Règlement du conflit au Sahara : ce que demande le président algérien à l’ONU

12 février 2020 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

En marge du 33ᵉ sommet de l’Union africaine, tenu à Addis-Abeba, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a déclaré avoir adressé une correspondance au secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), lui demandant de "hâter la désignation de son envoyé spécial et de relancer le processus de règlement de la question du Sahara Occidental".

"Force est de constater, avec regret, que depuis la démission de l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Kohler, le processus de paix onusien est sur une voie semée d’embûches. J’ai d’ailleurs adressé, il y a quelques jours, une lettre au SG de l’ONU pour l’exhorter à hâter la désignation de son Envoyé personnel et à relancer le processus de règlement de la question du Sahara Occidental", a déclaré le président algérien.

Pour lui, c’est regrettable qu’une solution n’ait été trouvée pour régler le conflit au Sahara occidental, en dépit des efforts consentis par l’ONU et le Conseil de sécurité, appuyés par l’Union africaine depuis de longues années pour la mise en œuvre d’un plan de règlement basé sur le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

"À ce titre, des efforts sincères et de bonne foi, soutient Abdelmadjid Tebboune, s’imposent dans la quête d’une solution à la seule question de décolonisation en suspens en Afrique". Celui-ci mise sur "une solution qui garantisse le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, à travers l’organisation d’un référendum libre et régulier, conformément aux résolutions pertinentes de l’UA et de l’ONU".

Il a par ailleurs réitéré l’attachement de l’Algérie au "caractère immuable de la position africaine en faveur de la juste cause sahraouie et du parachèvement du processus de décolonisation en Afrique, loin de toute manœuvre de tergiversation et de la politique du statu quo".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - ONU - Ethiopie - Union Africaine (UA) - Afrique - Sahara Occidental

Aller plus loin

Sahara marocain : l’Espagne réaffirme sa position

Lors de la 75ème Assemblée générale de l’ONU, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez a réaffirmé l’appel de son pays à une solution politique basée sur le...

L’Algérie considérée comme « partie principale dans le processus politique » au Sahara

La résolution 2440 sur la question du Sahara Marocain « consacre, pour la première fois, l’Algérie comme partie principale dans le processus politique », estime l’Ambassadeur,...

Le Polisario se retire de la table ronde sur le Sahara

Après l’Algérie, c’est au tour du Polisario, son protégé, de refuser de participer aux tables rondes des négociations sur le Sahara que la Suisse accepte accueillir.

Sahara marocain : l’ONU réitère son soutien au processus politique

La Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU a réaffirmé, vendredi, son soutien pour le règlement du différend régional sur le Sahara marocain à travers l’adoption...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.