Antonio Guterres appelle le Maroc et le Polisario au consensus

4 juillet 2021 - 07h00 - Ecrit par : A.S

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a invité vendredi le Maroc et le Front Polisario à accepter son prochain candidat au poste d’envoyé spécial au Sahara. Ce consensus favorisera, dit-il, la reprise du dialogue politique sur le Sahara occidental.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, à l’occasion d’une visite à Madrid, Antonio Guterres a indiqué qu’ « il est absolument essentiel d’avoir un envoyé spécial pour relancer le dialogue politique sur le Sahara occidental ». Depuis la démission du dernier envoyé spécial, l’ex-président allemand Horst Kohler en mai 2019 pour des raisons de santé, le poste est vacant. Et pour cause, « nous avons déjà proposé 13 noms, et jusqu’à présent, nous n’avons pas obtenu le consensus des parties », a déploré Guterres.

Dans ce sens, il a invité le Maroc et le Polisario « à réserver un bon accueil au prochain candidat, parce qu’il est absolument essentiel de relancer le dialogue politique, pour faire face également à toutes les frustrations qui existent dans une crise qui, pour l’instant, n’a pas d’issue ». D’après les sources diplomatiques à l’ONU, le 13ᵉ candidat rejeté par les deux parties serait Staffan de Mistura.

Tags : ONU - Polisario - Sahara Occidental - Antonio Guterres

Aller plus loin

Le Polisario dit toujours être en guerre contre le Maroc

Le Front Polisario poursuivra ses attaques contre le Maroc, a annoncé Brahim Ghali, lors de sa conférence tenue récemment dans les camps de...

Brahim Ghali dénonce le « règne de la terreur » du Maroc

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a condamné les « crimes atroces » que subiraient les militants sahraouis de la part du Maroc, et dénoncé le silence « injustifié » et...

Mohammed VI : le Sahara « n’est pas à négocier »

Le roi Mohammed VI a affirmé, lors de son discours à l’occasion de l’anniversaire de la « Marche verte », que le Sahara ne fera jamais l’objet d’une quelconque...

António Guterres toujours à la recherche d’un envoyé spécial pour le Sahara

Les noms de douze personnalités ont déjà été proposés, sans succès, pour le poste d’envoyé spécial pour le Sahara, resté vacant depuis deux ans. C’est ce qu’a indiqué vendredi, António...

Nous vous recommandons

Jamel Debbouze réunit son clan pour l’Aïd el-Fitr

Ce lundi 2 mai, Jamel Debbouze a réuni toute sa famille pour la célébration de l’Aïd-el-Fitr. C’est la première fois que tout le clan Debbouze se réunit dan un moment de joie et de convivialités, depuis le décès du patriarche de la famille, Ahmed...

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir lui « voler » le raï

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir “voler” le raï qui serait un élément de son patrimoine qu’elle veut inscrire au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Les deux pays continuent de disputer la paternité de ce genre musical...

Jamal Ben Saddik va affronter Benjamin Adegbuyi (vidéo)

Le boxeur marocain Jamal Ben Saddik va affronter le mois prochain Benjamin Adegbuyi. Un adversaire redoutable qui avait déjà battu Badr Hari par KO.

Covid 19 : des MRE soupçonnés d’avoir contracté le variant Delta

Les services de l’hôpital Moulay Youssef de Casablanca sont en état d’alerte maximale à cause du Covid 19. Les médecins soupçonnent des MRE d’avoir contracté le variant Delta.

Le sous-sol marocain est riche en gaz naturel

Plusieurs sociétés internationales spécialisées en prospection pétrolière et gazière confirment que le sous-sol marocain est riche en gaz naturel. En témoigne d’ailleurs la découverte de Sound Energy, la plus importante jamais réalisée au...

Maroc-Algérie : Moncef Marzouki veut tenter une médiation

« Le dialogue entre le Maroc et l’Algérie est ce dont l’Union du Maghreb arabe a besoin pour éviter toute division et fracture dans la région » a soutenu l’ancien président tunisien Moncef Marzouki.

Royal Air Maroc annonce une mauvaise nouvelle

Une éventuelle persistance de l’augmentation du prix du baril de pétrole — hausse provoquée par la guerre russo-ukrainienne — pourrait pousser Royal Air Maroc (RAM) à augmenter le prix de ses billets. C’est du moins ce qu’affirme Ilham Kazzini, directrice du...

Maroc, destination moins chère que l’Espagne

Le Maroc est « beaucoup moins cher » en termes de budget limité que l’Espagne pour les touristes. C’est ce qui ressort d’une étude comparative menée par un site spécialisé.

L’avis d’un spécialiste sur le "Tramdena", phénomène du Ramadan au Maroc

“Tramdena”, phénomène du ramadan au Maroc prend de l’ampleur chaque année. Le psychologue Reda Mhasni en décrypte les causes.

Marrakech : les professionnels de l’évènementiel lancent un cri de détresse

Quelques semaines après la réouverture des frontières aériennes, les professionnels de l’évènementiel à Marrakech demandent d’autoriser les grandes manifestations.