Recherche

Le nom d’un envoyé spécial pour le Sahara circule et il ne fait pas l’unanimité

© Copyright : DR

2 avril 2021 - 16h20 - Maroc - Par: S.A

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres entend nommer l’ancien ministre portugais des Affaires étrangères, Luís Amado, comme prochain envoyé spécial pour le Sahara. Un choix qui risque de ne pas faire l’unanimité.

Selon une source onusienne, Antonio Guterres a proposé pour le Maroc et le Polisario, ainsi que pour les membres permanents du Conseil de sécurité, son compatriote Luis Amado, ancien ministre portugais des Affaires étrangères, également membre du Parti socialiste portugais tout comme lui. Cette proposition n’a, pour l’instant, suscité aucune réaction de la part du Maroc et du Polisario, car l’information n’a pas encore été rendue officielle.

Ce choix pourrait ne pas faire l’unanimité en raison de la position d’Amado sur le sujet. Dans une déclaration à la MAP, il avait affiché son soutien au Maroc.«  Nous encourageons toutes les initiatives visant à surpasser une situation de blocage concernant un problème qui est là depuis longtemps. […] L’initiative marocaine, que nous trouvons positive, s’inscrit dans cette perspective », avait-il déclaré le 17 avril 2017 lors d’une visite officielle à Rabat.

En 2020, des rumeurs couraient sur la nomination de l’ancien Premier ministre roumain, Petre Roman au poste d’envoyé spécial de l’Organisation pour le Sahara. Ce choix qui n’avait pas été confirmé avait soulevé de vives polémiques en Algérie. Son protégé, le Polisario s’était opposé à cette probable nomination.

Mots clés: ONU , Sahara Marocain , Portugal , Antonio Guterres , Sahara Occidental

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact