Difficile pour l’ONU de nommer son envoyé spécial pour le Sahara

16 avril 2021 - 18h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors que le poste est vacant depuis près de deux ans suite à la démission de l’Allemand Horst Köhler, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a du mal à nommer l’envoyé spécial de l’Organisation pour le Sahara. Une nouvelle proposition de nom s’est heurtée au refus du Polisario, protégé de l’Algérie.

Le choix porté sur l’ancien ministre portugais des Affaires étrangères, Luís Amado est loin de faire l’unanimité. Selon des sources diplomatiques, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a essuyé récemment un nouvel échec dans sa quête d’un émissaire pour le conflit au Sahara occidental, avec le refus du Polisario d’accepter un Portugais, rapporte l’AFP. « Ce n’est pas le premier candidat à être rejeté » par l’une ou l’autre des parties, « c’est le nième », fait savoir un diplomate ayant requis l’anonymat, ajoutant que plusieurs autres personnes approchées depuis deux ans ont souvent aussi fait défaut après avoir demandé un délai de réflexion face à la gestion particulièrement difficile d’un conflit qui semble sans fin.

Les déclarations de Luís Amado à l’époque où il était chef de la diplomatie portugaise sont à l’origine du refus du Polisario. Le compatriote d’Antonio Guterres avait affiché son soutien au Maroc lors d’une visite officielle à Rabat en 2017. De plus, le fait que sa candidature ait été endossée par Rabat « était une assez bonne raison pour les Sahraouis pour s’opposer à lui », explique un autre diplomate. Pendant ce temps, à l’ONU, « les Américains poussent pour que cela bouge, pour un émissaire » pour le Sahara, fait savoir une source diplomatique.

Sujets associés : Algérie - ONU - Polisario - Sahara Marocain - Antonio Guterres

Aller plus loin

Staffan de Mistura devrait être le prochain envoyé pour le Sahara

Le Polisario a enfin accepté la proposition de nomination d’un nouvel envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara. Son nom : Staffan de Mistura, diplomate Italo-suédois.

Le nom d’un envoyé spécial pour le Sahara circule et il ne fait pas l’unanimité

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres entend nommer l’ancien ministre portugais des Affaires étrangères, Luís Amado, comme prochain envoyé spécial pour le...

Sahara : Alexander Ivanko est le nouvel envoyé spécial de l’ONU

Antonio Guterres a enfin trouvé le remplaçant de Horst Köhler. Il s’agit du Russe Alexander Ivanko, qui devient le nouvel envoyé spécial pour le Sahara mais également le chef de...

Sahara : l’appel à la paix de Zapatero au Maroc et aux Sahraouis

L’ancien président espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a demandé aux sahraouis d’œuvrer pour une solution politique « réaliste » au Sahara. Il a aussi lancé un appel à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...

Élections en Espagne : la droite remettra-t-elle en cause la marocanité du Sahara ?

Au lendemain de la débâcle électorale de son parti, Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, vient d’annoncer la tenue d’élections anticipées pour le 23 juillet. Ces élections pourraient voir l’arrivée du Parti populaire (PP) et la remise...

Staffan de Mistura en visite au Maroc

Staffan de Mistura, envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, a entamé depuis samedi une nouvelle visite dans la région, pour approfondir les consultations avec toutes les parties impliquées.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.