Omar Hilale dénonce l’Afrique du Sud devant l’ONU

26 mai 2021 - 10h20 - Ecrit par : J.D

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a vivement réagi mardi, suite à la transmission d’une lettre du front Polisario par la représentante permanente de l’Afrique du Sud auprès de l’organisation mondiale.

« L’accointance idéologique de l’Afrique du Sud avec le séparatisme du Polisario ne saurait pardonner l’aveuglement politique de ce pays sur le différend concernant le Sahara marocain », a écrit le diplomate dans la lettre adressée au président du Conseil de sécurité et au secrétaire général des nations unies.

Dans le courrier, le Maroc exprime «  ses profonds regrets  » face à l’attitude persistante de l’Afrique du Sud qui tient à tenir le rôle de messager d’un groupe armé accusé de plusieurs crimes perpétrés contre les populations séquestrées dans les camps de Tindouf, et dont le chef est poursuivi en Espagne pour des crimes de guerre et contre l’humanité, d’actes terroristes et de viols.

L’ambassadeur du Maroc a fait part de son indignation de voir l’Afrique du Sud, soutenir sans relâche, «  un imposteur prétendant jouir d’une accréditation de soi-disant ambassadeur représentant du Polisario à l’ONU, ce que l’Organisation ne lui a jamais reconnu », allègue l’ambassadeur. « L’Afrique du Sud confond peut-être New-York avec l’ONU », ironise M. Hilale, invitant par ailleurs, la représentante permanente sud-africaine à se demander pourquoi l’Algérie, ne charge pas sa Mission permanente auprès de l’ONU de la transmission de «  la lettre mensongère de cet imposteur au Conseil de sécurité  ».

Évoquant «  les atteintes graves aux droits de l’homme en Afrique du Sud, notamment, les droits des minorités et des populations autochtones, ainsi que les exécutions extrajudiciaires et sommaires, l’ambassadeur du Maroc à l’ONU a martelé que l’Afrique du Sud est mal placée pour s’ériger en avocat des droits de l’homme.

Plus encore, le diplomate marocain trouve que la situation est d’autant plus déplorable que la communauté internationale s’apprête à commémorer le 20ᵉ anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Durban contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui y est associée.

Et Rabat de conclure que l’obstination de l’Afrique du Sud à dénier la position formulée par le conseil de sécurité sur la question du Sahara marocain, «  entache de manière indélébile, sa crédibilité en tant que pays qui aspire à jouer un rôle pour le maintien de la paix et de la sécurité au nom du continent africain  ».

Tags : Algérie - ONU - Diplomatie - Afrique du Sud - Ambassades et consulats - Polisario - Sahara Marocain - Autonomie Sahara - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération - Omar Hilale - Brahim Ghali

Aller plus loin

L’ONU adopte une nouvelle résolution sur le Sahara

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté vendredi une résolution appelant « les parties » en conflit au Sahara à des négociations « sans pré-conditions et de bonne foi » sous la...

La question du Sahara à l’agenda de la prochaine réunion du Conseil de sécurité

La question du Sahara demeure une préoccupation pour le Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette problématique sera abordée à la prochaine session de l’organisation...

Le Polisario provoque à nouveau l’armée marocaine

Le Polisario a missionné, dimanche 1er novembre dernier, des hommes pour provoquer les éléments des Forces armées Royales (FAR). Les agents de la MINURSO chargée de la...

Le Maroc à nouveau dans le viseur de l’Algérie

Les tensions entre le Maroc et l’Algérie sont loin de retomber. Salah Goudjil, président du Sénat algérien, a déclaré que les agissements du royaume «   sont connus, et ce, dès le...

Nous vous recommandons

« Les relations entre le Maroc et l’Algérie ne s’amélioreront pas de sitôt »

Depuis un an, l’Algérie a coupé les ponts avec le Maroc en raison notamment de la question du Sahara. Les tensions entre les deux pays sont loin de retomber.

Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Des députés italiens ont dénoncé « le chantage inacceptable » de l’Algérie qui a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, arrivé à expiration le 31 octobre dernier.

Le Maroc refuse l’aide de l’Espagne pour sauver Rayan

Le Maroc a refusé l’aide des sapeurs-pompiers espagnols pour tenter de sauver Rayan, le garçon de 5 ans tombé mardi dans un puits de 32 mètres de profondeur à Ighrane (Chefchaouen).

La fréquentation de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem en hausse grâce au Maroc

La fréquentation de Bruxelles-Zaventem a augmenté six fois plus en mars par rapport à la même période de l’année dernière. Ceci, grâce en partie au Maroc, l’un des dix pays les plus visités le mois dernier.

Maroc : quel est le budget du palais royal pour 2022 ?

Le budget du palais royal s’élève 543 millions de dirhams, selon le projet de loi de finances 2022 adopté lundi dernier par le gouvernement. Ce même montant était alloué à l’institution royale l’année...

Lourd redressement fiscal pour Nestlé Maroc

Nestlé Maroc s’est vu infliger un lourd redressement fiscal. En tout, un milliard de dirhams (110 millions de dollars) à verser à l’administration fiscale marocaine.

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

Une promesse avait été faite aux Pharaons en cas de victoire contre le Maroc

Ashraf Sobhi, ministre égyptien de la Jeunesse et des Sports avait promis une récompense à la sélection nationale en cas de victoire contre le Maroc. Les Pharaons ont relevé le défi en battant les Lions de l’Atlas (2-1). Ils rejoignent ainsi les Lions...

Marrakech : vers une cessation totale d’activités des hôtels

La majorité des hôtels à Marrakech risquent de fermer leurs portes face à la prorogation de la fermeture des frontières. En tout, 140 établissements hôteliers ont déjà cessé leurs activités et la centaine environ qui résiste encore à la crise, est à bout de...

Sahara : le Polisario dénonce le soutien de la France au Maroc

Oubbi Bouchraya, représentant en Europe et à l’Union européenne (UE) du Polisario, a dénoncé la politique française notamment son soutien au plan d’autonomie proposé par le Maroc sur le Sahara au détriment du référendum voulu par le mouvement...