fournir aux médias des informations sur l’aide de 30 millions d’euros accordée au Maroc dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, estimant que la publication de ces données nuirait à la «...

Coupe du monde : le match Maroc-Belgique diffusé sur TF1

Le match Maroc-Belgique, marquant la deuxième sortie des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde, sera diffusé sur TF1, le 27 novembre prochain.

L’Algérie se lance-t-elle dans une « guerre religieuse » contre le Maroc ?

Lors d’un forum parrainé par le président algérien, Abdelmajid Tebboune, l’Algérie a affirmé que la tarîqa tijania est d’origine algérienne, tentant ainsi de provoquer une guerre religieuse avec le Maroc.

Badr Hari veut sa revanche

Badr Hari a réagi à sa défaite face au Polonais Arkadiusz Wrzosek. Contrairement à la rumeur distillée dans l’opinion, le champion marocain ne compte pas raccrocher les gants. Il veut plutôt une revanche.

De fortes amendes pour des joueurs marocains

Plusieurs joueurs du championnat marocain de football (Botola) viennent d’être sanctionnés par la Fédération royale marocaine de football (FRMF). En cause, leur comportement durant les matchs.

Classement FIFA : le Maroc 2ᵉ au niveau africain

Le Maroc occupe la 28ᵉ place au classement FIFA, délogeant ainsi la Tunisie. Les Lions de l’Atlas se sont rapprochés des Lions de la Teranga en prenant la 2ᵉ place au plan africain.