Recherche

Le rapprochement entre le Maroc et Israël pourrait fragiliser les rapports de force dans la région

© Copyright : DR

15 décembre 2020 - 13h20 - Maroc - Par: G.A

Entre le rétablissement des relations israélo-marocaines et la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, l’Algérie semble sonnée par deux décisions qu’elle considère comme un danger pour sa stabilité. Abdelaziz Djerad, le Premier ministre algérien qualifie ces deux événements de « manœuvres étrangères de déstabilisation », qui pourrait bouleverser les rapports de force dans la région MENA.

Le Maroc ne peut que se réjouir du bond diplomatique effectué qui lui permet de s’ouvrir vers de nouvelles opportunités et de nouveaux horizons. Pierre Razoux, directeur de recherche à l’institut FMES, Fondation méditerranéenne d’études stratégiques et auteur de "Tsahal : nouvelle histoire de l’armée israélienne" évoque les frustrations que peuvent engendrer ces deux événements.

Au micro de RFI, il a souligné que même si cette normalisation avec Israël permet au Maroc d’être encore plus proche des États-Unis, de bénéficier d’une certaine forme d’assistance technique et militaire, voire en termes de livraison d’armements d’Israël, elle va «  tendre encore plus leur relation avec l’Algérie, et peut-être pousser les autorités algériennes, militaires, à se rapprocher de l’Iran  ». Il précise que «  toutes les rivalités et conflits du Moyen-Orient au sens péninsule arabique-golfe Persique et Levant sont en train finalement de s’exporter en direction de la Méditerranée  ».

Mots clés: Normalisation Maroc Israël , Algérie , Diplomatie , Sahara Occidental , États-Unis

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact