Maroc-Royaume-Uni : le câble électrique sous-marin opérationnel d’ici 2030

29 septembre 2021 - 20h20 - Ecrit par : A.P

Le projet de construction d’un câble sous-marin reliant le Maroc au Royaume-Uni se précise. Il permettra de fournir de l’énergie au Royaume-Uni depuis une centrale solaire et éolienne de 10,5 GW qui sera installée dans la région de Guelmim Oued Noun et sera opérationnelle d’ici 2030.

L’entreprise britannique Xlinks, spécialisée dans les énergies renouvelables, est l’initiatrice de ce projet énergétique entre le Maroc et le Royaume-Uni. Le projet prévoit la construction de quatre câbles haute tension de 1,8 GW qui seront installés sur environ 3 800 kilomètres sous l’eau et permettront de fournir 8 % de l’énergie nécessaire au Royaume-Uni.

Avec ce projet, les deux pays connecteront leurs réseaux en vue de renforcer leur potentiel d’alimentation en électricité verte et organiser la transition énergétique. La centrale solaire et éolienne qui devrait être opérationnelle d’ici 2030, sera implantée sur environ 1 500 kilomètres carrés et devrait produire 7 GW de solaire et 3,5 GW d’éolienne. Elle sera connectée exclusivement au Royaume-Uni, mais des batteries de 20 GWh / 5 GW sseront installées au Maroc pour stocker l’énergie. Selon les estimations de Xlinks, ce projet alimentera 7 millions de foyers britanniques d’ici 2030.

À lire : La construction d’un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni se précise

Pour le Maroc, la construction de ces câbles électriques sous-marins reste une priorité, l’objectif étant de « rendre plus accessibles les sources renouvelable et durable d’énergie à un large pan d’individus, réduisant ainsi les coûts de l’électricité et assurant un système plus fiable ». La société Xlinks a choisi le Maroc pour accueillir ce projet parce qu’il y a plus de soleil qu’en Espagne et deux fois plus qu’au Royaume-Uni. Selon la société britannique, le sud marocain a la troisième irradiation horizontale mondiale (IGH) la plus élevée d’Afrique du Nord.

En tout, la réalisation de ce projet coûtera environ 20 milliards d’euros à Xlinks. Selon les projections, le premier câble devrait être achevé d’ici 2027 et les trois autres, deux ans plus tard. Le câble sous-marin longe les côtes marocaines jusqu’au nord, au large des côtes de Huelva et du Portugal, puis borde tout le Portugal jusqu’à la Galice, avant de se connecter au Royaume-Uni.

Tags : Eolien - Energie solaire

Aller plus loin

Projet câble sous-marin Maroc/Royaume-Uni : des centaines d’emploi créés ... en Ecosse

Le projet de construction du plus long câble sous-marin au monde (3 800 km) devant relier le Maroc et le Royaume-Uni devrait générer des centaines d’emplois en...

Le Maroc sera connecté par le câble sous-marin EllaLink

Dans le cadre de son déploiement de l’Amérique latine vers l’Europe, le câble sous-marin EllaLink transatlantique va traverser le Maroc. Il connectera les principaux hubs de São...

Du nouveau pour le câble sous-marin Maroc / Grande-Bretagne

Xlinks, compagnie qui va construire le câble sous-marin qui doit relier le sud Maroc au Royaume-Uni, a désigné Intertek, spécialiste en matière de longs projets d’interconnexion,...

Energie : un câble de 3800 km entre le Maroc et le Royaume-Uni

Un câble sous-marin de 3 800 kilomètres sera réalisé pour relier le Maroc au Royaume-Uni. À la manœuvre, Xlinks, une société britannique spécialisée dans les énergies...

Nous vous recommandons

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

Quand Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe

La société britannique Sound Energy entend donner une nouvelle vie au gazoduc Maghreb-Europe (GME). Dans ce sens, elle a conclu un accord contraignant de vente et d’achat de gaz (le “GSA”) concernant le développement de la phase 2 de la concession de...

La famille d’Abdelhak Nouri trouve un accord avec l’Ajax d’Amsterdam

Quatre ans après la résiliation de son contrat, l’ancien milieu de terrain marocain Abdelhak Nouri, toujours dans le coma, va finalement bénéficier d’une indemnisation. Son club l’Ajax d’Amsterdam a trouvé un accord avec sa...

Plus de 800 000 euros arnaqués à une famille française au Maroc

Sous couvert de conseils en investissement dans le Bitcoin, un jeune Marocain a monté un plan pour soutirer plus de 800 000 euros à une famille française et à ses proches. Une plainte pour escroquerie à la cryptomonnaie a été déposée à...

Le Koweït n’investira plus au Maroc

Les députés koweïtiens exigent du gouvernement de ne plus investir dans les pays arabes comme le Maroc et l’Égypte. Ils appellent à diriger les investissements vers l’intérieur.

Maroc : la réouverture des frontières pas encore décidée

Les informations diffusées par de nombreux médias marocains, notamment Bladi.net, relatives aux recommandations du comité scientifique et technique Covid-19 sur une prochaine réouverture des frontières sont fausses, selon le ministère de la...

Le Maroc veut acquérir des patrouilleurs turcs

Le Maroc souhaiterait acquérir 10 patrouilleurs rapides ARES 35 FPB et de 5 bateaux de type ARES 80 SAT fabriqués en Turquie. Des discussions sont en cours entre les deux parties.

Football : nouveaux détails sur le match amical Maroc-USA

Annoncé depuis plusieurs semaines, on en sait un peu plus sur le match amical qui doit opposer le Maroc aux États-Unis à Cincinnati. La Fédération américaine de football a dévoilé ce jeudi 5 mai, l’heure à laquelle se tiendra cette...

Achraf Hakimi fier d’être officiellement «  Parisien  »

C’est fait ! L’international marocain Achraf Hakimi est officiellement «  Parisien  ». L’annonce a été faite par le club français ce mardi après-midi, après un suspens intenable tant pour les fans du joueurs que pour les supporters du...

« Pedro Sánchez plie devant le Maroc et cède le Sahara »

Le gouvernement espagnol a changé sa position sur le Sahara, son ancienne colonie, soutenant désormais le plan d’autonomie proposé par le Maroc. Une décision historique dans la politique étrangère de l’Espagne. Pour le journal El Mundo, Pedro sanchez...