Le Maroc a imposé ses conditions dans le départ de Brahim Ghali

7 juin 2021 - 10h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Maroc a contraint l’avion du gouvernement algérien, qui était censé assurer le retour de Brahim Ghali en Algérie après sa comparution, à faire demi-tour en plein vol.

Brahim Ghali a comparu 1ᵉʳ juin par visioconférence devant le juge Santiago Pedraz de la Cour nationale, pour les chefs d’accusation de torture, viol, enlèvement et violation de droits de l’Homme, avant de quitter l’Espagne quelques heures plus tard pour l’Algérie. Au départ, l’intention du leader du Front du Polisario était d’échapper à la justice espagnole et de quitter le pays en toute impunité. L’avion qui devait assurer le retour de Ghali, a quitté la base militaire de Boufarik, à seulement 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale algérienne, avec un plan de vol secret. Aucune donnée sur l’origine, la vitesse ou l’altitude, encore moins la destination de cet aéronef ne figure dans les bases du système de surveillance ADS-B. Mais les autorités espagnoles étaient informées de son arrivée à l’aéroport d’Algoncillo, situé non loin de l’hôpital San Pedro de Logroño où Ghali a été admis.

A lire : Brahim Ghali est retourné en Algérie

L’Espagne a informé le Maroc du départ de Ghali dans un avion médical de la présidence algérienne. Un acte jugé « inacceptable » par le Maroc qui considère que le leader du Front Polisario devait quitter l’Espagne comme un étranger et non comme un chef d’État. Après cette remarque du Maroc, l’Espagne a demandé à l’Algérie d’annuler ce vol, mais « l’avion vole déjà », ont répondu les autorités algériennes. Conséquence, l’avion se voit refuser l’entrée dans l’espace aérien espagnol, au niveau de l’île de Formentera, par le Centre de contrôle (ACC) de Palma de Majorque. À la demande du Centre, l’avion a fait demi-tour et est retourné en Algérie.

L’Espagne propose alors à l’Algérie d’envoyer un avion médicalisé civil pour récupérer Ghali dès la fin de sa comparution. Mais l’Algérie ne dispose pas d’un tel appareil. L’Espagne opte finalement pour Airlec, une prestigieuse compagnie française d’aéroambulance. Pendant ce temps, le Maroc, qui avait réussi à faire retourner l’avion algérien, a aussi exigé que le départ de Ghali soit relayé dans les médias. L’Espagne et l’Algérie, pratiquement dos au mur, acceptent cette condition. Et puis, mardi vers minuit, le radar de contrôle aérien signale la présence d’un avion ARL915 en provenance de l’aéroport de Bordeaux pour une destination non renseignée sur le signal ADS-B. Il a finalement atterri à l’aéroport de Pampelune, d’où il est reparti avec à bord le chef du Polisario.

Ghali a quitté l’Espagne après 44 jours d’hospitalisation. Sa présence sur le sol espagnol a provoqué une grave crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Brahim Ghali est retourné en Algérie

Brahim Ghali, leader du Polisario admis d’urgence en Espagne le 18 avril après avoir contracté le Covid-19 a quitté l’hôpital San Pedro de Logroño, mardi 1ᵉʳ juin vers 21h30. Accusé...

Affaire Brahim Ghali : l’Espagne défend les intérêts de l’Algérie

La justice espagnole subirait de fortes pressions de la part de l’Exécutif pour rendre une décision en faveur de l’Algérie dans l’affaire Brahim Ghali, poursuivi pour « génocide,...

Le Maroc aurait découvert l’arrivée de Ghali en Espagne grâce au logiciel Pegasus

L’accueil de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño en Espagne sous une fausse identité, aurait été découvert par le Maroc grâce au logiciel...

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González Laya, la...

Nous vous recommandons

Espagne

Un Marocain meurt noyé dans le nord de l’Espagne

Un jeune d’origine marocaine est mort noyé à Peñaflor, près de Saragosse, dans le nord-est de l’Espagne. Il venait de plonger d’un rocher de 12 mètres.

Tensions Maroc-Algérie : s’achemine-ton vers une « instabilité » au Maghreb ?

L’Algérie a rompu mardi ses relations avec Rabat. Cette nouvelle crise entre les deux puissances militaires au Maghreb risque d’entraîner une « instabilité » dans toute la région.

Bientôt l’inauguration de l’hôtel de Cristiano Ronaldo à Marrakech ?

Cristiano Ronaldo et son épouse ont procédé à l’inauguration d’un nouvel hôtel de la chaîne Pestana CR7, situé dans la Gran Vía du centre de Madrid, en Espagne. Marrakech sera-t-elle la prochaine étape...

Situation des saisonnières marocaines en Espagne : des ONG alertent l’ONU

Face à la situation des travailleuses saisonnières marocaines recrutées pour la cueillette des fruits rouges à Huelva en Espagne, un collectif d’ONG a saisi l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Quid de l’impact de la chute des bénéfices d’Inditex sur l’industrie textile au Maroc ?

Alors que les bénéfices du groupe espagnol Inditex ont enregistré une baisse drastique de 70 % pour l’exercice 2020-2021 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, l’on se demande si cela produit déjà un impact négatif sur l’industrie textile au...

Algérie

Le président algérien savoure la cuisine marocaine en Égypte

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a dégusté la cuisine marocaine dimanche 6 novembre, journée d’ouverture de la 27ᵉ Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27) qui se poursuit dans la station...

Algérie-Maroc : « un conflit de basse intensité est tout à fait probable »

Soulaimane Cheikh Hamdi, expert mauritanien en sécurité internationale, spécialiste du Sahel, également chercheur en géopolitique et politiques de défense estime qu’un conflit de basse intensité est tout à fait probable dans les prochains mois entre le Maroc...

Un responsable algérien qualifie le Maroc d’«  État voyou  »

Saïd Ayachi, président du Comité algérien de soutien au peuple sahraoui (CNASPS) a réagi à l’évacuation du leader du Polisario, Brahim Ghali, à son retour en Algérie et à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. Le responsable algérien qualifie le...

Le Maroc, une puissance militaire montante de la région

Le Maroc a acquis des drones turcs, israéliens, chinois et s’apprête à acquérir des drones américains pour non seulement renforcer son système de défense aérien mais également dissuader les velléités de l’Algérie et du mouvement indépendantiste, le Polisario....

L’Algérie veut-elle intimider le Maroc ?

Alors que l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika avait annulé le défilé militaire pour que cela ne soit pas interprété comme une démonstration de force dirigée contre le Maroc, le pouvoir actuel s’active pour l’organisation d’un grand défilé...

Brahim Ghali

L’Espagne cherche-t-elle à éviter une nouvelle crise avec le Maroc ?

L’Espagne continue de jouer l’apaisement avec le Maroc. Il a été interdit à des journalistes de la chaine publique espagnole TVE de participer à un voyage professionnel aux camps de Tindouf, au cours duquel des confrères d’autres médias devront interviewer...

Affaire Brahim Ghali : l’Espagne défend les intérêts de l’Algérie

La justice espagnole subirait de fortes pressions de la part de l’Exécutif pour rendre une décision en faveur de l’Algérie dans l’affaire Brahim Ghali, poursuivi pour « génocide, torture, viol et crimes de guerre », avec quatre généraux algériens et quelques...

Affaire Ghali : l’Espagne s’explique devant l’ONU

L’affaire Brahim Ghali du nom du chef du Polisario, admis à l’hôpital San Pedro de Logroño, sous fausse identité le 18 avril dernier après avoir contracté le Covid-19, a atterri à l’ONU. Pedro Sánchez, président du gouvernement espagnol a pris la défense de...

Le soutien de Podemos à la marche pro-sahraouie est une « provocation »

La participation des dirigeants de Podemos à la « Marche pour la liberté » en soutien au peuple sahraoui qui s’est déroulée samedi à Madrid, a ravivé les tensions entre l’Espagne et le Maroc. Pour les Marocains, il s’agit d’une « provocation...

Un « civil » a coordonné l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne

Le conducteur de l’ambulance ayant transporté Brahim Ghali à l’hôpital de Logroño, a confirmé à la police qu’un homme en civil a donné « des instructions » dans ce sens aux militaires de la base aérienne de Saragosse dès l’arrivée du chef du Front...