Le discours de Mandela qui contraste avec l’appel violent de son petit-fils contre le Maroc

16 janvier 2023 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un discours de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela rendant hommage au Maroc est devenu viral sur les réseaux sociaux après que son petit-fils Zwelivelile s’est attaqué violemment au royaume lors de l’ouverture du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en Algérie.

En appelant à s’en prendre au Maroc depuis l’Algérie pour « libérer le Sahara occidental de l’injustice », Zwelivelile Mandela a déshonoré son grand-père, un homme pacifique, une figure emblématique de l’Afrique du Sud et du monde. Après cet appel, une vidéo de Nelson Mandela témoignant sa gratitude au royaume a été largement partagée sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, l’ancien président sud-africain prononçait un discours à l’occasion de la célébration de son premier anniversaire d’accession au pouvoir. « Madiba » a souligné la générosité du Maroc qui a aidé à armer et financer les forces anti-coloniales en Afrique du Sud entre 1960 et 1962, et ce, par le truchement d’un homme politique marocain et ancien membre de la résistance contre le colonialisme français et espagnol, Abdelkrim Al-Khatib, qu’il présente comme l’un des « architectes de l’armée sud-africaine ».

À lire : Provocation en Algérie : le petit-fils de Mandela appelle à la guerre contre le Maroc

« J’ai visité son pays en avril 1962 et je lui ai dit que je voulais parler à sa majesté votre roi, il a dit pourquoi, j’ai dit que nous avons créé une armée, nous voulons que nos soldats soient entraînés, nous voulons des armes, nous voulons de l’argent », racontait le leader sud-africain. En réponse, « il a dit qu’il avait très bien compris ma mission précisément parce qu’il avait lui-même traversé l’expérience que nous étions en train d’entreprendre. Il a dit : « amenez vos hommes à Dar Salam (Palais Royal dans la capitale Rabat), […] et je les formerai. » Grâce à ce contact, le Maroc a formé les soldats sud-africains, livré des armes à l’Afrique du Sud. Le pays arc-en-ciel a également reçu du financement de la part du royaume. « Il a dit combien vous voulez, j’ai dit que je veux 5000 livres sterling. Ces jours-là, 1000 livres c’était comme un million aujourd’hui, il a dit que vous revenez ici demain, je suis revenu ; il a dit d’être là à 9h, j’y étais à 8h, et il a dit voici les 5000 que vous voulez, je ne veux pas de trace, je veux que vous alliez déposer cet argent dans votre banque à Londres », racontait encore « Madiba ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Afrique du Sud - Vidéos - Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2023)

Aller plus loin

Omar Hilale dénonce l’Afrique du Sud devant l’ONU

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a vivement réagi mardi, suite à la transmission d’une lettre du front Polisario par la représentante...

Réaction de l’Afrique du Sud suite à la reconnaissance de la marocanité du Sahara

La reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara n’est pas du goût de Naledi Pandor, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la...

Provocation en Algérie : le petit-fils de Mandela appelle à la guerre contre le Maroc

L’Algérie a de nouveau profité d’une compétition sportive pour s’en prendre au Maroc. Lors de l’ouverture du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) vendredi soir, un haut...

Sahara marocain : l’Afrique du Sud attend de Biden l’annulation de la décision de Trump

Naledi Pandor, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la coopération, qui avait affiché son opposition à la reconnaissance américaine de la souveraineté du...

Ces articles devraient vous intéresser :

CHAN 2022 en Algérie : la CAF enquête sur les attaques contre le Maroc

La Confédération africaine de football (CAF) envisage d’ouvrir une enquête sur les déclarations politiques et les événements enregistrés le 13 janvier lors de la cérémonie d’ouverture du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2022) à Alger.

Abdesslam Ouaddou clashe Fouzi Lekjaa

L’ex-international marocain Abdesslam Ouaddou fait encore parler de lui. Il s’est invité dans le débat sur la participation ou non des Lionceaux de l’Atlas à la CAN U17 en Algérie, critiquant les décisions de Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération...

CHAN 2023 : Fouzi Lekjaa déplore la non-participation du Maroc

Le feuilleton autour de la participation du Maroc au championnat d’Afrique des nations (CHAN) est finalement terminé.La compétition a démarré vendredi en Algérie sans la présence de la sélection marocaine, double tenante du titre. Une situation «...

CHAN 2023 : le Maroc n’ira pas en Algérie

À 24 heures du démarrage de la 7ᵉ édition du Championnat d’Afrique des Nations de football (CHAN) 2023, la Fédération royale marocaine de football affirme que la sélection marocaine de football n’est pas en mesure d’y participer. L’Algérie n’a...