Recherche

Actualités : Sahara Occidental

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Sahara Occidental
16 juin 2021

Le Maroc exclut l’Espagne et l’Allemagne d’une réunion avec des ambassadeurs étrangers

Le gouvernement marocain n’a pas invité les ambassadeurs de l’Espagne et de l’Allamagne à la réunion tenue mercredi 15 juin avec les ambassadeurs étrangers accrédités au Maroc. En cause, la tension diplomatique avec les deux pays sur la question du Sahara.
15 juin 2021

Le Maroc déçu par le soutien public de Podemos au Polisario

Podemos a été publiquement remercié par le Front Polisario et des médias sahraouis pour le soutien à la cause sahraouie dans le cadre de l’affaire Ghali. C’était à l’occasion de l’assemblée tenue par le parti à Alcorcón (Madrid).
14 juin 2021

Etats-Unis : vers une remise en cause de la marocanité du Sahara ?

Les promesses des États-Unis sous Trump faites au Maroc après sa reconnaissance de la marocanité du Sahara, sont restées à l’étape de vœu pieux. Depuis près de cinq mois, aucun signe d’un consulat américain au Sahara, et pas d’annonce de vente de drones armés MQ-9B au Maroc. Le Congrès américain bloque ces deux initiatives.
12 juin 2021

Tensions avec le Maroc : l’Espagne demande l’aide des Etats-Unis

La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya a demandé au secrétaire d’État américain, Antony Blinken, d’aider l’Espagne à régler la crise engendrée par la reconnaissance américaine sous Trump, de la souveraineté marocaine sur le Sahara.
6 juin 2021

Une tribune à charge contre le Maroc

Pascal Torre, responsable-adjoint du secteur international du PCF chargé du Maghreb et du Moyen-Orient a signé une tribune à charge contre le Maroc et le roi Mohammed VI. Il y dénonce le « cynisme du pouvoir marocain » en réagissant à la marocanité du Sahara, aux tensions entre le royaume et l’Espagne ou entre le royaume et l’Allemagne.
5 juin 2021

Un responsable algérien qualifie le Maroc d’«  État voyou  »

Saïd Ayachi, président du Comité algérien de soutien au peuple sahraoui (CNASPS) a réagi à l’évacuation du leader du Polisario, Brahim Ghali, à son retour en Algérie et à la crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne. Le responsable algérien qualifie le Maroc d’« État voyou ».
27 mai 2021

Affaire Brahim Ghali : des révélations accablantes pour le PSOE

Cause principale de la brouille diplomatique entre Madrid et Rabat, l’hospitalisation en catimini du leader du Polisario continue de révéler ses secrets. La presse espagnole fait l’écho d’une suite de faits accablants pour le Parti socialiste ouvrier, formation au pouvoir en Espagne.
2 mai 2021

Envoyé spécial pour le Sahara : un autre nom circule

Après plusieurs tentatives infructueuses, l’ONU vient de proposer le Suédois Staffan de Mistura, ex-médiateur de l’organisation onusienne en Syrie comme prochain envoyé spécial pour le Sahara. Cette nouvelle proposition sera-t-elle acceptée ?
28 avril 2021

Brahim Ghali : le Polisario soutient l’Espagne et accuse le Maroc

Le Polisario estime que le gouvernement de Pedro Sánchez a agi de manière « cohérente » avec sa politique d’accueil, malgré la « polémique entretenue par le Maroc » dans les médias. C’est ce qu’a indiqué Abdulah Arabi, le délégué du mouvement en Espagne.
26 avril 2021

L’Algérie accuse à nouveau le Maroc

L’Algérie n’approuve pas la dynamique du Maroc qui tente de « troquer l’édification de l’UMA contre l’abandon de son soutien en faveur de la décolonisation au Sahara occidental ». C’est ce qu’a indiqué Ammar Belhimer, le ministre algérien de la Communication et porte-parole du gouvernement.
6 avril 2021

Sahara : le Maroc appelle l’Algérie à des négociations directes

Le ministre marocain des affaires étrangères, Nasser Bourita, dit oui à son homologue algérien Sabri Bokadoum, qui l’a invité à des négociations sur la question du Sahara. C’est à Dakhla, en compagnie de son homologue sénégalaise Aïssata Tall Sall lors de l’inauguration du consulat général de son pays dans cette ville, que le ministre a fait part de sa décision.
2 avril 2021

Le nom d’un envoyé spécial pour le Sahara circule et il ne fait pas l’unanimité

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres entend nommer l’ancien ministre portugais des Affaires étrangères, Luís Amado, comme prochain envoyé spécial pour le Sahara. Un choix qui risque de ne pas faire l’unanimité.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Mohammed VI - A Propos - Contact