Règlement du conflit au Sahara : ce que demande le président algérien à l’ONU

12 février 2020 - 18h00 - Ecrit par : S.A

En marge du 33ᵉ sommet de l’Union africaine, tenu à Addis-Abeba, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré avoir adressé une correspondance au secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), lui demandant de "hâter la désignation de son envoyé spécial et de relancer le processus de règlement de la question du Sahara Occidental".

"Force est de constater, avec regret, que depuis la démission de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Kohler, le processus de paix onusien est sur une voie semée d’embûches. J’ai d’ailleurs adressé, il y a quelques jours, une lettre au SG de l’ONU pour l’exhorter à hâter la désignation de son Envoyé personnel et à relancer le processus de règlement de la question du Sahara Occidental", a déclaré le président algérien.

Pour lui, c’est regrettable qu’une solution n’ait été trouvée pour régler le conflit au Sahara occidental, en dépit des efforts consentis par l’ONU et le Conseil de sécurité, appuyés par l’Union africaine depuis de longues années pour la mise en œuvre d’un plan de règlement basé sur le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

"À ce titre, des efforts sincères et de bonne foi, soutient Abdelmadjid Tebboune, s’imposent dans la quête d’une solution à la seule question de décolonisation en suspens en Afrique". Celui-ci mise sur "une solution qui garantisse le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, à travers l’organisation d’un référendum libre et régulier, conformément aux résolutions pertinentes de l’UA et de l’ONU".

Il a par ailleurs réitéré l’attachement de l’Algérie au "caractère immuable de la position africaine en faveur de la juste cause sahraouie et du parachèvement du processus de décolonisation en Afrique, loin de toute manœuvre de tergiversation et de la politique du statu quo".

Tags : Algérie - ONU - Ethiopie - Union Africaine (UA) - Afrique - Sahara Occidental

Aller plus loin

L’Algérie considérée comme « partie principale dans le processus politique » au Sahara

La résolution 2440 sur la question du Sahara Marocain « consacre, pour la première fois, l’Algérie comme partie principale dans le processus politique », estime l’Ambassadeur,...

Nasser Bourita : « l’autonomie est la seule et unique solution au conflit du Sahara marocain »

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocaines résidant à l’étranger Nasser Bourita a déclaré que "l’autonomie est la seule et unique solution au...

Abdelmadjid Tebboune : l’Algérie "n’abandonnera pas la question du Sahara occidental"

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré que son pays "n’abandonnera pas la question du Sahara occidental". Une manière pour lui de réitérer son soutien au Polisario,...

"Le Sahara restera marocain jusqu’à la fin des temps"

Face à la Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, Omar Hilale, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc aux Nations-Unies a défendu, mardi, la marocanité du...

Nous vous recommandons

80 ans après, un coffre « marocain » révèle tous ses secrets

Un commandant de police de Bordeaux a découvert une ancienne malle appartenant au lieutenant Jean Ribaud avec l’étiquette de la compagnie transatlantique de Casablanca.

Deux joueurs marocains contrôlés pour dopage

Deux joueurs marocains ont subi des tests antidopages, quelques minutes après la victoire du Maroc contre la Guinée Conakry, mardi 12 octobre dernier. Le résultat est sans appel.

Manuel Valls : « l’Europe a besoin d’un Maroc stable »

À l’heure où le monde entier est préoccupé par les événements d’Afghanistan, la débâcle américaine, les agissements des groupes terroristes islamistes qui opèrent partout, en Asie, en Afrique, en Europe, Manuel Valls affirme qu’il « existe dans le monde...

Incendies en Algérie : le Maroc et Israël pointés du doigt

Lors d’une réunion présidée par le chef de l’État algérien, Abdelmadjid Tebboune, ce mercredi, le Haut conseil de sécurité (HCS) accuse le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et le mouvement Rachad, classés comme « organisations terroristes »...

Hicham Mahou choisit le Maroc

Le joueur franco-marocain Hicham Mahou, ailier de Lausanne-Sport, a fait le choix de rejoindre l’équipe nationale du Maroc, même si certains avaient pensé qu’il resterait en France. Âgé de 22 ans, il justifie son choix par un appel du cœur, une volonté de...

Combien coûte la Volkswagen d’Achraf Hakimi ?

Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), Achraf Hakimi, roule avec une Volkswagen édition spéciale (Golf 7 R) que très peu de gens peuvent s’offrir. Combien coûte ce bijou  ?

Une hausse des salaires pour freiner le départ des médecins marocains à l’étranger

L’amélioration des salaires des médecins pour empêcher leur départ à l’étranger. C’est une proposition qui émane du groupe parlementaire du parti de l’Istiqlal (PI), qui appelle le gouvernement Akhannouch à freiner la fuite des cerveaux dans le secteur...

Nouveau partenariat pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) et Emirates consolident leur coopération commerciale, en signant un partenariat de partage de codes sur les vols entre Casablanca et Dubaï ainsi que vers 219 destinations combinées.

La nationalité française refusée à Gims pour ses propos sur l’islam

Après avoir appelé les musulmans à ne pas fêter la nouvelle année, le rappeur Gims a présenté ses excuses dans le Journal du dimanche. Mais ses propos lui coûteront une nouvelle fois la nationalité française qu’il n’a toujours pas, malgré tout le temps passé...

Pour empêcher le départ des médecins, le Maroc augmente leurs salaires

Dans son programme au titre de l’année 2022, le gouvernement a entrepris de revoir les conditions de vie et de travail des médecins marocains exerçant dans le public, notamment en ce qui concerne les salaires. Une proposition a été introduite au parlement...