Retard dans la mise en œuvre du projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni

6 décembre 2022 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni accuse un retard d’un an. À l’origine de ce retard, l’instabilité politique du partenaire européen.

Le projet de construction d’un câble sous-marin de 3 800 kilomètres devant relier le Maroc au Royaume-Uni a été retardé jusqu’à au moins fin 2023 en raison de l’instabilité politique à Londres, rapporte The Observer. Selon Sir Dave Lewis, président exécutif du projet, les récents troubles politiques en Grande-Bretagne – qui ont vu trois premiers ministres arriver au pouvoir en moins de six mois – ont ralenti le projet.

À lire : Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

« Nous avons passé beaucoup de temps avec le secrétaire aux affaires de l’époque (Kwasi Kwarteng) qui a dit : ‘Nous l’aimons beaucoup, mais cela doit passer par le Trésor.’ Il y a eu un examen avec le Trésor, le Bureau du Cabinet et le département des affaires, qui a été très positif. […] Puis, nous sommes revenus vers eux pour commencer le détail et le monde politique a explosé et, du coup, tout s’est arrêté. Et tout le monde a changé, donc c’est un peu comme si vous recommenciez », a-t-il expliqué.

À lire : Le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni avance

D’un coût global de 16 milliards de livres sterling (21,9 milliards de dollars américains), le projet de construction du câble électrique sous-marin de 3 800 km reliera le Maroc et le Royaume-Uni. Xlinks construira une centrale électrique de 10,5 GW (7 GW pour le solaire, et 3,5 GW pour l’éolien) au Maroc. Ce dernier pourra fournira au Royaume-Uni 8 % de ses besoins en énergie électrique et devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

Sujets associés : Grande-Bretagne - Energie

Aller plus loin

Xlinks annonce 10 000 emplois pour le câble Maroc/Royaume-Uni

Le projet de construction du plus long câble sous-marin au monde (3 800 km) devant relier le Maroc et le Royaume-Uni devrait générer des milliers d’emplois dans les deux pays.

Le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni avance

La société britannique Xlinks en charge de la construction d’un câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni a désigné WSP, l’une des plus grandes firmes de service-conseil...

Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de...

Une entreprise allemande investit dans le câble sous-marin Maroc-Royaume-Uni

Conenergy, opérateur allemand spécialiste en matière de services énergétiques, annonce des investissements dans le projet électrique maroco-britannique qui fournirait de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher l’électricité

Les autorités marocaines ont décidé de relever les taux de TVA appliqués aux tarifs de l’électricité sur la période 2024-2026.

La capacité de réponse d’urgence nucléaire du Maroc « est solide »

En fin de mission d’examen de la préparation aux situations d’urgence (EPREV) au Maroc, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a livré ses conclusions.

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

Énergie verte : partenariat entre le Maroc et l’UE

Le Maroc et l’Union européenne s’apprêtent à signer une alliance verte, qui permettra de renforcer les efforts du royaume dans la lutte contre le changement climatique.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Le Maroc va investir 90 milliards de dirhams dans l’hydrogène vert d’ici 2030

Le roi Mohammed VI a donné des instructions pour accélérer la mise en œuvre de la feuille de route nationale de production d’hydrogène vert et de ses dérivés. C’était lors de la réunion de travail sur les énergies renouvelables qu’il a présidée mardi...

Un important gisement de cuivre découvert au Maroc

Un important gisement de cuivre vient d’être découvert par la société minière marocaine Red Rock Mining, spécialisée dans la recherche et l’exploitation de gisements de cuivre et soutenue par des investissements étrangers.

Total accusé de servir du mauvais carburant aux Marocains

Une députée du Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’interpeller la ministre de la Transition énergétique sur la qualité du carburant servi dans certaines stations-service marocaines ces dernières semaines.

Le groupe OCP vise 100 % de couverture en énergie verte

Avec 86 % de couverture en énergie propre, l’Office chérifien des phosphates (OCP) espère couvrir totalement ses besoins d’ici 2028. C’est dans ce cadre que le groupe a lancé en juillet dernier un avis d’appel d’offres pour un projet solaire de 258 MW.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.