Les États-Unis réclament la désignation d’un nouvel émissaire de l’ONU pour le Sahara

30 mars 2021 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

Depuis mars 2019, les négociations entre le Maroc et le Polisario à propos du Sahara sont à l’arrêt. Un délai trop long aux yeux de la diplomatie américaine qui exige du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, la nomination d’un nouvel émissaire pour la reprise des discussions.

La reprise des négociations entre le Maroc et le Polisario préoccupe les États-Unis qui l’ont fait savoir ce lundi 29 mars. Le poste du dernier médiateur de l’ONU, l’ex-président allemand, Horst Köhler, 78 ans, est resté vacant depuis que celui-ci a déposé sa démission, pour des raisons de santé.

À en croire des sources diplomatiques, début 2020, le ministre des Affaires étrangères de la Slovaquie et ex-président de l’Assemblée générale des Nations unies, Miroslav Lajcak, était cité comme celui du prochain médiateur de l’ONU pour le Sahara, mais jusqu’ici, aucune information n’a filtré des couloirs de l’institution. Et voici Guterres, d’après les diplomates, avec dans ses mains, un poste pour lequel les prétendants ne se bousculent pas, en plus de requérir la bénédiction du Maroc.

Sujets associés : États-Unis - ONU - Diplomatie - Polisario - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Tensions avec le Maroc : l’Espagne demande l’aide des Etats-Unis

La ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya a demandé au secrétaire d’État américain, Antony Blinken, d’aider l’Espagne à régler la crise engendrée par...

Staffan de Mistura nommé émissaire de l’ONU pour le Sahara

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a confirmé mercredi la nomination de l’Italo-suédois Staffan de Mistura en tant qu’envoyé personnel pour le Sahara.

La question du Sahara à l’agenda de la prochaine réunion du Conseil de sécurité

La question du Sahara demeure une préoccupation pour le Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette problématique sera abordée à la prochaine session de l’organisation onusienne.

Les Etats-Unis ont aidé le Maroc à démanteler la cellule terroriste d’Oujda

Le directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Habboub Cherkaoui, a donné plus de précisions sur l’opération de démantèlement de la cellule terroriste...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Le roi Mohammed VI réitère sa main tendue à l’Algérie

Le roi Mohammed VI a tendu encore une fois la main à l’Algérie qui a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en août 2021 en raison notamment la question du Sahara.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.