Omar Hilale dénonce l’Algérie

20 avril 2021 - 16h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

À la veille de la prochaine session du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale a adressé une correspondance aux membres de l’organisation pour dénoncer « les obstructions, blocages et atermoiements de l’Algérie et du Polisario au sujet de la nomination d’un envoyé personnel du secrétaire général et la reprise du processus politique onusien ».

Le Maroc se plaint une fois du Polisario et de l’Algérie qui ont rejeté deux propositions de nomination d’un envoyé spécial pour le Sahara, un poste vacant depuis la démission de l’Allemand Horst Köhler en mai 2019. « Le Maroc a promptement accepté les propositions du secrétaire général de l’ONU pour les nominations, d’abord de l’ancien Premier-ministre roumain Petre Roman, en décembre 2020, et par la suite, de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Portugal, Luis Amado, le mois dernier, en tant qu’envoyé personnel pour le Sahara », a fait savoir Omar Hilale.

« À travers ses réponses positives et diligentes à ces propositions, le Maroc reconfirme son engagement de soutenir les efforts exclusifs de l’ONU pour résoudre ce différend, ainsi que son respect des résolutions du Conseil de sécurité », a déclaré le diplomate marocain. « À l’opposé, l’Algérie et le Polisario continuent de bloquer le processus politique onusien. En moins de trois mois, ils ont refusé les deux propositions de nomination de Petre Roman et de Luis Amado », a dénoncé le diplomate marocain.

Pour lui, cette obstruction constitue un affront à l’autorité du secrétaire général et un dédain aux résolutions du Conseil de sécurité. « Elle met à nu le double langage de l’Algérie et du Polisario : d’une part, ils appellent, en public et au plus haut niveau, à la nomination d’un envoyé personnel et la reprise du processus politique, osant même critiquer le secrétaire général pour l’absence d’un envoyé. D’autre part, ils rejettent tous les candidats qualifiés et de stature internationale, proposés par le Secrétaire général », a encore dénoncé Omar Hilale.

Le diplomate marocain a par ailleurs rappelé que le roi Mohammed VI a réitéré à Antonio Guterres, lors de leur entretien téléphonique du 16 novembre dernier, que le Maroc continuera à soutenir les efforts des Nations unies dans le cadre politique, qui devrait impliquer les véritables parties. « Dans ce cadre, l’Algérie est la partie principale qui a créé et qui mobilise tous ses moyens pour pérenniser ce différend. Elle doit assumer ses responsabilités en contribuant pleinement au processus de tables rondes, tel que consacré par les résolutions 2440, 2468, 2494 et 2548 du Conseil de sécurité, afin de parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis à la question du Sahara marocain », a insisté l’ambassadeur du Maroc.

Et de conclure : « l’initiative d’autonomie, dans le cadre de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Maroc, et dont la prééminence, le sérieux et la crédibilité ont été consacrés dans les 17 résolutions du Conseil de sécurité depuis sa présentation en 2007, est et restera l’unique solution à ce différend ».

Sujets associés : Algérie - ONU - Polisario - Sahara Marocain - Omar Hilale

Aller plus loin

Autodétermination : le gouvernement provisoire Kabyle salue le soutien du Maroc

Le gouvernement provisoire kabyle a salué la déclaration de l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, qui avait appelé à la récente réunion du MNA, à l’autodétermination du...

Omar Hilale recadre son homologue algérien Nadir El Arabaoui

En réaction aux propos de son homologue algérien Nadir El Arabaoui sur le Sahara marocain, Omar Hilale, représentant permanent du Maroc à l’ONU a appelé l’Algérie à décoloniser...

Omar Hilale s’en prend à l’Algérie

L’ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a récusé les allégations du représentant de l’Algérie sur le Sahara marocain. Son intervention est...

« Le dossier de Guerguerat est clos », assure Omar Hilale

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies a affirmé que le problème du passage poste-frontière El Guerguerat était définitivement terminé.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Amar Belani porte de nouvelles accusations contre le Maroc

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur d’Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb qui l’accuse de « ruiner » les efforts de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU...

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.