Plus de 200 000 touristes israéliens attendus chaque année au Maroc

17 décembre 2020 - 14h40 - Ecrit par : I.L

Le Maroc s’apprête à accueillir à fin mars 2021, 200 000 touristes israéliens, soit plus du double ayant visité le royaume en 2019. Les liaisons, annoncées pour fin mars seront desservies par trois compagnies aériennes israéliennes.

Les acteurs touristiques, après près de 10 mois d’inactivités dus au coronavirus se préparent à relancer le secteur avec cette bonne nouvelle. L’autorisation prochaine des lignes aériennes directes entre le Maroc et Israël pourra permettre à l’industrie touristique de souffler grâce à un nouveau marché émetteur, rapporte Médias24.

Selon un professionnel du métier qui a requis l’anonymat, recevoir ce grand nombre de visiteurs est assez « jouable avec le préalable de l’aérien sans parler des actions de promotion qui seront bientôt menées. ». Pour cet acteur touristique, les 70 000 Israéliens qui visitent chaque année le Maroc sont souvent accueillis sans aucune organisation ou structuration de leur marché. « A partir de 2021, il y aura des donneurs d’ordre comme des tour-opérateurs ou des compagnies aériennes qui permettront de gérer ces flux aériens. », a-t-il ajouté.

Tout en comptant sur les trois compagnies aériennes israéliennes et Royal Air Maroc, les opérateurs touristiques sont confiants pour l’année 2021 et espèrent pouvoir atteindre les 200 000 touristes. "C’est un excellent démarrage quand on sait qu’il a fallu quatre années de travail avant d’atteindre le chiffre de 140 000 visiteurs chinois en 2019, a estimé la même source.

Dès le lancement de cette opération de grande envergure, les professionnels touristiques veulent conquérir le million de potentiels touristes que compte la diaspora marocaine juive. Aussi comptent-ils sur les autorités pour l’ouverture des lignes aériennes dans les meilleurs délais. "S’il est difficile de dire quand démarreront les vols, tout dépendra de la réactivité des 3 compagnies israéliennes (El Al, Israir Airlines et Arkia) mais au regard de leurs récentes déclarations, le lancement sera opérationnel dans 2 ou 3 mois", soutient l’expert aérien qui ajoute qu’il faudra attendre 10 à 15 jours pour avoir plus de visibilité.

Tags : Tourisme - Israël - Liaison aérienne - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Israël : les compagnies aériennes dévoilent le prix des billets vers Casablanca

Trois compagnies aériennes israéliennes se préparent à opérer des vols directs entre le Maroc et Israël. Avec la normalisation des relations entre les deux pays, le royaume prévoit...

Le repli des recettes touristiques atténué par l’arrivée des MRE

Les Marocains résidant à l’étranger ont atténué la chute des recettes touristiques, selon la dernière note de conjoncture de la Direction des études et des prévisions financières...

Ouverture prochaine des ambassades du Maroc et d’Israël

Plus d’un mois après la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les deux pays s’apprêtent à ouvrir leurs ambassades respectives, a annoncé, lundi, l’ambassadeur...

Signature imminente d’un accord commercial entre le Maroc et Israël

Le Maroc et Israël veulent renforcer leur partenariat économique. Un accord dans ce sens entre les deux pays devrait être signé dans une quinzaine de...

Nous vous recommandons

Le roi Mohammed VI tend la main à l’Algérie

Le roi Mohammed VI entend œuvrer pour « l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage » entre le Maroc et l’Algérie. Dans ce sens, il appelle à faire « prévaloir la sagesse et les intérêts supérieurs » des...

Les Espagnols mécontents du discours du roi Mohammed VI

Dans son discours prononcé le 31 juillet à l’occasion de la Fête du Trône, le roi Mohammed VI n’a mentionné à aucun moment la normalisation des relations avec l’Espagne, encore moins la possible réouverture des douanes commerciales à...

Maroc : génération « call center »

Au Maroc, les centres d’appels sont devenus la seule opportunité pour de nombreux jeunes diplômés à la recherche d’un emploi.

Énième prolongation de la fermeture des frontières de Sebta et Melilla

La fermeture des postes frontaliers entre Sebta, Melilla et le Maroc a été prolongée jusqu’au 31 juillet en raison de la pandémie de Covid-19. Une décision émanant du ministère espagnol de l’Intérieur.

Battu à mort à Casablanca

La brigade de la police judiciaire du quartier Rhana à Casablanca a arrêté, lundi matin, deux individus soupçonnés d’avoir battu à mort leur camarade de classe à l’aide d’un bâton.

Comment se porte le dirham face à l’euro ?

La devise marocaine est restée stable au cours de la semaine du 25 au 29 octobre, cédant ainsi près de 0,1 % face au dollar et s’appréciant de 0,09 % face à l’euro. C’est ce que précise BMCE Capital Global Research...

Le Brésil, premier exportateur mondial de produits halal

Le Brésil est le plus grand exportateur mondial d’aliments halal. C’est ce qu’indique un rapport sur l’état mondial de l’économie islamique de la firme internationale Dinar Standard.

Sebta et Melilla : probable réouverture des frontières en mars 2022

L’Espagne et le Maroc se seraient accordés pour procéder à la réouverture des frontières de Sebta et Melilla d’ici le premier trimestre de 2022.

Maroc : aucun assouplissement des mesures restrictives

Le ministère de la Santé a publié un communiqué dénonçant les allégations selon lesquelles plusieurs départements ministériels ont décidé de l’allègement des mesures restrictives, suite à l’enregistrement d’une amélioration des indicateurs de la situation...

Un bus transportant des migrants venus du Maroc arrêté à Paris

À Paris, les forces de l’ordre ont arrêté un bus en provenance de Briançon qui transportait une cinquantaine de migrants venus en majorité de Tunisie, du Maroc, d’Égypte, d’Irak ou encore d’Afghanistan.