Maroc : les islamistes du PJD réagissent à la normalisation des relations avec Israël

13 décembre 2020 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Même si le Maroc améliore ses relations avec Israël, le Royaume continuera de soutenir la cause palestinienne. C’est la déclaration du secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) et chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani.

Le Maroc "maintiendra toujours position ferme de soutien à la cause palestinienne", a indiqué El Othmani, lors d’une conférence organisée par la Fondation Abdelkrim Al Khatib pour la pensée et les études, sur l’Union du Maghreb et le rôle des élites. Le PJD déclare son "rejet du deal du siècle et des violations commises par les autorités d’occupation israéliennes contre le peuple palestinien ".

De son côté, la jeunesse du PJD a réaffirmé samedi, son "soutien" à la décision de rétablissement des liens diplomatiques avec Israël mais n’adhère pas à "toute normalisation" avec l’État hébreu.

En ce qui concerne la question de l’unité maghrébine, El Othmani a estimé que l’absence des conditions nécessaires pour la relance de cette union au niveau des États, ne doit pas entraîner le maintien de la situation dans un état immobile. De plus les élites, les acteurs de la société civile et les Think Tanks devraient développer des réseaux avec les cinq pays maghrébins et multiplier la communication entre eux pour surpasser les difficultés existant au niveau officiel.

Ainsi, la relance de l’Union maghrébine dépend de tous et pour y parvenir. "Nous devons renouveler notre détermination à maintenir la flamme unitaire vivante et pérenne", a conclu El Othmani.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Union du Maghreb Arabe (UMA) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Régionalisation - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Les intellectuels marocains vent debout contre la normalisation avec Israël

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël n’est pas du goût de certains scientifiques et universitaires marocains. Ceux-ci sont porteurs et...

Le rapprochement entre le Maroc et Israël pourrait fragiliser les rapports de force dans la région

Entre le rétablissement des relations israélo-marocaines et la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, l’Algérie semble sonnée par deux décisions qu’elle considère...

L’exhibition du drapeau israélien à la frontière maroco-algérienne soulève de vives polémiques

Des entrepreneurs israéliens ont exhibé des drapeaux israélien et marocain au niveau de la frontière maroco-algérienne, soulevant ainsi de vives polémiques. Le Parti de la...

Le roi Mohammed VI s’entretient avec le président palestinien

Le roi Mohammed VI a eu jeudi un entretien téléphonique avec le président palestinien, Mahmoud Abbas, lors duquel, le Souverain marocain a fait part de son échange avec le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...