Brahim Ghali sous surveillance policière à l’hôpital de Logroño

26 mai 2021 - 22h30 - Espagne - Ecrit par : P. A

Depuis quelques jours, des agents ont été affectés au poste de police de la ville de San Pedro pour surveiller l’hôpital de Logroño où est hospitalisé Brahim Ghali, le chef du Front Polisario.

La mesure vise à assurer la sécurité de Brahim Ghali, à être informé de ses éventuels déplacements ainsi que des personnes qui l’accompagnent et à éviter tout contact avec des personnes non autorisées dans son environnement, indiquent des sources policières à La Razón.

Selon certaines sources, le leader du Polisario devrait répondre à la convocation du juge le 1ᵉʳ juin, probablement par visioconférence. Une information démentie par le numéro deux du Front. Mais à en croire d’autres sources du mouvement séparatiste, leur leader se présentera devant la Cour nationale, par respect pour la justice espagnole.

La publication de l’information sur le refus de Brahim Ghali de témoigner et son éventuel retour en Algérie a provoqué une avalanche de réactions et commentaires. Le chef du Polisario a été accueilli en Espagne pour des « raisons humanitaires », ont assuré les autorités espagnoles, ce qui a généré une grave crise avec le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Polisario - Procès - Brahim Ghali

Aller plus loin

Brahim Ghali n’a pas payé sa facture d’hôpital en Espagne

Le séjour en 2021 de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, à l’hôpital San Pedro de Logroño en Espagne aura coûté la somme de 45 658 euros. Une facture restée impayée à ce...

Que retenir de la première audition de Brahim Ghali ?

L’audition de Brahim Ghali, leader du Polisario accusé de tortures, de viols et d’atteintes aux droits de l’Homme a bel et bien eu lieu ce 1ᵉʳ juin par visioconférence. Il a été...

Brahim Ghali a choisi Manuel Ollé pour assurer sa défense

Manuel Ollé, avocat et expert en droit pénal international, assurera la défense du leader du Front Polisario, Brahim Ghali, lors de sa comparution le 1ᵉʳ juin devant la Haute...

Brahim Ghali poursuivi pour faux et usage de faux

Brahim Ghali, le chef du Polisario n’en a pas fini avec la justice espagnole. Il fait l’objet depuis mercredi, d’une procédure judiciaire ouverte par un juge du tribunal numéro...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.