Brahim Ghali est retourné en Algérie

2 juin 2021 - 09h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Brahim Ghali, leader du Polisario admis d’urgence en Espagne le 18 avril après avoir contracté le Covid-19 a quitté l’hôpital San Pedro de Logroño, mardi 1ᵉʳ juin vers 21h30. Accusé de tortures, de viols et d’atteintes aux droits de l’Homme, il avait été entendu en journée par le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez.

Le patron du Polisario est désormais en Algérie. Il a rallié le pays de son protecteur dans la nuit de mardi à mercredi 2 juin après des semaines de soins à l’hôpital San Pedro de Logroño. Après sa sortie de cet hôpital, il s’est rendu à l’aéroport de Pampelune (Navarre) pour prendre un vol retour vers Alger (vol spécial ARL 915) à bord d’un avion officiel algérien un Hawker Beechcraft 1000 civil (immatriculé F-HMED) affrété par le pays voisin auprès d’Airlec Air Espace, une compagnie privée française spécialisée dans le transport sanitaire, basée à Bordeaux.

La décision du juge de l’Audience nationale, Santiago Pedraz qui l’a auditionné a permis ce départ. Celui-ci a rejeté, pour la deuxième fois, les mesures conservatoires demandées par l’accusation, à savoir, le retrait du passeport du patron du Polisario, son placement en détention provisoire, etc, et a indiqué que le chef des séparatistes devra pouvoir « être localisé à un domicile et joignable sur un numéro de téléphone ».

Selon Europa Press, Madrid a informé Rabat du départ de Brahim Ghali. Le ministère espagnol de l’Intérieur a autorisé l’avion du « président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » à opérer et à décoller à 1H30 (heure locale) de l’aéroport de Pampelune à destination de l’aéroport militaire Boufarik d’Alger. Avant le début de l’audition, il y avait déjà eu une tentative d’exfiltration qui a été finalement avortée. Un avion appartenant à l’État algérien, au départ d’Alger pour Logroño avait fait demi-tour sur « ordre des contrôleurs aériens militaires » de la péninsule ibérique.

Sujets associés : Espagne - Madrid - Polisario - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Espagne : le PP dénonce la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali

Le Parti Populaire (PP) a dénoncé mercredi, la gestion « catastrophique » du dossier Brahim Ghali par le gouvernement de Pedro Sánchez, et appelé à la démission « immédiate » de la...

Brahim Ghali rattrapé par la justice

Un juge de Saragosse a demandé avec insistance à la Guardia Civil de lui fournir des explications sur l’entrée de Brahim Ghali, leader du Polisario sur le territoire espagnol sous...

Tensions avec l’Espagne : réunion de crise au palais royal ?

Le Maroc accuse l’Espagne d’avoir « facilité » le retour de Brahim Ghali en Algérie, au petit matin de ce mercredi 2 juin 2021, et promet de prendre des mesures drastiques en...

Le Maroc a imposé ses conditions dans le départ de Brahim Ghali

Le Maroc a contraint l’avion du gouvernement algérien, qui était censé assurer le retour de Brahim Ghali en Algérie après sa comparution, à faire demi-tour en plein...

Nous vous recommandons

Espagne

Des militaires aux frontières de Sebta et Melilla ?

Le chef de file de l’opposition et président du Parti populaire (PP), Pablo Casado, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de renforcer la sécurité au niveau des frontières de Sebta et Melilla en y déployant un contingent militaire...

L’erreur que les Espagnols ne pardonnent pas au Maroc

Le Roi Mohammed VI a convié jeudi le président Pedro Sanchez, en visite d’État à Rabat, à un iftar (repas de rupture du jeûne) dans son palais. Le protocole du Maroc a commis une erreur diplomatique lors de cette rencontre en disposant le drapeau espagnol à...

Drogue : des « drones sous-marin » saisis entre le Maroc et l’Espagne

La police espagnole a réussi à démanteler un réseau de trafiquants qui s’apprêtait à utiliser des drones sous-marins pour acheminer de la drogue depuis le Maroc vers l’Espagne via le détroit de Gibraltar. En tout, huit personnes interpellées et trois...

José Bono réitère son soutien au plan d’autonomie du Sahara

Encore du soutien pour le Maroc. L’ancien ministre espagnol de la Défense José Bono, a soutenu la nouvelle position de son pays sur le Sahara, considérant l’initiative marocaine d’autonomie comme la solution « la plus crédible et la plus raisonnable », pour...

De nouvelles révélations sur l’évacuation du chef du Polisario en Espagne

De nouvelles révélations ont été faites sur l’évacuation et l’admission d’urgence du secrétaire général du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño, non loin de Saragosse, en Espagne le 21 avril...

Madrid

Madrid aura les températures actuelles de Marrakech en 2050

En 2050, les températures de Madrid seraient similaires à celles qui sont enregistrées actuellement à Marrakech, selon une étude publiée en 2019 et reprise dans un rapport publié mardi par l’ONU.

La comparution de Brahim Ghali se précise

Le leader du Polisario, Brahim Ghali vient d’être fixé sur l’heure de sa comparution devant le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez. Elle aura lieu le 1ᵉʳ juin à 10:30 min par visioconférence.

Décès d’un Marocain à Madrid : nouvelles révélations

Le corps sans vie de Guerrero Messousi, alias ’Pepe’, un mineur de 15 ans d’origine marocaine, a été retrouvé samedi à Atocha (Madrid), après un affrontement entre bandes de jeunes.

Achraf Hakimi fait les yeux doux au Real Madrid

Achraf Hakimi veut quitter le PSG. L’ailier marocain ne souhaite plus continuer dans l’effectif français où il ne se sent plus valorisé. Il envisage de retourner dans son ancien club, le Real Madrid.

Brahim Ghali a-t-il quitté l’Espagne ?

Le Polisario semble vouloir faire obstruction à la justice espagnole. Un responsable du mouvement indépendantiste, Salem Lebsir affirme que Brahim Ghali qui devrait comparaître le 1ᵉʳ juin devant le juge d’instruction de Madrid, Santiago Pedraz Gomez...

Polisario

La rencontre entre Pedro Sanchez et Brahim Ghali pourrait irriter le Maroc

Le président du gouvernement, Pedro Sanchez, rencontrera le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, et le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, lors du sommet UE-Afrique qui se tiendra les jeudi et vendredi à...

Le Polisario utiliserait des missiles russes pour attaquer le Maroc

Le Front Polisario aurait fait usage de missiles russes pour attaquer l’armée marocaine au Sahara.

L’armée « sahraouie » veut entrer en guerre contre le Maroc (vidéo)

L’«  armée populaire de libération sahraouie  » (APLS) compte entrer en guerre contre le Maroc après que les Forces armées royales (FAR) ont, vendredi, déployé un cordon de sécurité dans la zone tampon de Guerguerat pour sécuriser le flux des biens et des...

Sahara : le PP et le parti socialiste espagnol soutiennent le plan marocain

Le Parti populaire (PP) et le parti socialiste espagnol (PSOE) ont voté contre la proposition de ERC et EH Bildu, soutenue par Podemos, de revenir à la position traditionnelle de l’Espagne sur le Sahara avant le revirement de Pedro Sanchez, c’est-à-dire...

Le Polisario menace le roi Mohammed VI

Lors de son XVI congrès tenu dans le « camp de Dakhla », le Polisario a menacé de s’en prendre à l’armée marocaine, au gouvernement et au roi Mohammed VI.

Brahim Ghali

Brahim Ghali poursuivi pour terrorisme en Espagne

Les «  affaires  » s’enchaînent pour le leader du Polisario, Brahim Ghali. Le tribunal de Logroño vient d’engager une procédure pour «  terrorisme  » contre lui et son numéro 2, Salem Lebsir.

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González Laya, la ministre espagnole des Affaires étrangères, a indiqué que le leader du...

Le Polisario dénonce le Maroc auprès de l’ONU

Suite à l’opération militaire lancée par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat, Ibrahim Ghali, secrétaire général écrit au secrétaire général de l’ONU et au Conseil de sécurité.

Terrorisme : l’Espagne doit prendre au sérieux les menaces du Front Polisario

Le Front Polisario ne cesse de menacer l’Espagne depuis que Pedro Sanchez a décidé de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Ces menaces proférées ces dernières semaines par le leader du Front, Brahim Ghali, doivent être prises très au sérieux par...

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de Tindouf.