Affaire Brahim Ghali : des révélations accablantes pour le PSOE

27 mai 2021 - 20h40 - Monde - Ecrit par : J.D

Cause principale de la brouille diplomatique entre Madrid et Rabat, l’hospitalisation en catimini du leader du Polisario continue de révéler ses secrets. La presse espagnole fait l’écho d’une suite de faits accablants pour le Parti socialiste ouvrier, formation au pouvoir en Espagne.

« Ce n’était pas d’obscurs responsables qui avaient travaillé au transfert de Brahim Ghali en Espagne, mais de hauts responsables du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) qui étaient aux premières loges pour le grand coup », a révélé le site d’information, Okdiario qui soutient que tout s’est joué avec des dirigeants bien connus au haut niveau politique, deux mois avant l’arrivée en Espagne du leader des séparatistes, le 18 avril dernier.

À en croire le média espagnol, plusieurs semaines avant l’arrivée de Brahim Ghali à Logroño, le délégué du Front Polisario à La Rioja, Abdalahe Hamad a rencontré des membres de la direction du PSOE et les plus proches du président régional, Concha Andreu. Selon le site espagnol, l’émissaire et Jesús María García, de vieux amis, se sont rencontrés le 12 février dernier dans le bureau officiel de la deuxième autorité du gouvernement autonome. Les deux personnalités ont posé à l’issue de la séance, rapporte la même source qui fait remarquer que le lien d’amitié entre les deux hommes aura favorisé l’admission de Brahim Ghali à l’hôpital de San Pedro.

Trois jours plus tard, soit le 15 février, l’émissaire du Polisario a visité Calahorra, Logroño et deux autres villes de La Rioja. Poursuivant les démarches, Hamad rencontre, neuf jours plus tard, une grosse pointure du PSOE. Il s’agit de Javier García, maire d’Arnedo.

« Puis, le 3 mars, Hamad a eu rendez-vous avec Julián Jiménez Velilla, maire d’Alfaro. Et enfin, le 14 avril, à peine quatre jours avant l’arrivée de Ghali à Logroño, il a posé, en souriant, avec Laura Rivado, maire de Haro et secrétaire d’organisation du PSOE de La Rioja » dévoile Okdiario.

Toutes ces rencontres ont été possibles grâce à l’amitié entre Hamad et la présidente Concha Andreu, proche de Pedro Sánchez, conclut Okdiario.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Ambassades et consulats - Polisario - Partis politiques - Enquête - Autonomie Sahara - Sahara Occidental

Aller plus loin

L’Algérie enquête sur l’espion « marocain »

Un vent de panique souffle sur les services de renseignement algériens qui recherchent désespérément l’espion qui a divulgué les informations sur l’admission d’urgence de Brahim...

Brahim Ghali sous surveillance policière à l’hôpital de Logroño

Depuis quelques jours, des agents ont été affectés au poste de police de la ville de San Pedro pour surveiller l’hôpital de Logroño où est hospitalisé Brahim Ghali, le chef du...

Brahim Ghali s’était déjà rendu en Espagne, et le Maroc le savait

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, s’était rendu secrètement en Espagne à au moins six reprises sous le gouvernement de Pedro Sánchez, avant son admission en avril, à...

Brahim Ghali va mieux

Un haut responsable «  sahraoui  » rassure sur l’état de santé du leader du Polisario, admis d’urgence dans un hôpital de Logroño, en Espagne, le 18 avril dernier. Il avait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...