Le président algérien au chevet de Brahim Ghali (vidéo)

3 juin 2021 - 12h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, a reçu la visite du président algérien, Abdelmadjid Tebboune à l’hôpital militaire d’Alger où il a été admis dès son retour d’Espagne au petit matin du mercredi 2 juin.

Quelques heures après son arrivée en Algérie, le chef du Polisario, Brahim Ghali, a reçu la visite du président algérien Abdelmadjid Tebboune, accompagné du général Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’armée algérienne.

Le chef de l’État algérien est allé souhaiter la bienvenue à Brahim Ghali qu’il considère comme un Algérien. « Tu es dans ton pays, tu es chez toi. Le général et moi sommes contents que ton état de santé se soit amélioré », a déclaré Tebboune. Et d’ajouter : « Notre visite est un devoir. Votre comparution devant la justice espagnole a montré (au monde) que la ‘République arabe sahraouie’ est une république de droit respectueuse de la loi ».

« Je me sens mieux et bientôt je serai sur le terrain », a répondu Brahim Ghali à ses hôtes de marque qui lui ont toutefois conseillé de se « reposer d’abord ». Le président algérien, devant les caméras de la télévision publique algérienne, a aussi remercié l’Espagne qui a spontanément accepté de soigner Brahim Ghali.

Brahim Ghali, encore très affaibli, va donc « poursuivre sa convalescence » dans cet hôpital militaire algérien. Le leader du Front Polisario est rentré précipitamment d’Espagne, seulement 12 heures après sa comparution le 1ᵉʳ juin devant la Haute cour nationale, pour torture, viol et enlèvement.

Sujets associés : Algérie - Vidéos - Brahim Ghali - Abdelmadjid Tebboune

Aller plus loin

Affaire Brahim Ghali : l’Espagne défend les intérêts de l’Algérie

La justice espagnole subirait de fortes pressions de la part de l’Exécutif pour rendre une décision en faveur de l’Algérie dans l’affaire Brahim Ghali, poursuivi pour «...

Brahim Ghali est retourné en Algérie

Brahim Ghali, leader du Polisario admis d’urgence en Espagne le 18 avril après avoir contracté le Covid-19 a quitté l’hôpital San Pedro de Logroño, mardi 1ᵉʳ juin vers 21h30....

Brahim Ghali : le Polisario soutient l’Espagne et accuse le Maroc

Le Polisario estime que le gouvernement de Pedro Sánchez a agi de manière « cohérente » avec sa politique d’accueil, malgré la « polémique entretenue par le Maroc » dans les...

Brahim Ghali fixé sur sa date de comparution

Brahim Ghali, leader du Polisario, comparaîtra devant la justice espagnole le 1ᵉʳ juin prochain. Cette annonce a été faite par le porte-parole de l’Audience nationale.

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelmadjid Tebboune salue l’exploit de l’équipe du Maroc à la Coupe du monde

Malgré la crise avec le Maroc, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a salué les exploits historiques et exceptionnels des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, qui « ont honoré le football arabe et surtout le football maghrébin ».

Président algérien : Faudel répond à la polémique

Faudel, chanteur de raï franco-algérien naturalisé marocain en 2011, répond aux internautes algériens qui l’ont critiqué après qu’il s’est moqué du président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a réitéré la volonté des Sahraouis de coopérer avec tous les pays voisins pour préserver « la paix et la sécurité » dans la...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.