Le soleil marocain va alimenter en énergie 7 millions de familles britanniques

29 septembre 2022 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc va fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin dans le cadre du projet «  Xlinks  » qui devrait impacter à terme 7 millions de familles britanniques.

Le projet sera développé au Sahara, plus précisément dans la région de Guelmim Oued Noun qui génère 20 % de soleil de plus que l’Espagne et deux fois plus que le Royaume-Uni. Avec la construction d’une centrale solaire et éolienne de 10,5 GW dans cette zone d’ici 2030, le Maroc pourra fournir de l’énergie solaire et éolienne au Royaume-Uni via un câble sous-marin géant qui longera les côtes de l’Espagne et du Portugal. Cette production d’énergie au Maroc servira à couvrir 8 % des besoins totaux en électricité du pays et devrait impacter 7 millions de familles britanniques, rapporte El Economista.

À lire : « Le Maroc couvrira 8 % des besoins en électricité du Royaume-Uni »

Richard Hardy, chef de projet chez Xlinks, dit comprendre que les gens aient été « déconcertés » au départ par le caractère ambitieux du projet. « Mais quand on prend vraiment du recul, il devient presque évident que tant qu’on peut trouver de l’énergie, le projet a du sens », a-t-il expliqué. L’énergie sera transportée du site de production au Maroc vers le Royaume-Uni grâce à des câbles de type HVDC, adaptés au transport d’électricité sur de longues distances, permettant de réduire les pertes de 20 % contre 30 % pour les systèmes à courant alternatif (AC).

À lire : Maroc-Royaume-Uni : le câble électrique sous-marin opérationnel d’ici 2030

Ces systèmes HVDC peuvent « résoudre » l’un des plus grands défis des énergies renouvelables : l’approvisionnement constant en énergie 24 heures sur 24. Ils présentent également une opportunité économique en ce sens que les pays interconnectés peuvent accéder à l’énergie aux prix les plus bas, surtout dans le contexte actuel de crise énergétique provoquée par l’invasion russe en Ukraine.

Sujets associés : Eolien - Energie solaire

Aller plus loin

Le projet de construction du câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni avance

La société britannique Xlinks en charge de la construction d’un câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni a désigné WSP, l’une des plus grandes firmes de service-conseil...

« Le Maroc couvrira 8 % des besoins en électricité du Royaume-Uni »

Ryad Mezzour, ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, assure que le Maroc fournira au Royaume-Uni 8 % de ses besoins en énergie électrique dans le cadre du projet de...

Le câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni sera construit plus tôt que prévu

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, s’active pour la construction du câble sous-marin de 3 800 km devant relier le Maroc au Royaume-Uni...

Maroc-Royaume-Uni : le câble électrique sous-marin opérationnel d’ici 2030

Le projet de construction d’un câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni se précise. Il permettra de fournir de l’énergie au Royaume-Uni depuis une centrale solaire et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé deux mémorandums d’entente (MoU) avec respectivement l’Institut coréen de...

Le Maroc veut devenir une « destination pour les énergies renouvelables »

Le Maroc ambitionne de devenir une « destination pour les énergies renouvelables ». Dans ce sens, une bagatelle de 5,2 milliards de dollars dans des projets d’énergie solaire a été injectée dans le secteur.

Programme Noor Atlas : lancement d’un appel d’offres

L’agence marocaine pour l’énergie durable (Masen) est à la recherche d’un ou des constructeurs EPC du programme solaire Noor Atlas, pour une capacité d’environ 260 MW. Un appel d’offres a été lancé à cet effet.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

L’OCP décroche un gros financement pour ses projets solaires

Le plan ambitieux de l’OCP visant à alimenter l’ensemble de ses installations industrielles en énergie verte d’ici 2027 prend forme. Le géant marocain des engrais a décroché un gros financement.

Découverte au Maroc d’une nouvelle source d’énergie propre

En valorisant les déchets de l’huile d’olives, des chercheurs marocains ont réussi à produire un carburant propre. Un progrès significatif pour le Maroc qui entend porter sa capacité de production d’énergies renouvelables à 52 % du mix énergétique...