Brahim Ghali va mieux

25 mai 2021 - 08h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Un haut responsable «  sahraoui  » rassure sur l’état de santé du leader du Polisario, admis d’urgence dans un hôpital de Logroño, en Espagne, le 18 avril dernier. Il avait contracté le Covid-19.

« Les médecins confirment qu’il a dépassé l’état critique et qu’il est loin de tout danger », a déclaré à l’AFP un haut responsable « saharoui » ayant requis l’anonymat. Celui-ci ajoutera que Brahim Ghali est « en convalescence », qu’il « récupérait bien et que son état évoluait positivement ».

L’admission d’urgence du président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » dans un hôpital de Logroño sous un nom d’emprunt algérien a provoqué de nouvelles tensions entre l’Espagne et le Maroc. Des tensions qui sont restées fortes suite à l’arrivée massive de 8000 migrants – dont 2000 mineurs – à Ceuta. Le royaume a dénoncé l’attitude déloyale de son voisin du Nord et exigé une enquête « transparente » sur l’entrée « frauduleuse » du chef des séparatistes en Espagne. Dans une déclaration à l’agence Europa Press, des sources du ministère espagnol Affaires étrangères ont confié que Brahim Ghali n’était pas entré sur le territoire avec un faux passeport, mais avec son passeport qui remplit « les exigences ordinaires ».

Après la mise en garde du Maroc contre l’exfiltration de Brahim Ghali, accusé de crimes présumés tels que génocide, meurtre, blessures, détention illégale, terrorisme, torture et disparitions, l’Espagne tente de calmer la crise diplomatique. « Cette personne était dans une situation critique pour ses multiples problèmes de santé dont un cas grave de Covid-19. […] Quand il aura récupéré, il retournera chez lui. Pendant ce temps, il fait face à une série de plaintes et nous espérons qu’il s’acquittera de ses obligations envers la justice espagnole », a déclaré dimanche à la radio nationale espagnole la cheffe de la diplomatie espagnole, Arancha Gonzalez Laya.

Sujets associés : Espagne - Santé - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Affaire Brahim Ghali : des révélations accablantes pour le PSOE

Cause principale de la brouille diplomatique entre Madrid et Rabat, l’hospitalisation en catimini du leader du Polisario continue de révéler ses secrets. La presse espagnole fait...

L’Espagne confirme l’hospitalisation de Brahim Ghali sous une fausse identité

Le gouvernement Sanchez confirme l’admission du chef du Polisario, Brahim Ghali dans un hôpital espagnol. L’Algérie lui avait adressé une demande dans ce...

Brahim Ghali est retourné à Tindouf

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, est retourné samedi dans les camps de Tindouf, après s’être totalement remis du Covid-19 et après son passage controversé en...

Affaire Brahim Ghali : l’Espagne défend les intérêts de l’Algérie

La justice espagnole subirait de fortes pressions de la part de l’Exécutif pour rendre une décision en faveur de l’Algérie dans l’affaire Brahim Ghali, poursuivi pour « génocide,...

Nous vous recommandons

Espagne

Le plan de rapatriement des Espagnols bloqués au Maroc est connu

Après plusieurs semaines d’attente, les ressortissants espagnols bloqués au Maroc, vont pouvoir rentrer chez eux à partir du vendredi 22 mai. Ce retour se fera par voie maritime.

Le câble de l’interconnexion Maroc-Espagne réparé

Le bouchage du câble de réserve n°4 de l’interconnexion Maroc-Espagne qui a eu une légère fuite d’huile le 30 juillet dernier, est finalement achevé. L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a annoncé, vendredi, avoir réussi la réparation...

Huelva : 250 saisonnières marocaines bénéficient d’un projet d’autonomisation

Le ministère de l’Inclusion, de la Sécurité sociale et de la migration a présenté lundi à Huelva le projet « Wafira », un projet d’autonomisation au profit de 250 saisonnières marocaines qui participent chaque année à la récolte de fruits rouges dans la...

Ceuta : trois Marocains, candidats à l’immigration clandestine, arrêtés

La garde civile de Ceuta a arrêté une personne pour avoir tenté de faire entrer illégalement trois immigrants clandestins de nationalité marocaine.

Algésiras : la compagnie maritime FRS recrute en prévision de l’opération Marhaba

La compagnie maritime FRS veut recruter pour relancer ses activités, après la reprise du trafic maritime entre les ports espagnols et marocains et en prévision de l’Opération Marhaba 2022. Environ cent nouveaux emplois vont être créés à...

Santé

Le Maroc baisse drastiquement le prix des masques de protection

Le gouvernement marocain a décidé de baisser drastiquement le prix maximal des masques à usage médical. Dans ce sens, un arrêté a été pris par le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de...

Maroc : la production locale des vaccins anti-Covid en discussions

Comme d’autres pays, le Maroc fait face à un retard inquiétant dans sa campagne de vaccination. Pour ce faire, le projet de production locale des vaccins contre la Covid-19 est de plus en plus envisagé, tant au niveau étatique que privé. Afin de vaincre...

Coronavirus : pourquoi autant de contaminations à Rabat ?

Le Maroc a recensé, ce vendredi, 539 nouvelles contaminations au coronavirus, le plus lourd bilan enregistré dans le royaume depuis le début de la pandémie. La région la plus impactée, Rabat-Salé-Kénitra, compte à elle seule 457 infections. Voici...

Arrivée d’un nouveau lot de Pfizer-BioNTech au Maroc

Le Maroc a réceptionné samedi 18 septembre 2021 de nouvelles doses de vaccin Pfizer-BioNTech. Ce nouveau stock permettra au royaume de poursuivre normalement sa campagne de vaccination contre le coronavirus, récemment élargie à la tranche d’âge des 12-17...

Le Maroc contraint de recruter des médecins à l’étranger

Depuis quelques années, le Maroc souffre d’un déficit des professionnels de santé. Cette situation qui s’est aggravée avec la crise sanitaire, appelle des mesures d’urgence.

Brahim Ghali

Affaire Ghali : le juge maintient Arancha Gonzalez Laya sous enquête

Le président du tribunal d’instruction de Saragosse, en charge de l’affaire Ghali, a décidé de ne pas clore la procédure contre l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya.

Le juge espagnol recherche toujours ceux qui ont autorisé l’entrée de Ghali en Espagne

Le juge d’instruction en charge de l’affaire Brahim Ghali demande au ministère des Affaires étrangères et à l’État-major de l’armée de l’air de lui fournir les noms des militaires et hauts fonctionnaires qui ont donné et reçu des instructions pour faciliter...

Nouvelle plainte contre Brahim Ghali

Le politologue espagnol Pedro Ignacio Altamirano avait déposé une plainte pour menaces de mort contre le leader du Polisario Brahim Ghali auprès du juge d’instruction du tribunal de Malaga. Ce dernier a donné une suite favorable à cette plainte et a...

Rupture avec le Polisario : le Kenya fait-il volte-face ?

Le nouveau président kényan, William Ruto, a supprimé mercredi son tweet dans lequel il a annoncé quelques heures plus tôt la rupture des relations diplomatiques avec la République arabe sahraouie démocratique (RASD), créant la confusion...

Le Maroc déçu de l’Espagne concernant le cas Brahim Ghali

Les autorités marocaines désapprouvent le fait que l’Espagne ait accepté d’accueillir sur son territoire Brahim Ghali, chef des milices séparatistes du «  Polisario  ». Dans un communiqué publié dimanche, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération...