Envoyé spécial pour le Sahara : un autre nom circule

2 mai 2021 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Après plusieurs tentatives infructueuses, l’ONU vient de proposer le Suédois Staffan de Mistura, ex-médiateur de l’organisation onusienne en Syrie comme prochain envoyé spécial pour le Sahara. Cette nouvelle proposition sera-t-elle acceptée  ?

Enfin le bout du tunnel ! Dans une déclaration à l’APS, un « haut responsable sahraoui » a confié que l’ex-médiateur de l’ONU en Syrie, le Suédois Staffan de Mistura pourrait être nommé comme nouvel émissaire des Nations unies pour le Sahara, un poste vacant depuis la démission de l’Allemand Horst Köhler en 2019. La réaction du Front Polisario et celle du Maroc sont attendues. Si les deux parties au conflit s’accordent sur cette nouvelle proposition, Staffan de Mistura deviendra le cinquième émissaire de l’organisation onusienne pour le Sahara.

Par le passé, l’ONU a nommé quatre médiateurs qui n’ont pas réussi à résoudre le conflit : les deux Américains James Baker et Christopher Ross, l’ancien président allemand Horst Kohler et le Hollandais Peter Van Walssun. Dès lors, l’organisation onusienne fait face à la difficulté de nommer le remplaçant de l’Allemand Horst Köhler, ses propositions s’étant heurtées au refus du Polisario, protégé de l’Algérie. À l’inverse, le Maroc a toujours soutenu les propositions de l’ONU. Il « s’agit d’un poste compliqué pour lequel il a toujours été un peu difficile de trouver la bonne personne », a reconnu Stéphane Dujarric, porte-parole du SG de l’ONU.

Reste à savoir si la nouvelle proposition recevra l’assentiment du mouvement indépendantiste. Staffan de Mistura, 74 ans, a la double nationalité italo-suédois. Ex-médiateur de l’ONU en Syrie, il a servi l’organisation onusienne dans plusieurs pays dont l’Irak et l’Afghanistan pendant quatre décennies.

Sujets associés : ONU - Suède - Sahara Marocain - Sahara Occidental

Aller plus loin

Sahara : Alexander Ivanko est le nouvel envoyé spécial de l’ONU

Antonio Guterres a enfin trouvé le remplaçant de Horst Köhler. Il s’agit du Russe Alexander Ivanko, qui devient le nouvel envoyé spécial pour le Sahara mais également le chef de...

Staffan de Mistura devrait être le prochain envoyé pour le Sahara

Le Polisario a enfin accepté la proposition de nomination d’un nouvel envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara. Son nom : Staffan de Mistura, diplomate Italo-suédois.

Le Polisario réagit à la nomination de Staffan de Mistura

Le délégué du Front Polisario en Espagne, Abdulah Arabi, a affirmé que la nomination imminente de Staffan de Mistura comme envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental...

Le nom d’un envoyé spécial pour le Sahara circule et il ne fait pas l’unanimité

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres entend nommer l’ancien ministre portugais des Affaires étrangères, Luís Amado, comme prochain envoyé spécial pour le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.